YANIS DUBOIS ETAIT A MOUSTIER. #Aspirants #20/09/2020

Photo. Yanis en pleine relance. Image de Harold DEMARBAIX que nous remercions pour ses envois.

LaurentD nous fait remarquer que Yanis a fait 15e sur 27 partants à MOUSTIER (Frasnes-lez-Anvaing). Il a fait une bonne course. Il est encore inscrit pour l’épreuve de HERCHIES, le 04 octobre et probablement TONGRES et LANGEMARK par la suite. Comme le dit LaurentD, ces courses sont les plus proches. Vous avez idée où se trouve TONGRES ? C’est tout de même un peu fou que rien ne se fasse à proximité. Ils peuvent bien aller à l’école.

Classements complets dans « Les Résultats de la semaine » dès mardi.

Quelques images de MOUSTIER dans le blog. Merci à Harold !!!

https://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-non-locales-2020.html

VRESSE-SUR-SEMOIS. #Côtes #Résultats #1erPAQUOT #2020

Corrigé.

Photo. De PaulV – Gilles VANDENBOSCH étant repris dans le « TEAM HAINAUT ».

Tout d’abord, sachez que ArnaudG représentait « DV » sur les deux épreuves : masculine et féminine. Nous avions rédigé un post pour le signaler pour pouvoir suivre le direct course. Il attendait cette sortie depuis un moment. Ensuite, sachez également que PaulV s’est rendu sur cette épreuve avec Gilles VANDENBOSCH, son fils. Il était inscrit dans le « HAINAUT ». Merci à Paul pour la transmission d’images. Top.

La semaine dernière, nous avions vu la liste des partants. Des pros encore espoirs, des espoirs qui vivent comme des pros et des espoirs qui travaillent ou qui sont étudiants. C’est la grande disparité de ce mode de course. Mais, il faut des épreuves pour les jeunes et celle-ci avait (au moins) le mérite d’exister. Pourquoi pas des classements séparés ? Pour ENCOURAGER. A cogiter … .

A VRESSE-SUR-SEMOIS, 2 boucles de +/- 43 km et 4 circuits de +/- 10 km. Au km 107, regroupement général après une échappée de six coursiers suivis de quatre autres. Cinq entreprenants prennent les choses en mains. Parmi eux, Tom PAQUOT. Dans la contre-attaque, Emerson FONTAINE est présent. Leur avantage monte au-delà de la minute. A 60 km du terme, ils sont dix-neuf à avoir creusé le trou. C’est la débandade, il y a des groupes un peu partout. VAN DER BEKEN et CLYNHENS (EFC) ceinturent un Tom PAQUOT en très grande forme. Ces trois-là ne peuvent plus être rejoints. Au sprint, le « WALLONIE BRUXELLES » ne laisse pas planer le doute et l’emporte devant VAN DER BEKEN. PAQUOT gagne !!! Une très belle dans son escarcelle. Alors ? « PAQUOT PRES ? ». FELICITATIONS. Mais félicitons aussi le jeune VANDENBOSCH pour sa participation à une épreuve aussi relevée. L’expérience ne s’acquiert qu’au contact des gros bras. Et il lui reste du temps pour y parvenir tout en donnant la priorité à ses études. 👍 à tous.

Quelques images de PaulV dans le blog annexe. Merci grandement à lui !!!!

https://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-non-locales-2020.html

Classement.

1 PAQUOT Tom WBD WALLONIE-BRUXELLES DEVELOPMENT TEAM les 125 km en 3h10’02 » (moy. 39,467 km/h)
2 VAN DER BEKEN Aaron EFC-L&R-VULSTEKE 00:00
3 CLYNHENS Toon EFC-L&R-VULSTEKE 00:02
4 BLOUWE Louis EFC-L&R-VULSTEKE 00:32
5 BERCKMOES Jenno HOME SOLUTION-SOENENS CYCLING TEAM 00:33
6 KIELICH Timo LIMBURG 00:51
7 ROMBOUTS Seppe ACROG-TORMANS BALEN BC 01:02
8 CAETHOVEN Kenneth INDULEK-DOLTCINI-DERITO CYCLING TEAM 01:36
9 VANHOOF Ward LOTTO SOUDAL DEVELOPMENT TEAM 01:36
10 DESAL Ceriel EFC-L&R-VULSTEKE 01:36
11 GOEMAN Andreas OOST VLAANDEREN 01:38
12 VANDENBROECK Yarno GM RECYCLING TEAM 01:48
13 RIETJENS Sander GM RECYCLING TEAM 01:48
14 SAVER Kasper EFC-L&R-VULSTEKE 01:48
15 VANGHELUWE Warre HOME SOLUTION-SOENENS CYCLING TEAM 02:20
16 WILLEMS Jago EFC-L&R-VULSTEKE 02:22
17 VANOVERBERGHE Jens EFC-L&R-VULSTEKE 02:46
18 VANDEVELDE Yentl DAVO UNITED CYCLING TEAM 02:46
19 SLOCK Liam GM RECYCLING TEAM 02:46
20 THYS Joren DAVO UNITED CYCLING TEAM 02:46

