PENSÉES.

Le jeune coureur (20 ans), Bjarne VANACKER, de Torhout est décédé hier. Il a été retrouvé mort en son domicile. VANACKER tout comme quelques coureurs de l’équipe EFC VUYLSTEKE de DEBOUCK, FEYS, ENGELS, DESAEVER et Michel POLENTIER étaient suivi par notre site en 2017. Il faut dire que ce groupe bien jeune faisait de réelles performances. L’un d’eux, Cédric DEFREYNE avait d’ailleurs fait un podium à Deux-Acren lorsqu’il était chez les juniors. Julien VANDENBRANDE avait couru chez VERANCLASSIC l’an dernier. WEEMAES est une pointure tout comme WARLOP, RELAES, VANHOUCKE, VERSCHAEVE, WILLEMS, VERHULST, BORRA, CAVEY ou DEHAES et Maxime DEPOORTER. Sans oublier les autres. Bjarne VANACKER avait participé au « GP DES CARRIERES » à Lessines, cette année. (25e) C’était un bon coursier. Sympathique aussi.

Nous nous rappellerons qu’il était vraiment un bel espoir de notre cyclisme. Comment comprendre qu’un jeune puisse ainsi finir sa vie ? Lui, qui espérait très certainement réaliser une belle carrière.

Au-delà des mots, bien inutiles en cet instant, nous présentons nos sincères condoléances à la famille, à son équipe et à ses amis.

R.I.P.

FREDDY HAVELANGE, « MONSIEUR VÉLO » !!!

Monsieur Freddy n’est plus à présenter au public belge. Souvent speaker pour la présentation des équipes, des soupers, des coureurs, des courses, … il a pris une ampleur aussi importe que Mr MANGEAS en France. Il est partout, il sait tout, se trompe … rarement et a une mémoire phénoménale. Peut-être devrait-il penser un jour ou l’autre à former des petits jeunes. Il n’y a pas très longtemps, nous avons repris une partie de ses brochures. Les SPORT 70 et SPORT 80 dont vous voyez une partie sur l’image ci-dessus. Nous en avons également plein une sous pente de notre immeuble. Ils datent de 1960 à 1980. Mais nous avons aussi diverses collections sur l’athlétisme et le moto cross. D’ailleurs, ce local est quasiment inaccessible. Tout est bien rangé dans des caisses de papier A4. Un « sentier » sert de passage. Il y en a jusqu’au plafond. A n’en pas douter, Mr HAVELANGE en a aussi gardé bien assez que pour remplir bien des pièces de son habitation. Mais également se les repasser lors des longues soirées hivernales. Lors de nos lectures, nous avons retrouvé un très bel article dans le 1000e de la collection des SPORTS. « Des trésors au grenier » est le titre de l’article faisant référence à ceux, qui comme lui, ont toute la collection : Alain DEMAY de Tubize, Marcel FRANCK de Charleroi, Paul VANCABEKE de Braine L’alleud, André MINNE de Grammont, Robert LENGELE de Walhain, Hilaire LEDUC de Andenne, Claude DEKENS de Renaix, Ferdinand FOUQUET de Brakel, Ghislain GOSSEYE de Parike, Pierre RAVEYDTS de Grammont, René VERMEENEN de Mouscron, Jean LEROY de Péruwelz… . Personne de Lessines et entité. Mais énormément de néerlandophones et d’étrangers. Si nous pouvons, quelques fois, vous faire remémorer des événements, vous rappeler à votre bon souvenir certains coureurs, c’est aussi grâce à ces livres. Nous disposons également une partie de la collection des « SPORTS ILLUSTRES » de 1930. Comme nous le constatons, le travail de Mr HAVELANGE n’est pas de la science infuse. Il ne cesse de lire et relire des articles sur le cyclisme. Il se renseigne auprès d’eux. Il se documente. Il suit les courses. Va sur des sites. Il améliore sans cesse ses connaissances. Devenir un spécialiste ne se fait pas en un jour. Comme un sportif, il est absolument indispensable de s’entretenir. A ce titre, il est certainement un bel exemple à suivre.

