L’INSOLITE. #2020

Les plus perspicaces ou amateurs de colombophilie auront trouvé. Il s’agit d’une bague en aluminium qui sert de scellé pour les paniers dans lesquels sont enlogés les pigeons dans les camions des transporteurs. Le « plomb » est enlevé une fois le lâché prévu à une heure précise. Nous avons récemment placé une photo des camions hollandais venant dans l’entité à des intervalles réguliers. Les bagues restent sur place une fois qu’ils quittent les lieux. #CeciN’estPasUnDéchet … ?

N.B : Les plus âgés se remémoreront que les douanes belges mettaient un plomb similaire sur un appareil photo, une paire de jumelles, une radio, … pour pouvoir franchir les frontières. C’était au moment où nous n’étions pas encore dans la GRANDE EUROPE et que tout était contrôlé. En entrant comme en sortant du pays. Vous n’alliez pas sur un autre territoire avec n’importe quoi sans en faire la déclaration préalable.

« LA ROYALE UNION SPORTIVE LESSINOISE ». #Foot #2020

Photo. L’ancien terrain à la Rue des Près/Tordoir. Derrière « LA POLYCLINIQUE ». Actuellment « Home pour personnes âgées ». Ce terrain appartenait aux carrières. A la fusion, il a été utilisé quelques années puis laissé à l’abandon. Actuellement, les guichets et la buvette ont été rasés.

Plusieurs anciens terrains de football de l’entité ont fait l’objet d’articles sur ce site. Passez par « la recherche » à votre droite.

« L’UNION DE LESSINES » ne date pas d’aujourd’hui. On en retrouve des traces, autant dans le cyclisme que dans l’athlétisme, depuis le début des années 1910. (« LE POSTILLON ») Les deux premiers sports ont engendré le troisième. Car « L’UNION » a toujours su s’adapter. Dans les années 1960-1970, c’était Mr CAROUBEL qui gérait l’athlétisme. Puis Mr ROUGE. Pour le foot, c’était Mr BARBAIX avec Mr MARQUEGNIES et Mr GOOSSENS. Lessines a toujours connu des « doublettes » voire plus. « L’UNION » (vert et rouge), c’était la vitrine des patrons. « LE FOOTBALL CLUB » (noir et blanc), celle des ouvriers. Et puis, il y avait de valeureux gaulois qui luttaient à leur échelle comme « L’ES ACREN » (mauve et blanc) ou encore le « FC OLLIGNIES » (jaune et bleu) ou celui de « LES DIBALES ROUGES – DE BOIS-DE-LESSINES » (rouge, jaune, noir). Evoquer « L’UNION » prendrait plusieurs volumes tant son passé est très riche. Riche de joueurs : BETTE, CARLIER, FOURMARIER, LAMBERT, DELPIERRE, VANDERSTOCK, DEROBERTMASURE, HANCE, DEBODT, BOUTRIAUX, les MASQUELIER, … . Riche aussi de performances. Souvent en division régionale 1 ou 2, sans oublier ses années en PROMOTION. « L’UNION » avait ses habitués. Ses derbys contre « L’ESA » ou le « FC », étaient dantesques. La bagarre n’était jamais très loin. Ou plutôt, nous dirons qu’un match sans bagarre n’existait quasiment jamais. Nous avons joué quelques années à « L’UNION », en réserve et un (tout petit) peu en première après être passé par ACREN. Nous avons connu l’entraîneur VANDEROOST. Paul, un gentleman. Tout comme Richard CARLIER chez les mauves ou Jean-Pierre DEBLIQUY chez les jeunes. Enfin, vient l’époque des FUSIONS. Le « FC », « OLLIGNIES », « L’UNION » s’associent. 1996. Une première date noire pour le football de l’entité. Était-ce nécessaire ? A ce jour, il ne reste que DEUX-ACREN – « LA REAL ». Le choix n’étant plus permis au sein de nos murs, énormément de jeunes s’orientent vers FLOBECQ, ELLEZELLES, WODECQ, ENGHIEN, JS MESLIN-GRAND MARAIS mais surtout BIEVENE et même OVERBOELARE. Si vous passez par la Rue du Tordoir, regardez sur votre droite. La friche … que dire, le marais est l’ancien terrain de football de « LA ROYALE UNION SPORTIVE LESSINOISE » chère à la famille MOTTE (et VANDERSTOSCK) qui se dévouait corps et âme pour ce club vers 1980. Comme la famille DEVILLEE l’a fait plus tard. (bénévoles) Un club qui mériterait un bouquin.