31 VENNER 32 APERS 62 SCHYNS 68 BONNET … Gilles a lâché prise vers le km 80. Il ne sera pas classé. Le régional LELEU n’a pas terminé.

Notons la suprématie des « EFC » (des coureurs de bord de mer en déplacement dans les sommets ardennais) Ils sont sept dans les vingt premiers. Précisons qu’ils étaient quinze au départ. MAIS, ils n’ont pas pu prendre la mesure de Tom PAQUOT. Alors qu’ils étaient deux pour l’en empêcher. Course très dure avec un sérieux dénivelé d’après les informations fournies par PaulV.

« GOOIKSE PIJL ». #Photos #Résultats #2020

Photo. Le passage de la course avec LibertP et PascalP.

Nous avons beaucoup de chance. LibertP et PascalP ont été sur la course. Nous concernant, nous y avons été mais nous n’étions pas sur le bon parcours. A force d’attendre, nous n’avons rien vu passer. 😦 Et puis, au bout d’un certain temps, retour maison plutôt que d’aller à GOOIK. Merci à LibertP pour l’envoi de ses images. MichelF était aussi de la partie.

Le circuit développait 22 km fait de larges chaussées mais également de petites routes. D’après LibertP, il fallait attendre 30 min entre deux passages et un tour semblait avoir été raboté. Il y a eu une série de belles échappées comme nous avons pu le lire sur le direct DV. La TV n’a pas retransmis l’épreuve sauf un tout petit résumé vers 23h00. La course s’est tenue sur un rythme soutenu. GILBERT et VAN LERBERGHE se sont détachés dans la finale et ont fait illusion un moment avant d’être repris. Un sprint massif semblait inévitable. Et c’est en puissance que Danny VAN POPPEL l’emporte d’un rien devant Gerben THIJSSEN et Arvid DE KLIEJN. Tous sont d’accord pour dire que l’épreuve fut belle. Il y avait peu de monde le long des routes. Mais le peloton valait le déplacement.

Quelques images de LibertP que nous remercions grandement.

https://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-non-locales-2020.html

Lien vers l’épreuve et les résultats.

https://sporza.be/nl/2020/09/17/gilbert-sneuvelt-in-slotkilometer-en-van-poppel-juicht-in-gooikse-pijl~1600344164786/

« Un Peu De Tout ». #2020

Complété.

Photo. En face des « VERANDAS DE BONDT » à Herne, il y a des éléments de type « ambiance Tour de France ». Début du « PAJOTTELAND ». Et puis DE BONDT, cela nous fait immanquablement penser à Dries.

Ce « Un Peu De Tout » sera surtout axé « TOUR DE FRANCE ». Nous en avons tellement peu dit qu’il nous semblait qu’un petit récapitulatif s’imposait. Même si le « TDF » n’est ABSOLUMENT pas notre tasse de thé.