Bien le bonjour à Mr HAVELANGE qui vient de présenter le « DH CHALLENGE » et qui a encore une fois bien mis les coureurs régionaux à l’honneur.

N.B : il sera très certainement présent pour l’apéritif de clôture de l’Entente Cycliste Acrenoise, le dimanche 12 novembre, au hall sportif « Claudy CRIQUIELION ».

LE GUIZZ NOUVEAU EST SORTI !!!

Lien pour accéder à la page du QUIZZ. Celle-ci se trouve dans un onglet situé en haut à droite de la page d’accueil du présent. 

>>>   https://lessinescyclismeonweb.com/quizz/

Voilà, depuis le 01/04/2017, nous n’avions plus fait paraître de QUIZZ. Le dernier n’avait pas rencontré une franche participation. Alors, pour les fêtes, nous avons toutefois envisagé de tenter de vous faire gagner un lot.

Ce QUIZZ n’est pas facile. Il faut trouver un ancien coureur de très grande renommée qui a fait les beaux jours de plusieurs équipes de notoriété et qui a encore un fils dans le peloton. Par ailleurs, il avait un fameux coup de poignet quand il s’agissait de faire du moto cross. Vous pensez bien que son directeur sportif voyait ce loisir comme un super dérivatif pour son coursier !!! lol

Si vous souhaitez tenter votre chance, une réponse via la boîte lessinescyclismeonweb@hotmail.com sera suffisant.

Attention, la date retenue pour le renvoi est limitée au 01/01/2018 à midi.

Bonne chance à tous !!!

Photo : le coureur est en pleine démonstration de moto cross ci-dessus.

LA BELLE EPOQUE DU « VC GOSSELIES ».

Il y a quelques jours, nous avons évoqué la carrière de Thierry MARICHAL qui était passé par le « VC GOSSELIES » chez les jeunes. Alors, ni une, ni deux, nous avons fait des recherches. Le fameux maillot à damiers de l’équipe était très réputé dans les années 1980. Quand il y en avait un sur la ligne de départ, il fallait bien faire attention. Car il ne terminerait pas loin des premières places. MARICHAL en était mais aussi Pierre HERINNE qui est aussi passé pro chez LOTTO. Serge HAUTEM et Dominique FRANCOIS ont réussi de belles prouesses vers 1985. A eux trois, ils ont remporté 20 bouquets la même année. Mr VANDERMIEGE, patron des établissements « DIFFUSION MENUISERIES » a été pour beaucoup dans le sponsoring de l’équipe et les SERVAIS, HOCQUET, CAMBIER, MERTENS, VANDEVELDE, HIERNAUX et consorts ont fait tourner plus que mieux la baraque. Notons au passage que LEGRAND de la LVB et du « Courrier Sport Baulet » est à la base de la création du club. D’ailleurs pour se convaincre que ce club était grand, citons les coureurs qui s’y sont affiliés et qui ont été de bons rouleurs : Dominique NAESSENS, Thierry DEGASPERI, Patrick DEGAUDINE, Georges WATTIAUX, JN GERARD, Giovanni BIANCUCCI ou encore Bernard LECOCQ. Mais tout n’a pas toujours été tout rose car GOSSELIES et BAULET étaient un peu en guerre. Surtout au niveau des jeunes. Et dans la région, il y avait encore d’autres clubs. Comme il y avait des jeunes qui se destinaient à ce sport, les clubs n’avaient pas trop de peine à embaucher.

Nous nous souvenons très bien des coureurs de cette équipe. Le « VC GOSSOLIES » a disparu du paysage cycliste comme de nombreuses équipes. Pourtant, elle aura marqué plusieurs générations de son empreinte. A l’heure actuelle, seul reste le « SPRINT 2000 » de Charleroi dans la localité de Marcinelles. (il y a aussi un club plus orienté non licenciés)

Vous souvenez-vous du « VC GOSSELIES » ?

LE PANIER DE LA MÉNAGÈRE !!!

