COUREUR SITE 2019/5 : Thomas DEGAND.

On attend toujours plus d’un enfant du pays. C’était vrai hier, çà l’est encore aujourd’hui. Ils ne sont pas nombreux à avoir fait l’unanimité dans leur entité. C’est presque partout pareil. Vous êtes bon. Vous êtes jalousé. Vous êtes mauvais. Vous êtes moqué. Son abandon au « GP CRIQUIELION » restera un fait marquant. Les amateurs locaux espéraient qu’il allait nous en montrer. Ce ne fut pas le cas. Même chose pour Isières, son village d’adoption, où le public nombreux attendait de le voir, de lui parler, … peut-être même de le voir gagner. Il n’était pas présent, retenu par son team pour une épreuve française. C’est compliqué quelques fois.

Cette saison, il était dans la préparation en vue du « TOUR DE FRANCE ». MARTIN, DOUBEY, DECLERCQ, … . Mais voilà, les aléas médicaux sont ce qu’ils sont pour un sportif. Ils se pointent quand on ne les attend pas. Nous retiendrons qu’il a connu des soucis dentaires incapacitants. (le paternel disait toujours qu’une simple carie pouvait vous pourrir une partie de la saison- le mal passe directement dans le sang) Et Thomas a raté le Tour. Une désillusion. Il a fait sa rétrospection et a voulu montrer de quoi il était fait sur les derniers mois de l’année. Il s’est mis en évidence. Retenons : 18e au général en AUTRICHE, 50e au « VOO TOUR DE WALLONIE », 50e au « TOUR DE BURGOS », 15e au « TOUR DE TAIHU LAKE » en Chine. Suite à quoi, il a été repris chez « WANTY GOBERT » pour une saison supplémentaire. Sa famille de cœur. Une juste récompense.

A 33 ans, il peut encore rêver et faire rêver mais les années diminuent. A moins de prolonger, comme Pino CERAMI, qui a enfourché l’engin jusqu’à plus de 40 ans. Thomas n’a que des amis dans les cyclos, à la Coupole Sportive, dans les supporters locaux, … . Nous espérons qu’il ne va pas nous décevoir l’an prochain !!! Forza Thomas !!!

N.B : Nous aurions bien aimé lui demander un entretien (comme durant nos trois années initiales) mais nous verrons de quoi les prochaines semaines seront faites. Un pro reste un pro. #HelloDominique

COUREUR SITE 2019/4 : Maxime VEKEMAN.

Et dire que nous avons failli ne pas le reconnaître lorsqu’il est venu à Lessines (16e-en rouge) pour le « GP DES CARRIÈRES ». Quelle honte !!! Il faut dire que le gaillard a pris du volume. Le petit « maigrelet » de Marcinelle est devenu un athlète musculeux et expérimenté. Nous l’avons suivi toute la saison via « DV ». Quelques résultats : 1 podium, 3 top 5, 6 top 10 pour 50 jours de course. (environ 20.000 km) Comme il était depuis un peu plus de deux saisons au « VÉLO CLUB VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS », c’était plus facile. La FFC n’est pas souvent la première à afficher les classements. Et puis, nous avons constaté qu’il s’était bien acclimaté. Vous avez certainement lu le post précédent. Pour 2020, il change de team pour « les roses » de « CHARVIEU-CHAVAGNEUX-ISERES-CYCLISME ». Champion de France DN1 avec « VILLEFRANCHE », le voilà dans une DN2 qui veut monter d’un cran. Un beau challenge pour le futur capitaine d’équipe. A 26 ans, il reste toujours bien actif dans le cyclisme. Maxime est occupé de suivre le même chemin que Joris CORNET, un ancien de la maison PCW du Pit. Direction la France et bye bye belgium. Bonne chance à lui et à son team pour 2020. Nous allons tenter d’obtenir un entretien pour janvier.

N.B : Il a tenu son souper dernièrement à Fleurus.

COUREUR SITE 2019/3 : Steven MOONS.

Anciennement de la région de Halle, il est maintenant dans celle de Wielsbeke. Passé de « UNITED CT » à « TOPS ANTIEK – GLASCENTRA HCT » en 2019, Steven MOONS (équipé par « DE COUREUR » à Meise) va encore évoluer l’an prochain. En effet, il va rejoindre le « TEAM GAVERZICHT – BE OKAY » en 2020. Pas de chance pour Steven car le début de saison avait pourtant bien débuté. Mais à Dottignies, il chute et se casse la mâchoire. Après une opération qui le laissera aux aliments liquides (bouche fermée) un moment, il peut reprendre en mai. A partir de là, il a tout fait pour se remettre dans le bain. Entraînements intensifs et attaques régulières. Cet ancien vainqueur lessinois sur le « CAYOTEU » a fait une saison remarquée. Notons : 6e à BRUGGE, 1e à URSEL, 2e à GELUWE, 2e à ROESELARE, 1e à HANSBEKE, 1e à WAKKEN, 3e à IZEGEM, 3e à LICHERVELDE, 3e à COMINES, … . Il avait repris le couteau entre les dents !!! Coureur éminemment sympathique, nous lui souhaitons une bonne année 2020. Il n’a que 23 ans et de belles perspectives devant lui. Nous avons rarement pu le saluer sur les épreuves. Nog een leuk volgend seizoen !!!