  • En début de TOUR, plusieurs équipes se sont démarquées : « JUMBO », « INEOS », « GROUPAMA », « AG2R », … . Mais plus les étapes passaient et plus les leaders se ramassaient. Elles (presque toutes) ont disparu du périmètre. BERNAL out. BARDET out. PINOT out. QUINTANA out. D’autres sont apparus avec « ASTANA » et LOPEZ. « UAE » et POGACAR. CARAPAZ, LANDA, DUMOULIN, URAN et MAS.
  • Après deux semaines, quand MOLLEMA a abandonné, Richie PORTE est sorti de sa coquille. Voilà un coureur dont nous n’avions plus entendu parler depuis trois ans et qui, d’un coup d’un seul, va terminer 3eme à 35 ans. Sa meilleure performance. Nous l’avions vu de près l’an dernier à Bruxelles et il semblait tellement sec.
  • SAGAN semblait totalement limité dans les sprints. Comme empâté. Le coup du boxeur (avec VAN AERT) lui aura coûté son maillot vert. Justifié. « ABDOU » se rappelle à notre bon souvenir. Mais ne tuez pas trop vite un compétiteur comme lui. Il n’est plus très jeune mais de belles épreuves arrivent … . Idem pour VALVERDE. Il n’était tout simplement pas dans le coup. Aider, oui, mais prendre l’avantage, non.
  • Un TOUR en septembre était-il la bonne solution ? Nous avons un avis négatif sur la question. Par contre le Président français en faisait une affaire d’Etat. Dans un pays où la plupart des départements sont ROUGES VIFS. L’image, mon ami, l’image. Peu importe le reste. Nous pensons d’ailleurs de même pour la VUELTA et le GIRO. Trop tard dans la saison.
  • Les grandes vedettes auront été Wout VAN AERT et Marc HIRSCHI. Sans omettre Kragh ANDERSEN, quel fonceur. Ces coursiers sont fantastiques. Des attaquants et des gagneurs. C’est ça qu’il faut au cyclisme. Nous avons très peu apprécié les commentaires des journalistes français quant à VAN AERT et au team « JUMBO-VISMA ». Si nous devions faire des insinuations à chaque fois qu’un gars de l’hexagone fait une performance … hors norme, nous n’arrêterions probablement pas de le signaler. Wout est un champion. C’est de la MAUVAISE FOI. Quand « INEOS » gagne, c’est remis en question. Quand « JUMBO » gagne, c’est remis en question. Bizarre, quand c’est l’inconnu PETERS (AG2R) qui gagne, en arrachant les pédales, c’est normal. Enfin, EVENEPOEL a connu les mêmes affres. Déstabiliser l’adversaire de cette manière est petit. Un méthode discutable. Mais cela fait mousser et vendre. Un fond de commerce en quelque sorte.
  • Christophe MARTIN était un élément à citer dans le top 5. Mais comme nous l’avons rapporté dans un post précédent, il marche deux semaines et la troisième est plus compliquée. Son team était léger et ses équipiers roulaient pour leur casquette personnelle. Nous restons sur nos positions. Dans deux ans, il sera là. L’expérience acquise aidant. Il devrait changer son approche des cols (braquets-position) et s’imposer comme patron de l’équipe.
  • DE GENDT pas vu, pas pris. BENOOT, quelle pelle mais quelle grinta. STUYVEN, un non sprinteur qui a bien tiré ses cartouches. DECLERCQ toujours devant pour se mettre au service des troupes. ALAPHILIPPE, un coureur monté sur ressorts. Souvent à l’attaque. Plus de maîtrise devrait lui rapporter gros. Il veut trop bien faire. Le panache.
  • KAMNA quel coureur !!!! Les jeunes ont pris la relève : LOPEZ, SIVAKOV, KUSS, POGACAR, BERNAL, … . Comme le disait un commentateur de FR2, il ne faudra plus attendre 12 mois pour le suivant. C’est tellement vrai. Reste 09 mois. Et les jeunes seront encore bien présents.
  • Nous avouons ne pas avoir regardé toutes les étapes. Même après enregistrements. Trop longues et peu attrayantes. Sauf pour les paysages, le patrimoine et les magnifiques commentaires de Franck FERRAND. Mais nous avons constaté que le public n’a pas toujours été réceptif au port du masque obligatoire malgré des annonces totalement différentes des médias ou d’ASO. Nous serions curieux de connaître le nombre de verbalisés durant les trois semaines. Par moments, cela manquait de sérieux. Ces files/foules collées aux coureurs qui criaient/courraient à 30 cm de leurs visages … non masqués. Scandaleux.
  • Etonnement, il n’y a pas eu de cas COVID. Nous n’entrerons pas dans le « grand manque de transparence » (style « théorie du complot ») qui a vécu sur les réseaux sociaux mais quand vous voyez tout ce monde … . Des questions subsistent. Les coureurs ont encore deux mois de compétition !!! Mr PRUDHOMME a été à la hauteur. Vu sa position, il a pris ses responsabilités quand il a été testé positif. Top. Bien sûr, naissance d’une polémique stérile sur le sujet.
  • Nous avons eu quelques belles bagarres comme le TOUR sait nous en fabriquer. Et oui, le TOUR est une fabrique, pas une épreuve cycliste. La plus belle fut probablement le dernier CLM que POGACAR remporte dans un style ambitieux, puissant, téméraire. ROGLIC est un bel athlète, un respectueux mais il n’a pas pu faire face. La tactique « JUMBO-VISMA » a été mise à mal. L’attentisme n’a pas payé. Ils étaient les plus forts. Ils devraient relire les batailles antiques de Ulysse et consorts. Souhaitons maintenant que personne ne va supputer que le vainqueur avait un moteur dans la roue arrière … .
  • POGACAR GAGNE LE TOUR. ROGLIC est second. La SLOVENIE, petit pays de 2.000.000 millions d’habitants est euphorique. Nous le serions pour moins. Lulu (Lucien VAN IMPE), cette année, la Belgique n’a pas parlé de toi mais tu restes à ce jour le dernier belge à avoir remporté la « GRANDE BOUCLE ». C’était en 1976. Et derrière toi, nous ne voyons pas qui pourrait un jour, ramener le maillot jaune sur le perron de l’hôtel de ville de BRUXELLES. Vraiment pas.
  • Nous pourrions en dire plus mais ce n’est pas le but. Trois semaines, c’était long. Surtout en cette période scolaire/travail/… . En ces beaux jours qui permettent encore de flâner plutôt que de rester devant la TV. De rénover ou d’embellir. Nos encouragements vont toutefois à la « RTBF » qui a fait participer GRIGNARD, DELIE, BUELENS, BOURLARD, … . Une très belle initiative. Nous avons particulièrement aimé les rires de Cyril SAUGRAIN qui nous faisaient penser à ceux de « SATANAS ET DIABOLO » (BD). BEENKENS étant le second.
  • Attention, nous arriverons très vite au championnat de Belgique, à la VUELTA et au GIRO + les monuments. Tout va s’enchainer à grande vitesse. A moins que le camarade COVID ne nous fasse une nouvelle poussée de fièvre. Ce qui n’est pas impossible.
  • Nous n’avons pas assisté à un TOUR exceptionnel d’un point de vue sportif. (quoique) Mais nous avons pu avoir la possibilité de voir des courses. Les mordus que vous êtes et que nous sommes, ont certainement été HEUREUX de voir des images télévisées … à défaut du réel.
  • Merci à FR2 de nous avoir ramené Jean-Paul OLLIVIER (76 ans) l’espace d’un plateau. « Paulo la science » est vraiment l’âme du cyclisme international. Et puis, les hommages à « POUPOU ». C’était vraiment prenant. Snifffffffff. Tout comme Nelson MONFORT à la revue de presse. Quels bonheurs !!!!