Vous souvenez-vous qu’il y a une ou deux années, nous avions proposé un article sur les prix en nature proposés aux coursiers ? Dans les années 1930 ou 1940, il n’était pas rare de recevoir en plus de l’argent (minime) un lit ou un fauteuil. Un rien plus tard, nous avions même lu des articles et vu des photos avec le vainqueur récompensé d’un kilo de boudins ou de chaussures. Il n’y a pas très longtemps, celui qui gagnait une étape du Tour emportait dans ses bagages un cheval, une vache ou un cochon. La montre ou le pendentif sont très réguliers en la matière. Soyez rassurés, nous n’allons pas vous refaire tout l’article. Juste pour vous préciser que rien n’a changé. La bière sert toujours de récompense en barnum ou en fût. Mais à Viane, cette année, ils ont fait fort. Les trois premiers emportaient le panier de la ménagère : quelques bières et de la tarte aux matons. Une tarte 100% locale. Sans oublier la bonne jopine servie à même le podium. DEBONDT, MC NALLY et BACKAERT (1,2 et 3) n’avaient plus qu’une solution envisager pour garder la ligne. Rouler une centaine de bornes en plus pour éliminer. lol

N.B : Notez que rien qu’à les voir, nous aurions bien sauté sur les matons. Et nous n’étions certainement pas les seuls !!! mmmmm  !!!!

ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE : DEGAND A FAIT LE TdF !!!

tdf2017

Nous n’aurons jamais autant parlé du Tour de France que cette année. Et par la force des choses, puisque Thomas DEGAND, le coureur bois-de-lessinois (plus pour très longtemps) de chez WANTY-GOBERT était au départ de la grande boucle en juillet. Deux événements pour les régionaux, puisque avec Thomas, c’est l’équipe d’Isières (Ath), qui était retenue. Mais quelle affaire dans le coin !!! Pourtant, nous ne raffolons vraiment pas de cette course démesurée. Trop longue, trop stressante, trop calculée, trop publicitaire, … trop de trop en fait. Il y a juste les paysages qui nous attirent encore un peu. Et quelques coureurs bien entendu. Sans compter les villages du tour ou la caravane publicitaire… . (c’est contradictoire ?!) Et Thomas ? Et bien, il avait probablement de l’appréhension. Bien qu’ayant roulé une partie de la Vuelta par le passé et chuté dans la dernière semaine avec un abandon qui lui aura causé une grosse blessure et un coup au moral, il n’avait jamais réalisé un « trois semaines ». Durant les semaines 1 et 2, il s’est tenu à carreau. On ne l’a pas beaucoup vu. Il a même fait une chute bénigne causée par un chien lors du jour de repos. Plus de peur que de mal. Lui qui a déjà bien donné à la sorcière a échappé de peu à la sanction. Mais avant tout, il a rempli les pages de la DH y tenant chaque jour un « Carnet de bord » en nous faisant bénéficier de ses sentiments sur l’étape de la veille. Il faut dire que c’est toute l’équipe qui a été soignée aux petits oignons par la presse. Des mécanos aux soigneurs, en passant par les coureurs et le manager, les journalistes avaient tout sous la main pour nous sortir des articles intéressants. Cela n’a pu que faire de l’ombre à LOTTO et à QUICK STEP. La presse flamande n’a d’ailleurs pas été dans le même sens que la francophone. Privilégiant nettement plus les deux WT. (nous la lisions un jour sur deux + l’Equipe) Puis, on l’a vu en TV, on l’a aussi vu dans des échappées. Il a fait quelques bonnes places et le classement général est très honorable. Sachant qu’il devait rouler pour son leader Guillaume MARTIN, le but n’était pas de faire un TOP 10. Pour 2018, l’équipe s’est renforcée, notamment avec DECLERCQ. Les places vont encore être plus compliquées à conquérir. Thomas devra déjà avoir laissé une bonne impression cette année pour revendiquer sa présence l’an prochain. Comme MARTIN fait la pluie et le beau temps dans l’équipe, il aura son mot à dire. Nous n’y sommes pas encore. En 2017, WANTY-GOBERT était partout durant les premiers jours avec BACKAERT, VANKEIRSBULK, OFFREDO, MINAARD, MARTIN, PASQUALON, VANSPEYBROECK et SMITH. Neuf néophytes qui ont turbiné à bloc. Pas seulement en montagne. Au sprint aussi.