COUREURS SITE 2019/2 : Laurens DE VREESE.

Laurens DE VREESE, c’est vraiment une figure. Grammontois jusqu’au début de l’année. C’est un coureur incroyable. Il aime ses supporters et il aime le show. C’est certainement ça que les gens attendent (aussi) des pros, outre des résultats à la clef. Voilà un moment qu’il est dans les coureurs site de LCOW. Un des premiers. Il a débuté chez « SPORT VLAANDEREN » entre 2011 et 2013. Il est passé par « WANTY-GOBERT » en 2014. Juste le temps de faire parler de lui et d’intégrer le « WT » chez « ASTANA ». Il y est depuis six ans. Un gars qui ne compte pas ses efforts. Peu importe s’il n’arrive pas avec les bons. Il faut qu’il se montre. C’est important. Le cyclisme n’est pas fait que pour rouler dix ans dans l’anonymat. Cet équipier modèle a rendu de fiers services à ses leaders en 2019. Lui-même a pu jouer quelques fois sa carte. Retenons que c’est un compétiteur qui est rarement sur le flan (santé de fer) et qu’il est présent du début à la fin de l’année sans discontinuer : 102e du général en « AUSTRALIE » (éq SANCHEZ 4e) 108e du « TOUR DE LA PROVENCE » (éq IZAGUIRRE 1er), 17e du « HET NIEUWS BLAD » (éq LUSTSENKO 4e), 89e à « PARIS-NICE » (éq SANCHEZ 9e), 60e à MILAN SAN REMO, 25e à PARIS-ROUBAIX, … 96e au « BINCK BANK TOUR » 37e dernièrement en Chine au « TOUR OF GUANGXI ». (éq VILLELLA 9e) … . Nous aimons ce genre de coursier un peu à l’ancienne. Il représente l’essence du cyclisme. Il n’a que 31 ans. Nous sommes convaincus qu’il a encore un très bel avenir devant lui. Man, niet by Pascal blijven !!! Allen voor de massage, niet voor de rest … 😉

Nog steeds een mooie jaar in 2020. We zijn by je !!!

COUREUR SITE 2019/1 : LIAM ROBYNS.

En 2019, Liam ROBYNS, le coursier bois-de-lessinois, avait décidé de passer dans le club de « LA PÉDALE SAINT-MARTIN » de Tournai. Il avait retrouvé une grosse motivation. Ses débuts avec le « VC OEUDEGHIEN » n’étaient pas ceux qu’il avait espérer. Mais voilà, dans ce nouveau club, il a vite eu le sentiment qu’il était souvent laissé seul, face à lui-même. En outre, il s’est entraîné comme un mort de faim et a probablement dépassé les bornes. Il a chuté, a perdu du temps et s’est remis. Mais le moral en avait pris un coup. En mai, il espérait se montrer à Deux-Acren. (JUN) Mais il n’avait pas les jambes. Il a compris. Il a décidé d’arrêter les frais. Un garçon sérieux, qui s’entraîne, qui ne sort pas, qui se sacrifie pour son sport attend des résultats. Ils ne sont venus qu’épisodiquement. Peut-être qu’avec un meilleur encadrement, il aurait pu faire mieux. Maintenant, il ne fait quasiment plus de bicyclette. Il a décidé de se concentrer au maximum pour obtenir son diplôme. Il a terminé ses humanités. Il souhaite entrer dans la vie professionnelle avec une bonne base. C’est toujours un amateur de vélo mais il s’est fixé d’autres priorités. Bonne chance dans la vie mon petit !!! (il fait 1,90 m hohoho)

N.B : Des écoles de cyclisme sont ABSOLUMENT INDISPENSABLES dans le futur. Le cyclisme de compétition, ce n’est pas du cyclotourisme !!!

NOS ENTRETIENS HIVERNAUX. 1ere série jusqu’au 15 décembre 2019.

Corrigé, le 19/11/2019.

