ALANA CASTRIQUE, UNE CHAMPIONNE DU HAINAUT OCCIDENTAL. Faisons connaissance. Entretien n°16.

Avant de débuter, nous présentons nos remerciements à Roland DESMET. Roland est photographe de presse professionnel et preste pour plusieurs grands médias néerlandophones. Jusqu’à présent, depuis 2011, il nous a toujours donné des photos. Mais le plus important le concernant, réside dans le fait qu’il a trois superbes blogs avec les photos des courses allant des jeunes aux gros bras chaque semaine. Sans oublier les anciennes gloires de la Flandre. Voici les adresses > http://bloggen.be/rodeden/  http://bloggen.be/rodeden2/  http://www.bloggen.be/rodeden3  Merci beaucoup à lui.

Seconde personne que nous souhaitons remercier, c’est Sébastien FONTAINE, coach FCWBinfos #TeamWallonie pour avoir donné ses photos du CB sur piste à Gand. Merci à lui également. Visitez son Twitter, il y a de quoi voir.

Aujourd’hui, notre entretien sera consacré à une sacrée dame. Il s’agit de Alana CASTRIQUE de Ploegsteert. Depuis son plus jeune âge, elle a accumulé les tops résultats ainsi que les titres comme ceux de championne du Hainaut, championne FCWB ou encore championne de Belgique. Elle affectionne autant la course en ligne que le contre la montre ou la piste. Les premières places acquises un peu partout en Belgique sont sacrément à l’image d’une sportive qui en veut. Nous évoquons rarement les dames sur LCOW. Il serait dommage de ne pas faire connaissance avec une de nos meilleures représentantes chez les juniores dames. Par ailleurs, nous trouvons qu’elles ne sont pas mises suffisamment en évidence. Sûr qu’en France avec une Pauline FERRAND PREVOT, il y a une meneuse des troupes comme à la belle époque de Jeannie LONGO. En Belgique, nous avons D’HOORE et KOPECKI  qui peuvent jouer les locomotives. Avec Alana CASTRIQUE, nous avons peut-être trouvé la perle rare. Elle est encore jeune et l’avenir est devant elle. Avec un tel potentiel, elle peut espérer des montagnes. Ses dernières sorties parlent pour elle. Merci grandement à Mme CASTRIQUE d’avoir bien voulu s’entretenir avec LCOW.

1) Pouvez-vous nous résumer, en quelques lignes,votre carrière jusqu’à ce jour ?

J’ai commencé le vélo un peu par hasard, parce qu’une copine de classe en faisait, à l’âge de 8 ans. La copine a vite arrêté mais moi j’ai continué. En aspirants 12 ans, je fus championne du Hainaut CLM et route. Le même jour et devançant à chaque fois les garçons. Je peux vous assurer qu’ils tiraient la tranche sur le podium J. Cette année-là j’ai gagné également le titre national CLM (uniquement fille) et rata de peu le titre route (2eme). En aspirants 14 ans, je fus de nouveau championne de Belgique CLM et 3eme du national route. Pour ma première année débutante, je terminais 2eme du national CLM…au moment même une énorme déception. J’attendais beaucoup de ma 2eme saison en débutants mais une blessure est venue pourrir mon hiver. Finalement je me suis faite opérer fin janvier et ait commencé ma préparation début mars, là où les autres filles commençaient les compétitions. Inutile de dire que je n’ai jamais été dans le coup. 2016 s’annonçait bien lorsque…j’y reviendrai plus bas, lors d’une autre question.

2) Vous êtes dans le club d’Armentières. En france. C’est un choix ou il n’y avait pas d’autres choix ? Vous y restez ? Pourquoi pas un club néerlandophone ?

En fait le CC Armentières a une double affiliation, à la FFC pour les français et à la FCWB pour les belges. Les entraînements partent de la place de Ploegsteert et une bonne partie des dirigeants habitent le village. Tout naturellement je m’y suis inscrite. Et comme nulle part, même en Flandre, il n’y a réellement de club féminin structuré pour les dames jeunesses, j’y suis toujours.

3) Si nous regardons les résultats des compétitions, nous constatons que toutes les dames ou presque sont issues du nord du pays. Il y a un souci en Wallonie ? Pourtant, il y a régulièrement des épreuves > Naast, Wodecq, Dottignies, … . Où se situe le problème ? Une question de mentalité ?

En fait, je crois que c’est une question de perception. En pourcentage, il n’y a pas moins de dames wallonnes dans les pelotons que de garçons wallons. Simplement, nous sommes peut-être 40 juniors dames en Belgique, si 15 % d’entre-elles sont Wallonnes…Certainement pas une question de mentalité, l’année passée, à un certain moment, nous étions 3 wallonnes sur 6 en sélection nationale.

4) Par ailleurs, il n’y en a même pas une dans le cyclo cross. Sur piste par contre, vous êtes quelques unes. N’est pas un peu bizarre ?

Kimberlay Duquennois, la sœur de Jimmy fait du cyclo cross. Noa Selosse, elle,  fait de la piste un de ses objectifs prioritaires. Les autres y vont, comme moi, dans un but de préparation de la saison route. Il faut faire des choix. Etre à 100 % l’hiver et à 100 % l’été me parait difficile.

castriquealana

5) L’an dernier, nous avons eu de vos nouvelles via NOTELE et les journaux régionaux qui vous suivent régulièrement. Mais à un moment donné, plus personne. Une période de méforme ?