degand au tour 2017

Gros challenge donc pour Thomas DEGAND mais réussite complète. En long et en large, les médias sociaux y ont aussi été à fond les manivelles. C’est dingue ce qu’aujourd’hui, l’information passe très vite. Finalement, le journal papier n’a plus réellement de raison d’être quand vous avez les infos avant que les rotatives se mettent en route pour la publication du lendemain. Tout est plutôt devenu complémentaire. En développement restreint ou approfondi.

A notre niveau, grand coup de chapeau à Jhonny SERLIPPENS, un équipier site, qui a sillonné l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et la France pour assister aux étapes et nous envoyer des images. Grâce à lui, nous avons pu rédiger de nombreux articles pendant le tour. Jusqu’à saturation même à un moment donné car nous ne savions plus où donner de la tête. Pour notre part, le Périgord était notre point de chute pour une étape. Nous n’avons pas vu Thomas mais OFFREDO était de l’échappée. Nous avons beaucoup parlé de Thomas mais nous aurions aussi aimé le voir. La journée fut belle et ensoleillée. De nombreux clichés se trouvent dans notre blog annexe « Album Roger Baudechon #2B ». (attention l’album de cette année est 2B)

Il y avait bien longtemps qu’un citoyen lessinois n’avait plus participé à une épreuve de cette envergure. Pour le coureur, c’est certainement une expérience unique. Fatiguante également. Pour les suiveurs que nous sommes, cela fut un beau moment sportif. Il a fallu être au taquet. Et cela a été bénéfique car le site « LCOW » tout comme Twitter ont acquis de nombreux abonnés donc de nouveaux lecteurs. Notons que les répercutions accumulées par le team lui ont donné une réputation internationale, mondiale.

Pour que nous ayons encore la possibilité de vivre de tels instants, il faudra maintenant que l’équipe WANTY GOBERT soit retenue en 2018. Thomas DEGAND ne sera plus lessinois mais nous serons toujours dans sa roue pour suivre sa saison. Espérons seulement qu’il puisse encore participer à un autre tour et faire aussi bonne figure.

Félicitations à Thomas !!!

MARCHE DU VÉLO EN BELGIQUE.

Comme chaque fin d’année, nous nous attachons à vérifier comment se porte le marché du cycle en Belgique. Plusieurs organismes réalisent des études poussées sur le sujet. C’est le cas des SPF Transports et Economie (statistiques et projections), TOURING, FEDERVELO et quelques associations de défense du vélo. A l’image de la voiture particulière qui est passée de 5.000.000 à 6.000.000 en dix ans, le vélo monte constamment. Dans le même temps, les décès routiers (tous) ont diminué de plus de 40%. La cause est certainement à rechercher dans un ensemble de dispositifs informatifs, policiers, routiers, … et à une prise de conscience du public. D’un autre côté, la population augmente ainsi que les moyens de transports : rollers, vélos électriques, overboard, … . La ratio est donc plutôt positif. Concernant le vélo, il ne faut pas se voiler la face, c’est surtout grâce au vélo électrique que la montée est constante même si les 7% affichés il y a quelques années ne sont plus d’actualité. Ainsi, en 2016, (on a toujours les chiffres avec un an de retard) la Belgique est le 3e pays européen à avoir vendu ce genre d’engin. Le chiffre impressionnant de 168.000 vélos a été atteint. C’est à bonne distance de l’Allemagne qui avec 605.000 cycles occupe la première place mais nous ne représentons pas, par la grandeur du moins, un tel pays. La France n’étant que 4e. Et la Suède et le Danemark, qui sont bien souvent en avance sur leur temps, sont en bout de classement. Pour le vélo classique, dont les chiffres exacts ne sont pas encore répertoriés, on estime entre 380.000 et 450.000 le nombre d’engins vendus sur notre sol. ( les chiffres varient allant même à seulement 100.000/an) FERVELO signale même qu’il est très difficile d’obtenir le nombre exact puisqu’on vend même des vélos en grandes surfaces ou dans des foires à tout. Maintenant, il n’est pas tenu compte de divers paramètres comme celui de l’achat à l’étranger, des vélos enfants, … . Notre marché est tout de même bien limité puisque’en France, par exemple, il s’est vendu 3.000.000 de pièces en 2016. Et puis, nos communautés sont également à l’opposé l’une de l’autre. Le néerlandophone pratique nettement plus le deux roues que le wallon. Les chiffres en attestent (2 vélos par ménage en Flandres et moins d’un par ménage en Wallonie) Bruxelles explose par la pratique avec plus de 40% de cyclistes. Mais cela reste tout de même restreint avec un demi vélo par ménage. Les plus âgés s’y sont remis grâce à l’assistance électrique. Le vélo est redevenu « Mode ». Par la force des choses, il représente un budget moins compliqué à gérer que l’automobile. Les temps sont durs pour tout le monde. Et puis, l’aspect « Santé » refait le bonheur des vendeurs. Sans compter que « l’urbain » n’est pas « le campagnard ». Les derniers chiffres à jour sont de 2009 et font état d’un parc de vélos estimé à plus de 7.000.000 de vélos en Belgique. Manifestement, nous n’avons pas à nous en faire, le vélo a encore de beaux jours devant lui. Notons qu’il serait intéressant que des chiffres fiables soient à notre disposition dans le futur.

