C’ÉTAIT UN TRÈS BEL HOMMAGE A JEAN-MARIE DEGAUQUE

Pour rappel, pas de photos de funérailles ou de banquets sur LCOW. Respect de la vie privée même si ce sont des événements publics. NOTELE était présente pour capter des images. Reportage ce soir.

1oh30, la salle de sport « Claudy CRIQUIELION » commence à se remplir. La police règle la circulation au rond-point de l’étoile et aux abords de la piscine. De nombreuses automobiles sont garées le long du Boulevard, sur les accotements du cimetière jusqu’au Delhaize et dans les rues adjacentes. Des bus aussi sont là. Les parkings du complexe sportif sont pleins. Le cortège funèbre s’annonce. Les entreprises DEGAUQUE gèrent alors que d’un point de vue émotionnel cela doit être bien délicat. Le recueillement et la tristesse se lisent sur les visages. Le grand hall est coupé aux deux tiers avec une bâche blanche. Il n’y a plus une place dans les gradins. Les espaces situés sur les côtés sont noirs de monde de même que l’étage. La buvette est fermée. La cérémonie débute à 11h00. Une longue file attend encore à l’extérieur de pouvoir pénétrer dans l’édifice. Ils sont plusieurs à rebrousser chemin. Durant près d’une heure trente, les discours se succèdent. Ils se partagent entre sa vie politique, sa vie privée et publique ainsi que sa vie familiale. Tous visent l’homme, l’humain qu’il était. Le bâtisseur également. Il était l’ami, le frère, l’oncle, le père, le confrère. La plupart sont poignants. Informatifs aussi. Ce qui restera à jamais gravé dans les mémoires et inscrit dans les livres, c’est qu’il aura été Bourgmestre socialiste de Lessines. Le temps d’un mandat. L’horloge avance. 12h30, l’assemblée est invitée à présenter ses condoléances à la famille. Une longue, très longue file (certains ont estimé à plus de 1000, les personnes sur place) attend patiemment. Son épouse Andrée, son fils, ses frères et sœurs, les proches sont soutenus dans cette épreuve. Jean-Marie DEGAUQUE était un enfant de Lessines. Cela se ressent. Tout son quartier est là. Les services communaux étaient en nombre. Mais n’allez pas croire qu’il n’y avait que des citoyens de l’entité. Ils venaient de partout : Flobecq, Ath, Péruwelz, Mouscron, Chièvres, Tournai, Grammont, Templeuve, … . Le monde du vélo était bien représenté. Les clubs organisateurs de courses, les clubs de cyclotouristes de Lessines mais plus largement du Hainaut Occidental avaient tenu à faire acte de présence. 14h00, le hall se vide. Le cortège funéraire va prendre la route pour Frasnes. Dès maintenant, Jean-Marie DEGAUQUE est rendu totalement à sa famille qui a souhaité la plus stricte intimité.

N.B : NOTELE transmet bien le reportage en soirée. Plus tard à voir sur le net.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s