J’ai été victime d’une violente chute lors de Gand-Wevelgem pour dames juniores. J’y ai subi un traumatisme cranien dont j’ai longtemps subi les séquelles (maux de têtes, dérèglement hormonal, insomnies,…). A chaque fois que cela allait un peu mieux, je recommençais l’entrainement mais dès la première compet, je retombais. Fin juillet, j’ai décidé d’arrêter les frais et de me reposer complètement en espérant pouvoir reprendre normalement en 2017. Cela va aujourd’hui mieux, mais je ne suis pas complètement quitte des maux de tête.

6) Et puis cet hiver, nous avons constaté que vous aviez enfilé le maillot de championne de Belgique de la course aux points sur la piste de Gand. Vous avez dit dans les médias que c’était inattendu. Pq ? Vous avez tout de même raflé le titre !!!

En fait, je me suis inscrite à ces championnats de Belgique juste pour faire le point sur ma condition et voir si je pouvais reprendre la compétition sans mal de tête ou nausées. Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait. Et pour être honnête, j’étais loin de pouvoir rivaliser avec les 2 favorites…mais j’ai profité de leur rivalité.

alanacastrique

7) Qu’espérez-vous pour l’an prochain ? Encore juniores ? + les études certainement ?

Si je pouvais retrouver mon niveau d’avant chute, ce serait déjà un grand point. Je commence ma deuxième année junior, et il sera important pour moi de bien prester afin de trouver refuge dans un bon team dames élite l’an prochain. Maintenant, pourrais-je continuer le cyclisme de concert avec des études de kiné ? Aurais-je droit à un statut sportif si je suis dans un team flamand (sachant qu’il y a pas de team « dames » wallon) ? Sinon, pour 2017 même, ce sont les championnats de Belgique CLM qui sont mon objectif principal.

8) Et dans le futur, vous ambitionnez de rouler chez les élites dames ? De préférence dans quelle équipe ? A part MEYVISH, HENRION et une ou deux autres, il y a eu peu de wallonnes en élites, juste ?

Evidemment, je rêve de rejoindre le team Lotto-Soudal féminin. Mais est-ce combinable avec des études ? Pour ce qui est des élites, je ne peux me prononcer. Je dois bien avouer que je ne m’y suis jamais intéressée. Et d’ailleurs, à part mes courses, je ne suis pas une grande passionnée de cyclisme. Je le regarde, par exemple, très peu à la télé.

9) Nous sommes assez étonnés que de nombreux coureurs masculins reçoivent des bourses de l’ADEPS et aucune féminine. A votre avis, est-ce normal ? Et est-ce que cela vous permettrait d’augmenter vos chances d’atteindre un échelon supérieur ?

Normal, je dirai non. Maintenant, il n’y a pas de structure telle que Color Code chez les filles. Et, je sais aussi que nous ne sommes pas suffisamment nombreuses pour justifier de la création de ce type de structure en Wallonie.

10) Du fait que vous êtes un peu excentrée de la WAPI, n’est-il pas trop difficile de vous entraîner avec d’autres dames ? Avec qui roulez-vous pour abattre des kms ?

Contrairement à mon frère, qui roule toujours en groupe, je roule très souvent seule. En hiver, je fais l’un ou l’autre VTT avec Ines Malfait, une fille de Geluveld, pas très loin de chez nous et de temps à autre je me joins à un groupe de cyclos, mais c’est plutôt rare.

11) Avec votre frère, vous êtes deux sportifs de haut niveau. Ce n’est pas habituel au sein d’une même famille. Cela vous sert d’émulation entre vous ?

Un peu quand même, quand l’un d’entre nous réalise une bonne performance, l’autre veut aussi montrer ce dont il/elle est capable.

12) Vous pouvez nous dire deux mots sur vos vélos ? (taille, marque, … )

Mon vélo de route est un Cube qui provient de chez Wanty-Groupe Gobert. Mon vélo de chrono est un Zannata acheté lui aussi à cette équipe, lorsqu’elle s’appelait encore Accent Jobs-Véranda-Willems. Des occases quoi. La taille des cadres est 50, et ils sont équipés en Shimano.

13) Dans ce dernier point, nous vous donnons l’opportunité de parler d’un sujet qui vous tient à cœur. Vous avez la parole.

La saison dernière, la fédé avait mis en place, via la coach fédérale Laurence Melys, un suivi d’une dizaine de filles juniors avec stages, tests à l’effort, séances de kiné et compétitions internationales. Malheureusement, Laurence a été remplacée à la fédé et tout cela semble abandonné. Dommage. Je voudrais terminer en remerciant le CCA (Club d’Armentières) où j’entame ma 10eme saison.

Nous évoquons trop peu les dames sur LCOW. (et ailleurs également) Non pas par misogynie, absolument pas. En réalité, nous n’en connaissons pas beaucoup. (SELOSSE, VROMANNE, VERRIEST, DUQUENNOY, … et ?) Qui plus est, nous avons rarement fréquenté de telles épreuves sauf à Wodecq ou Naast. Ce sont de belles courses. Nous donnons bien quelques résultats mais avec trois ou quatre féminines en Hainaut, difficile de faire plus. Avec l’entretien de Mme CASTRIQUE, nous permettons aux lecteurs de la connaître et de connaître un peu mieux les aspirations des dames. Nous remercions grandement Mme CASTRIQUE pour s’être prêtée à cet entretien. Nous lui souhaitons d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixé pour 2017. Bonne saison !!!

Arnold Baudechon

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s