QUIZZ N°43 : LE CROSS DES ROUTIERS A VIANE. #2020

Photo. Pour ce QUIZZ, la photo était de Libert que nous remercions grandement.

Dès samedi, nous vous donnerons le nom de ceux qui sont sur cette image. Sachez déjà que ce « CROSS DES ROUTIERS » qui se tenait à Viane était très fréquenté. Nous avons été quelques uns à le pratiquer. Nous avons même souvenance avoir terminé 30e d’une édition qui nous a valu (à l’époque) +/-30€. C’est dire si une participation, même médiocre, pouvait rapporter une petite dringuelle au petit gars que nous étions.

A demain !!! Il vous reste une nuit.

Le gagnant est Jhonny LELEUX de Deux-Acren. Exceptionnellement, il remportera les deux derniers prix qui lui seront fournis dès dimanche. Bien entendu, Mr Freddy HAVELANGE était le plus avancé mais il joue pour le plaisir. Merci à vous tous qui faites que ce QUIZZ puisse se perpétuer. Bravo à JhonnyL, qui est tout de même partie prenante dans le « SPORTKOMITEIT » de Viane et qui reconnait donc plus aisément les protagonistes de cette région. Libert, personne n’a pu reconnaître la totalité des protagonistes. Un bon coup !!!

TOUS A METTET LE 16 JUILLET !!! #YanisDubois #2020

Photo. Yanis sera à METTET.

C’est le 16 juillet 2020 (20h15 !!!) que notre petit coureur lessinois Yanis DUBOIS sera sur le très mythique circuit de Mettet. Le nouveau. Merci à Laurent pour l’information.

METTET, c’est le centre névralgique des courses de motos de vitesse sur le circuit « TACHENY ». Du « SUPERBIKER » également. Aujourd’hui, c’est encore le centre des courses pour motos ancêtres sur l’ancien parcours. Un nom qui parle. DEDOBELEER, le sorcier des HUSQUVARNA enduros a tenu un magasin dans les ateliers de Marc. Et puis, METTET, c’est aussi le fief de coureurs cyclistes pros. Enfin, c’est là que Jean DELATTE, (constructeur d’une locomotive + wagons – ancien garagiste DATSUN acrenois) était très régulièrement commissaire de piste pendant que Guy VANNIEUWENHOVE (imprimeur lessinois) tentait de faire des performances.

Bonne chance à Yanis pour cette sortie de première main. Le circuit est MAGNIFIQUE.

LE PETIT « PICOUX » A REPRIS. #Max #2020

Photo. Pas le plus petit car les deux frères roulent manifestement en compétition depuis cette saison. Image au « SAMYN 2020 ». Maximilien PICOUX.

En parlant de « PETIT », nous parlons bien entendu de Maximilien. Même si Ludo nous a informé que son jeune frère avait pris une licence au « CC CHEVIGNY ». Nous verrons cela plus tard. En l’état, Maximilien a bien repris. Deux places vers les « 30 » durant le week-end d’ouverture des épreuves flamandes (entraînements), c’est top. Preuve s’il en est qu’il a gardé le sérieux du pro et que ses sorties ont été bien adaptées. Maintenant, s’il a (enfin) deux minutes à nous consacrer pour nous dire deux mots sur ses ambitions, nous en serions heureux. Une vedette ne se mesure pas qu’à ses résultats mais aussi à son sens de l’empathie qu’il a pour ses supporters. Pour nous, Michel, Régis, Max, … c’est une succession logique de générations qui ont l’amour du vélo. Il est normal qu’une famille originaire de Bois-de-Lessines, qui est depuis des décennies dans le cyclisme, soit sous les projecteurs.

N.B : Etant donné qu’il y a moins de courses, nous donnons quelques anecdotes personnelles. Ce qui n’était pas prévu au départ. Michel, le grand-père de Max, s’entraînait avec nous dans les années 1980. Christian BATSELIER et quelques autres faisaient de l’intervalle training sur Bois-de-Lessines. C’est Michel qui avait imaginé un tour de 3 kms fait de relances et d’une côte pour bien nous mettre en condition. Après 40 ou 50 bornes, il retournait à Lessines frais comme une rose alors que nous et les potes, c’était  le divan qui nous attendait. Il y a de ces anecdotes qui valent leur pesant d’or.

« SOUVENEZ-VOUS » : Dirk KRIKILION. #2020

Photo. Dirk KRIKILION dans le maillot « SAFIR – VAN DE VEN » très réputé dans les années 1980.