A la clôture de la journée de dimanche, POGACAR remporte le TOUR : jaune, blanc et à pois. EXCEPTIONNEL. Mais déjà, la « SPECIALE » de FR2 nous fait 10 minutes, non pas sur cette performance, mais sur l’exception de celle-ci. Les sous-entendus ont été légion. « Jusqu’à présent on a encore rien détecté … « . « Un gars sans équipe qui gagne … ». Que des points négatifs ou presque. Et voilà, c’est déjà reparti … . Un jeune gagne de manière resplendissante et la suspicion s’installe. Notez qu’il n’y a pas un français dans le TOP10. Mais nous félicitons MARTIN (11e), BARGUILL (14e) et ROLLAND (18e) car ce sont des gars qui ont une certaine éducation/philosophie de leur métier. Nous reviendrons rapidement sur le TOUR DES BELGES.

UN JOUR, UN PARCOURS – Louis COQUILLARD de Salouël — De la Somme à Bellefontaine

Victimes de la Première Guerre mondiale – une Somme de vies brisées par 14 18. Né le 18 septembre 1892, Louis COQUILLARD est le deuxième enfant d’Edmond et d’Eugénie. Le deuxième garçon. L’aîné, né le 7 juin 1891, se prénomme Fernand. Il n’y a aura plus d’autre garçon dans la maison des COQUILLARD, au Petit […]

UN JOUR, UN PARCOURS – Louis COQUILLARD de Salouël — De la Somme à Bellefontaine

LCOW : Nos aïeux ne se plaignaient que rarement et pourtant, ils en avaient connu des drames.

PAS CONTENT. #2020

Mis à jour.