ATH-MAFFLES-ATH EN VOITURE !!!! VTT des footballeurs.

Et oui, les jeunes footballeurs de Meslin-Grand Marais organiseront encore un VTT cette année. Effectivement, vous expliquer qui ils sont relève un peu de la formule d’Einstein. La base du club est à Meslin l’Évêque. Le terrain des jeunes est à Ollignies, Grand Marais. Le VTT a lieu à Maffles, au départ de l’ancien terrain de la JS Maffles où joue l’équipe première. Ouf, pas évident de s’y retrouver quand on ne connait pas. Donc, le 03 décembre, l’habituel VTT et une marche se teindront au départ de la buvette maffloise.

Visionnez les affichettes, plusieurs circuits sont prévus. Il y a toujours une belle ambiance à Maffles. La buvette fait recette. Le parcours est bien dessiné mais vous n’êtes pas dans la région des grands bois, alors, allez y rouler pour le plaisir de bien tourner les jambes. Privilégiez une distance supérieure. Inscriptions de 07 à 10h00. Et puis, pour ceux qui veulent tuer le temps en attendant la rentrée des VTT, il y a aussi de la marche. 5-10 et 15 bornes avec un Ravel juste à côté et le centre d’Ath à deux bons kilomètres.

marche

Il y a peu d’activités du genre dans la région !!! N’hésitez pas à rendre visite à nos camarades mafflous-meslinous-ollignous !!!

« SOUVENEZ-VOUS : Thierry MARICHAL ». @ThierMarichal

Aujourd’hui, le coureur dont nous allons nous remémorer les exploits est Thierry MARICHAL.

oli 008
De passage sur NOTELE dernièrement.