Dirk KRIKILION est encore un de ces coureurs qui ont donné une certaine aura à la région de Grammont. Les professionnels y ont été des dizaines et dans les catégories de jeunes, ils se roulaient dessus tellement ils étaient nombreux. Sans omettre les clubs à coureurs et organisateurs dans chaque village. Mais à Viane, l’air devait être meilleur. Avec PEVENAGE, WAYENBERG, BORREMANS, DE ROECK, DESMECHT, … (nous en oublions certainement) cette localité en a vu passer des vedettes. Dirk KRIKILION a d’abord commencé par écumer les épreuves pour les jeunes. (185 victoires) C’était une vraie terreur, une machine à gagner : 3e d’un national des débutants, 2eme d’un « VOLK » dans la même catégorie, 1er d’un national junior sur piste, 1er à Viane, Grammont, Esplechin, Anderlecht, … chez les amateurs. Un petit gabarit, nerveux et très combatif. Un caractère comme ceux qui en veulent. Une dextérité qui lui permettait d’être un sprinteur hors paire. Nous l’avons vu sur les courses. Il avait un punch assez incroyable. Il sentait la course. Il a été professionnel de 1983 à 1987 dans les équipes suivantes : « SAFIR – VAN DE VEN », « NIKON – VAN SCHILT – ELRO », « TRANSVEMY » et « LUCAS – ORBEA ». Il a eu les équipiers suivants : COCQYUT, DALGAL, DEGASPERI, DELEHOUZEE, FRIZON, HEIRWEG, LIECKENS, POLLENTIER, VAN HOLEN, COLIJN, FOUBERT, KEMPS, MAERTENS F, ROMPELBERG, VERHEYEN, TAK, APPELDOORN, BOGAERT, DAEMS C, DE CNIJF, DE BEULE, JONCKERS, DENEUT, DURANT D, NEVELS, SEGERS, WESTERLINCK, … . A son palmarès, il est fait état de 9 victoires sur route et sur piste. Les plus significatives sont : 2eme d’un « GP DES CARRIÈRES » à Lessines, des podiums sur le « TOUR DE CATALOGNE » et des places sur la piste de Rocourt. Pendant ou après qu’il était chez les pros, il est redescendu un moment chez les amateurs.

Petite anecdote. Vers 1984-85, il a roulé à GHOY. Une échappée s’est formée avec LESSENS, CAMBIER et trois ou quatre autres. Un second groupe s’est détaché avec Freddy GOOSSENS. Finalement le peloton arrive au sprint pour la 13e place sous la drache. Elle fut remportée par Dirk KRIKILION. Votre serviteur a terminé 14e, à hauteur de sa roue avant. Le public était tellement agglutiné aux abords de la ligne que nous avons failli tomber. La touchette fut belle. Nous avons même été à deux doigts de nous en mettre une bonne. Il avait raison, ces gens n’auraient jamais du être là. Eric FRANCHE terminera d’ailleurs 17 ou 18e.

Après sa carrière de cycliste, il ne s’est pas ménagé. Le SPORT est un leitmotiv important pour ce COMPÉTITEUR né. Il a pratiqué le DUATHLON. Il a empoché le titre de champion de Flandre Orientale à deux reprises. Il a pratiqué l‘HALTÉROPHILIE. Discipline dans laquelle il a été champion de Belgique. Et puis, vers 2005, Dirk KRIKILION a pratiqué le BODYBUILDING avec le TEAM NBG. La réussite fut à la clef puisqu’il a été champion de Belgique, champion d’Europe. Il avait été sélectionné pour les championnats du monde qui se déroulaient à Paris. Il a fait deux fois 4e. Et puis, à 60 ans passés depuis juin, cet amoureux de sports pratique encore le cyclisme. Dernièrement, notre regard a été attiré par un cyclo VINTAGE. Nous nous sommes demandé si c’était Dirk KRIKILION qui passait ? (Viane-Lessines > 5 bornes)

dirk wayenberg

Et bien après avoir questionné Dany (Magasin « Dany Sport » Viane), son copain de toujours, il nous a été confirmé que c’était bien Dirk … toujours sur un vélo. #Souvenons-nous

LE « MARDI » ET LE « JEUDI » DES CYCLOS. #2020

Ceci n’est qu’un rappel. N’oubliez pas que le mardi et le jeudi, les cyclos lessinois (tous) sont les bienvenus pour randonner. Le départ se tient habituellement à partir du CPAS (home) de Lessines. Il est évident qu’il n’y a pas des dizaines de rouleurs mais pour ceux qui aiment se balader en groupe, c’est une formule très agréable. Départ vers 13h00. Il y a deux jours, nous avons vu passer Mathieu, Jean-Claude et quelques autres dans le bois de Lessines. C’est dire si la semaine peut être utilisée à bon escient pendant les vacances. Pourquoi partir très loin alors que nous avons des paysages fabuleux (et des copains) à portée de main ?

« LE CAYOTEU » SUR FACEBOOK. #2020

Photo. En 1998, DUHAMEL l’emporte au « GP DES CARRIÈRES ». Jean-Claude BONAMI et le vainqueur.

