DÉBUTANT, LIAM ROBYNS, le bois-de-lessinois, EST TRÈS MOTIVE.

Ce samedi, nous avons rencontré Liam ROBYNS, le nouveau débutant de bois-de-lessines affilié au VC Oeudeghien. Notez que Liam avait un peu de temps étant donné qu’il n’y avait pas de courses dans une proximité immédiate ce we. Il l’a mis à profit pour retourner rouler avec les « A » des cyclos de Saint-Roch le dimanche matin. Nous en avons profité pour qu’il nous expose ses premiers pas dans le peloton.

Jusqu’à présent, il a participé à quatre compétitions. Et il en a terminées deux. Il a bien été nerveux lors de la première à Dottignies mais sans plus. Il ne fait pas partie des expansifs. A la seconde, tout allait nettement mieux. Bien sûr, comme il le dit, il a eu des difficultés pour tenir au peloton mais le fait de continuer dans un groupe, lui permet d’accumuler les kms. A Orroir, par exemple, si la côte était dure, il dit avoir relativement bien encaissé. Primo, le fait de se frotter aux autres de trop près devra s’acquérir avec l’expérience. Surtout, il n’est pas à l’aise quand la roue de celui de devant est trop proche. Globalement, il a aussi constaté que les premiers tours sont essentiels. Quand ça démarre fort, il faut savoir s’accrocher. Secondo, quand c’est venteux et pluvieux, il a encore des craintes de tomber mais c’est normal pour un jeune qui n’est pas passé par les aspirants. Il craint aussi les virages car dans un groupe, on ne tourne pas toujours où on veut. Etant encore à l’école, il roule trois fois par semaine et il espère passer à deux courses rapidement. En effet, vu son âge, il tombe mal puisqu’il est déjà débutant 2eme année.

Dans les prochains jours, il ira peut-être à Havellange, à Le Bizet ou encore à Sirault pour le CLM de la FCWB. Il a envie de tenter le coup. Attention, il espère aussi faire bonne figure à Deux-Acren. Il est bien les pieds sur terre et sait que les meilleures courses qu’il fera ne sont pas pour le mois prochain. Mais le métier rentre. Pour le moment, il dit accumuler un maximum de trucs et il écoute les conseils de Jurgen DEBUYSSCHERE. Juste un rien dommage que les organisations soient insuffisantes. Et il n’a pas l’air décidé de rouler en EdH. Notons aussi que le paternel le suit chaque semaine.

Liam est motivé. En réalité, il se pose peu de questions. Il aime rouler et fait tout pour y parvenir. Notamment au niveau de son poids. Il est très grand mais là, il est un peu maigre. Par ailleurs, ses soucis de croissance aux genoux sont derrière lui. Nous avons abordé la possibilité qu’il fasse un repas. C’est discuté en famille mais rien n’est encore arrêté. Pour se faire connaître et mettre du beurre dans les épinards, c’est idéal.

Les amateurs de cyclisme de l’entité savent maintenant qui est ce jeune gars. Quand vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à l’encourager. En course comme à l’entrainement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s