Il est impossible d’être d’accord avec tout. Ceci n’est pas un sujet polémique. Juste un constat.

Deux petites anecdotes du pratiquant que nous sommes. Nous roulons avec un masque car nous empruntons (de moins en moins) le « RAVEL » (Lessines/Ath). Il est constamment SURCHARGÉ. (pécheurs, marcheurs, joggeurs, cyclistes, touristes, bateliers, jeux d’enfants, maîtres avec chiens sans laisse, … ) Autant être protégé. Dans les mêmes conditions, le RAVEL de Esneux est « masque obligatoire ». Et personne ne s’en plaint. De retour par Papignies, nous croisons une automobiliste à bord d’une « HUYNDAI NOIRE » qui vociférait dans son habitacle et nous faisait des signes « le doigt sur la tempe » (« vous êtes un cinglé »). Nous ne sommes pas en dictature. Chacun ses choix pour assurer sa santé et peu importe l’avis des iconoclastes. Dernièrement, à Bois-de-Lessines, une automobiliste dans une « PEUGEOT NOIRE » crie comme une grande malade, sa vitre ouverte (sans masque), pour nous faire part de son mécontentement de nous voir masqué. Voilà ce que cette pandémie a engendré. Des agressifs, des stressés, des rebelles à tout, des fouteurs(ses) de gueule, des « je sais tout », … . #EnColère L’usager se permet TOUT. Le cycliste (masqué ou pas) est devenu un ennemi de la route pour de nombreux automobilistes.

LE DIMANCHE DES CYCLOS. #2020

Image. Il y avait un « perdu » sur le haut de Biévène … .

Corrigé.

16° le matin. 25° l’après-midi. Les cyclos, les joggeurs, les marcheurs et les cavaliers ont profité des beaux jours de septembre pour entamer les dernières sorties. Ils étaient très nombreux sur les routes. Nous en avons même rencontré un des « SAINT-ROCH » qui s’était perdu sur le haut de Biévène. Limite Galmaarden. Il restera encore deux ou trois opportunités avant d’atteindre octobre et ses nuits/journées plus fraîches. La météo de la semaine prochaine sera totalement différente … .

A BRUGELETTE, SERGE DEGAUQUE AVAIT FAIT LA COURSE. #EDH #2020

Photo. En 2017, Marco était tracassé. Il ne doit pas l’être moins aujourd’hui. Pas facile toute cette réglementation et ces responsabilités qui planent. #Encouragements

Nous avons mis du temps pour les classements de BRUGELETTE. Mais en voici un ou deux. C’était la semaine dernière dans le fief de Marc BOUILLON. Un « GP » à son nom.

Classements.

A : 1 GRESIERE 2 VERSLUYS 3 VAN IMPE L … 4 BAUGNIES 7 S MOONS 18 A BIEBUYCK 22 M COOMAN 34 ROSZKIWICZ 35 G COOMAN 46 LOUYET 55 DEBAYE S 63 DEVAUX … 103P

B : 1 GUILLAUME 2 WINS 3 DELLEUW … 6 CHANNOINE 26 J COOMAN … 37P

C : 1 BOURGEOIS 2 BOLLEN 3 GRANDHENRY … 5 COMPERE 8 DEBROUX 32 DEJARDIN … 50P

D : 1 JACOBS 2 DE MULDER 3 SUYS … 4 NICODEME 11 DEGAUQUE 22 RASSENEUR … 26P

D+ : 1 COQUYT 2 THOMAS 3 MOERMAN … 10 JP HUSTIN 23 DECAMPS 27 VERRIEST 28 E DEBAYE 41 TEIRLINCK … 45P

Une bonne participation dans la localité de « PAIRI DAIZA » !!!!

QUELLE(s) DIRECTION(s) PRENDRE ? #2020

Corrigé.

Ce dimanche, il y a tellement d’épreuves dans un périmètre aussi restreint qu’il nous est très difficile d’opérer des choix. En outre, nos équipiers ont aussi des occupations. Alors, vous verrez bien ce soir ou demain sur quelles épreuves nous nous sommes rendus.

Pour agrémenter notre questionnement, voici un panneau vu dans le « PAJOTTENLAND ». Ok, le « MONT EVEREST », c’est un rien plus loin … . lol

L’arbre à ORVAL (post précédent) n’étant pas très loin, une halte nous parait possible … à moins que les bouteilles soient vides.