Voilà une rubrique que vous êtes nombreux à attendre avec impatience. Sisi… . Il s’agit des entretiens. Nous allons débuter dès la fin de cette semaine. La première série se clôturera vers le 15 décembre. (de cette année) Ils seront encore trois ou quatre durant les fêtes de fin d’année. Enfin, vous aurez un étalement d’environ cinq mordus de cyclisme jusque fin janvier. (de l’an prochain) Au bout du compte, il y aura bien une dizaine d’entretiens hivernaux. Mais ils seront différents que ce que nous faisions habituellement. Il n’est pas question de lasser le public. Dans le vélo, il y a tellement à apprendre.

  1. Jonathan PLATEAU. Acrenois. Président du club des « CYCLOS DE SAINT-ROCH » (Lessines) a donné son accord pour parler de son bébé qui grandit à une vitesse folle. Sans omettre de dire qu’il se diversifie vers des randonnées extérieures de premier plan. Ce n’est plus un club. Quand ils se déplacent, il faut réserver un bus … lol. Merci à Jonathan pour la réponse positive. Par la même occasion, nous évoquerons les classements 2019.
  2. Michel TILLY. Ollignois. Michel a fait partie des « CYCLOS DU CASTEL » (à confirmer pour le nom) 1978. Nous avons son accord pour donner des renseignements et répondre à quelques questions. Michel DECLERCQ et son papa en faisaient partie. C’est aussi une mise à l’honneur d’un homme, qui via son commerce de voiture MAZDA, a souvent aidé sur les courses cyclistes de Bois-de-Lessines et d’Ollignies. Et par la suite de Wodecq et de Lessines avec Chris POOLS. Merci à la famille pour ce signe de confiance.
  3. Dany DEPELSENEER. Grammontois. (Viane) « DANY SPORTS » n’est pas un commerçant inconnu pour la plupart d’entre vous/nous. Mais Dany était également un super coureur dans les années ’70. Un copain de Dirk KRIKILION. Un cycliste mordu de chez les mordus. Professeur de mécanique … cycliste à Alost. Nous allons faire d’une pierre deux coups. Le coureur et le commerçant. Sponsor des « CYCLOS DE SAINT-ROCH », c’était aussi le mécano du paternel, de notre frère et de nous-même. Merci à Dany pour l’accord donné.
  4. Maximilien PICOUX. Ath. Pour nous, Max, c’est un enfant (de la balle) de Lessines. Papa lessinois. Maman acrenoise. Grands-parents bois-de-lessinois. Sans oublier Michel, le paternel de Régis, qui passait ses soirées et ses weekends chez notre paternel et qui s’imprégnait de la vie d’un cycliste pro. S’il en est bien un qui a changé mais que nous ne laisserons pour rien au monde de côté, c’est bien Max. Il faut le faire valoir. Notre modeste site est un élément qui peut aider. Nous essayons d’en parler quand c’est possible. C’est le moment. Merci à Régis pour avoir donné l’accord.
  5. Ce sera la surprise du 15 décembre !!! Les spéculations sont déjà nombreuses … . lol

Pour les dix suivants, il y aura des organisateurs, des coureurs, un speaker, … . Il est assez loin le temps où nous ne faisions que des coursiers. Le monde du cyclisme c’est un tout. Il ne concerne pas uniquement ceux qui poussent sur les pédales. Chacun à un rôle à jouer. Il faut que tout le monde le comprenne.

LES TRANSFERTS 2019-2020. #1erePARUTION

Photo. Jérôme BAUGNIES a beau avoir gagné à Isières et avoir réalisé une saison correcte, il est tout de même remercié par « WANTY-GOBERT ».

ATTENTION ATTENTION !!!

Dans la journée, vous aurez en visuel la première des deux parutions que nous ferons concernant les transferts vers 2020.

Ceux-ci ne concernant pas les jeunes dont un article leur sera réservé dans une dizaine de jours.

ATTENTION ATTENTION !!!

TABLEAU A VENIR !!!

L’IMAGE DU JOUR. #2019

Corrigé, le 19/11/2019.

Il y a comme ça des panneaux magnifiques à Grammont. Karel VAN WIJNENDAELE (STEYAERT) est un journaliste catholique qui a développé le magazine sportif : « SPORTWERELD ». Son objectif avait pour finalité d’émanciper le peuple flamand. Un enfant de la base qui a grimpé les échelons sociaux pour devenir une figure emblématique en Flandre. La brochure est très belle. Magnifique même. Nous en avons quelques exemplaires. VAN WIJNENDAELE a créé le « TOUR DES FLANDRES » en 1913. Un monument digne d’un Roi lui a été érigé au KWAREMONT. (Kluisbergen). Peu importe les aspirations (diverses), il y a ainsi des hommes dont la motivation va de pair avec leur courage.