Si vous êtes nostalgiques des années 1980-1990, c’est le moment de vous rendre sur la page Facebook du « EL CAYOTEU 1900 ». Vous pourrez revoir des images des festivités du CAYOTEU mais surtout des courses cyclistes qui se sont déroulées dans ces années 1980-1990 et plus. Félicitations et merci au comité de nous faire profiter de telles images. De bien beaux souvenirs. Avec le Président du « Royal Vélo Club Saint-Roch », Victor DUBOIS.

NOUS SOMMES FANS DE JONAS CASTRIQUE. #2020

Photo. Jonas CASTRIQUE n’a pas trop de bol depuis quelques saisons. Mais il a du tempérament !!! Il rebondi et peut percer.

Nous l’avons toujours dit, Jonas CASTRIQUE (23 ans) est un gros moteur. Mais voilà, il n’a pas trop de chance. Accident, virus, genoux, … il a déjà bien donné. En ce début de saison, il a encore été opéré … en plein confinement. #Courageux Nous avons envie de croire qu’il va percer car un gars qui a une classe pareille ne peut pas passer à coté de son sujet. Chez « LOTTO U23 », nous estimons qu’il n’a pas eu sa chance car le groupe reprenait souvent les mêmes coursiers alors qu’il était aussi costaud. Chez « WALLONIE-BRUXELLES DEVELOPMENT » il a montré son savoir-faire. Il a convaincu. Le voici pro. Une juste décision. Dernièrement, il était prévu de le voir sur quelques épreuves d’entraînement mais ce ne fut pas le cas. Il n’en reste pas moins qu’avec une reprise plus tardive, il a encore de la marge. Bonne chance à lui dans les semaines à venir. Nous y croyons, tout comme lui doit y croire. #Soutien

SIX, 2eme A OUTRIJVE, TRÈS BIEN. #2020

Photo. Quand il est passé pro, il se disait heureux.

D’accord, les courses d’entrainement ne sont peut-être pas relevées. Quoique. Paul nous en a pourtant fait une description élogieuse, lui qui était à Outrijve. Cela roule fort. Franklin SIX, 2eme, juste derrière Sep VAN MARCKE, c’est un bon résultat. La preuve que le métier rentre et que les sensations sont bonnes pour la période importante qui s’annonce. Le fiston à « Bibi » semble dans de bonnes dispositions.

N.B : Quand nous pensons à SIX, nous pensons à André DEVUYST, alias « El Crol », qui était un fan de Sébastien, le papa de Franklin. Un mordu de vélo qui est parti trop tôt.

« CHEZ EMIL ». #EmilVousAmuse #2020

Photo. Une blague (oui …) tirée de « L’HEBDO ». (journal publicitaire lessinois)

Dans les années 1970. « CHEZ EMIL », un magasin de vêtements du centre ville lessinois insérait souvent une grande publicité dans le journal de Robert GOESSENS. « L’HEBDO » était tiré à +/- 14.000 exemplaires chaque semaine. Dans la publicité de « CHEZ EMIL » (« Emil Domine » ou « Emil à Capieau ») Il y avait toujours une blague du style à celles que vous pouvez retrouver dans un almanach. Il y a même des citoyens qui ne lisait QUE : « EMIL VOUS AMUSE » avant de s’en débarrasser. Une autre époque.

N.B : « CHEZ EMIL » était le fabricant des casquettes des supporters de Roger Baudechon. Ce magasin et son voisin, « CHEZ OGER », présentaient des produits de qualité.

LE 14, CE SERA LE 21 JUILLET AVANT L’HEURE. #Castel #2020

Photo. Cyclistes, attention aux trous.

Le 14 juillet, soit quelques jours avant la date prévue, le rond-point du « CASTEL » (Ollignies) sera ouvert à la circulation. L’information se trouve sur le site de la Ville de Lessines. Le jour de la Fête nationale française. Les villages de Bois-de-Lessines, Bassilly, Biévène, Ollignies, … ont été envahis de toutes parts durant plusieurs semaines. Un peu moins ces derniers jours avec le début des vacances. Les travaux de la Chaussée Victor Lampe devaient se faire. C’est indiscutable. Les voiries annexes permettant des déviations sont peu nombreuses. C’est surtout le flux et le bruit qui furent très désagréables. Une bonne initiative est celle qui a consisté au placement d’un radar préventif à hauteur d’une chicane près de la dentiste Vraux. (comptabilité/passages, vitesse, statistiques – suivant le modèle utilisé) Vu la densité du charroi, le revêtement aussi aura souffert. Il fallait pourtant en passer par là pour que ce giratoire important pour l’entité puisse retrouver une nouvelle jeunesse. Il n’en reste pas moins que jusque là, amis cyclistes, redoublez de prudence.