Le coureur de Leuze-en-Hainaut est maintenant, directeur sportif chez WB VERANCLASSIC AQUAPROTECT. A 44 ans, il est toujours dans le milieu qui lui a donné une belle notoriété. Passé par la colombophilie comme Dany DUSAUSOIT (magasin et ancien de l’Olympic Club Saint-Ghislain), Il n’a pu résister à l’appel des deux roues. Il fut une époque durant laquelle notre paternel allait sur les courses avec le frérot et rencontrait souvent le papa de Thierry Marichal. Les discussions étaient enflammées avec, si notre mémoire est encore bonne, le manque (déjà) de coureurs et de courses. Mais aussi les résultats pros de nos vedettes. Une belle époque que celle-là. Revenons à celui dont nous dédions ce « SOUVENEZ-VOUS ». Passé par le VC Gosselies, (nous avons aussi souvenance d’un maillot à damier) il s’est vite fait remarquer chez les jeunes. C’était une force de la nature. Puissance et caractère avant tout. Puis durant 13 années, il est resté chez les professionnels dans les équipes CEDICO (+ variantes), LOTTO (+variantes), COFIDIS et pour terminer la FDJ. Il en aura rencontré du monde dans le peloton professionnel. Qui ? Au niveau des régionaux > BRUYÈRE, DUBOIS, DUEZ, BOUILLON, MEUNIER, TORREKENS, VANCONIGSLO, DUFOURNI, HENNEBERT, HERINNE, DEBUYSSCHERE, MATHIJS, VANDENABEELE Frank et Sébastien, HERNANDEZ, HENDERICKX, NOTTEBAERT, DETILLOUX, DEMARBAIX, LHOIR, VANDENBROECKE JD, AMORISON, BRANDT, … . Le tout sur des vélos LELEU et BASSO. PAINDAVEINE aura été de ses débuts. Puis arrivent les gros bras avec : AERTS, DEWOLF, EECKHOUT, FARAZIJN, PLANCKAERT Jo, TCHMIL, VANDEWOUVER, VERBRUGGE, VERHEYEN, WILLEMS, DURANT, PEERS, VANHIFTE, BAGUET, DHOLLANDER, VANLANCKER, DECLERCQ, MC EWEN, VAN IMPE Kevin, HOSTE, VANDIJCK, CASPER, DUCLOS, CHAVANEL, ENGOULVENT, MONCOUTIE, O GRADY, ROCHE, SCHERLINCKX, TRENTIN, VASSEUR, WHITE, CASAER, DELAGE, GILBERT, GUESDON, JOLY, LADAGNOUS, MENGIN, MOUREY, OFFREDO, … . Puis des DS de renom auront guidé ses pas CRIQUIELION, VANDENBROECKE, PLANCKAERT, MADIOT, DELOEIL, BRACKEVELDT, … . Et sur des vélos de toutes les marques en vue du moment dont les fameux alus de VITTUS. Au niveau des courses, il faut surtout retenir qu’il était équipier de luxe et que forcément, ses 6 victoires (pros on ne parle pas des jeunes) ne reflètent pas ses capacités. Il se mettait corps et âme au service de ses leaders : 1er au général du Tour de la Région Wallonne, 1er au GP SAMIJN, 1er d’étape au Tour de l’Oise, 1er d’étape au Bayern en Allemagne, 1er d’étape au Circuit Franco Belge, 1er au Duo Normand, 3e du Championnat de Belgique à Saint-Nicolas, … . Des tours de France, d’Italie et d’Espagne sont à son actif. Thierry MARICHAL était une locomotive. On se souvient des classiques dans lesquelles il ouvrait la route pour TCHMIL. On se souvient aussi de sa présence dans des échappées avec le maillot COFIDIS. Il a souvent été épargné par la malchance et ses saisons ont été bien pleines. Dans la région, tout le monde connaît Thierry, un coureur qui ne s’est jamais pris pour ce qu’il n’était pas. Un gars abordable et sérieux. Que la suite de sa carrière lui soit favorable. Nous en avons terminé avec un de nos régionaux qui a fait vibrer les supporters de la WAPI et plus loin encore. Le prochain « SOUVENEZ-VOUS » sera publié mercredi prochain.

01-02 NOVEMBRE.

Ne confondons pas !!!

01 NOVEMBRE : Fête des Saints.

  • « À la Saint-Mathurin, des fruits rouges c’est la fin. »
  • « La Saint-Mathurin passée, merde de chien pour la gelée. »

Cette semaine, un temps froid est annoncé. Le dicton aura presque raison. Fête catholique par excellence, tout le monde (ou presque) aura congé ce mercredi.

02 NOVEMBRE : Fête des Morts.

  • « Le jour des morts, ne remue pas la terre, si tu ne veux sortir les ossements de tes pères. »

Un peu en avance sur le calendrier, les cyclos de Saint-Roch ont visité les cimetières pour se souvenir des anciens camarades disparus. Une sortie pleine de respect même si au final, c’est la dernière rando de l’année et que les champions de chaque catégories sont fêtés.