Anecdote. Un jour, nous avons assisté à un derby contre le « FC ATH » (aussi disparu). A moins de nous tromper, c’était un match de promotion. Il y avait plus de 1.500 spectateurs. C’était le débordement total. Tout le centre était embouteillé de voitures. Il avait même été nécessaire d’en mettre sur la Route Industrielle. Les gens courraient partout sur la voie publique. Il n’y avait plus une place sur le pourtour du terrain.

FÊTE DE « LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES ». #2020

Une date : 27 septembre 2020. Un événement : « LA FÊTE DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES. En 1830, une date BELGE qui mettait à l’honneur le pays face à l’éviction des hollandais. Flamands, Bruxellois et Wallons ont refoulé l’envahisseur. C’est l’indépendance. Puis, date de notre « FETE NATIONALE » durant 50 ans. La Wallonie récupère ce jour historique à ses fins. Les dénominations changent en même temps que les structures du pays et le séparatisme naissant : COMMUNAUTE FRANCAISE, … . Fatalement, des termes souvent discutés et carrément contestés. Tout comme l’hymne wallon totalement inconnu de plus de 90% des citoyens. Et les GERMANOPHONES, … . Pourquoi « FEDERATION » … . Cette année, la FÊTE a été modeste, très modeste. #Covid

LA TEMPÊTE A FAIT DES DEGATS. #EntitéLessinoise #2020

Photo. Régionales.

L’I.R.M avait donné un avis de « TEMPÊTE » pour la nuit passée. Elle a bien eu lieu. Ce matin, vers 06h30, POMPIERS et POLICIERS barraient notre rue. Un arbre était tombé à hauteur du « TRAITEUR D’HAESE ». Un rien plus tard, nous avons sillonné le périmètre. L’entité a été secouée. Sûr que l’avant-midi aura été compliquée pour les cyclistes téméraires car le vent était TRES fort. D’ailleurs, nous avons rencontré TRES peu de promeneurs. Aujourd’hui, c’est la tronçonneuse qui était l’outil indispensable.

« LES CRAKS » SONT A L’EXPO DE RENAIX-RONSE. #Bourvil #2020

Photo. MichelF nous a envoyé cette image de l’EXPO renaisienne. Merci à lui.

En même temps, nous pouvons penser à BOURVIL qui a été un magnifique interprète dans « LES CRACKS ». Un film qui devrait être vu par TOUTES les générations. L’acteur est décédé il y a tout juste 50 ans (Paris) à l’âge de 53 ans.

Marc DELAUNOY (Bois-de-Lessines), trésorier du Cercle de Généalogie de Lessines, tient un site sur ce merveilleux acteur dont il est fan. Pour tout savoir sur BOURVIL, voici le lien =

http://users.skynet.be/bourvil/

EXPO A RENAIX/RONSE. #2020

MichelF nous rappelle qu’une superbe exposition sur le cyclisme a lieu à Renaix/Ronse. C’est le dernier jour demain. Mais une autre est déjà en préparation. MichelF nous signale qu’il y a été et qu’elle valait vraiment la peine. Si demain, vous n’avez pas envie de regarder les championnats du monde à Imola (en TV), il vous reste Renaix … c’est nettement plus près et c’est du réel.

L’IMAGE DU JOUR. #BallePelote #Galmaarden #2020

En fait, elle date du début de semaine.

Le « JEU DE BALLE PELOTE » n’est pas qu’une discipline francophone. Nos voisins de GALMAARDEN ont représenté un joueur en bronze. Il trône sur la place du village. KERKSEN, GRIMMINGE, NINOVE, IDEGEM, … ont des nationales. Connaissez-vous une commune ayant des attributs axés sur ce noble sport – proprement belge ? (sauf le musée athois déjà connu de tous)

— Les dessins d’humeur de gil

LCOW : Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Denis PETTIAUX, le funambule qui a gagné son épreuve lors des « JEUX SANS FRONTIERES » pour Lessines. (1983-84) Nous y étions et nous avions aussi gagné la nôtre (carrousel), comme Luc DURANT, Hindrick YSEBAERT, Yves CAPRON, … . Vainqueurs à ANNECY, direction ZAGREB et la YOUGOSLAVIE, pour la finale. LESSINES-BELGIQUE.

N.B : Un post est déjà sur ce site (photo). Le site « JSF » France de Sébastien contient plusieurs témoignages, dont le nôtre. (à sa demande)

UN REGLEMENT DE 1893 QUI VAUT LE DETOUR. #Lessines #Histoire #2020

Photo. L’entête du « REGLEMENT DE POLICE » de la Ville de Lessines du 04 avril 1893.

Nous allons extraire quelques posts du « REGELEMENT DE POLICE » de la Ville de Lessines datant de 1893. Il a été édité la même année par les imprimeries VAN CROMPHOUT-DEWEZE avec quelques textes de l’imprimerie VAN CROMPHOUT-VANDAMME. (1817-1819) Ce livre appartenait à Joseph DELPLACE – Garde-Champêtre de son état.

Anecdote 1.

Règlement sur les vélocipèdes

En séance du 27 octobre 1893, le Conseil Communal présidé par le Bourgmestre L SCAILLET publie un texte assez révolutionnaire pour l’époque dans le « MEMORIAL ADMINSTRATIF ». Les Ministres de l’Agriculture, de l’Industrie et des travaux publics ont décidé de réserver des places sur les accotements des routes de l’Etat pour les vélocipèdes. (Nous avons toujours connu des routes de l’ETAT, PROVINCIALES et COMMUNALES – mais avec les Réformes étatiques, tout a changé) Le Conseil Communal de Lessines Arrête un Règlement de police INTERDISANT la circulation des VEHICULES, CHEVAUX, BESTIAUX sur les accotements en question. MAIS seulement sur les routes de l’Etat/Province : de Ghislenghien à Grammont et de Lessines vers Renaix ainsi que sur la route provinciale de Lessines vers Frasnes. Comme c’est de coutume encore de nos jours, la sanction (du Tribunal de Police) 25 frs et de 1 à 7 jours x les décimes additionnels. Important, les verbalisants (Bourgmestre, garde-champêtre, agent de police) dresseront des PV jusqu’à « preuve du contraire ». Il en existe deux autres formes : « comme simple renseignement » et « jusqu’à inscription en faux ». Les parents « civilement responsables » subiront les amendes des mineurs. La référence à la « La Loi Communale » ne manque pas (depuis c’est « La Nouvelle Loi Communale ») et la transmission aux diverses autorités pour informations sont prévues. (Tribunal, Gouverneur, …)

Nous constaterons avec STUPEUR que le bord des chaussées étaient déjà réservés aux cyclistes en 1893. Finalement, l’assimilation de cette norme n’a jamais été assimilée. Même plus de 100 ans plus tard.

La chanteuse Juliette Gréco est morte – Le Monde — Ultimatepocket

Juliette Gréco (1927-2020), chanteuse et actrice française née à Montpellier (France). En 1966. Roger Pic / adoc-photos Qu’avons-nous donc tant aimé chez Gréco pour que sa disparition nous atteigne autant ? Sa voix, son élégance, sa force et ses mains, sûrement, qui volaient, virevoltaient ! Juliette enfant s’était-elle peut-être ainsi rêvée, longue et forte dans un fourreau…

La chanteuse Juliette Gréco est morte – Le Monde — Ultimatepocket

LCOW : Une interprète magnifique de textes qui ne le sont pas moins nous a dit ADIEU. #RIP MADAME ET MERCI.