« AMBASSADEUR DE LA PROPRETÉ », Stefan ROBYNS l’est !!!

Corrigé le 04/03/2018.

Le papa de Liam ROBYNS, le junior de Bois-de-Lessines, notre voisin, a un paternel qui s’investi complètement dans l’environnement. Assistant social mais aussi gérant indépendant d’une société de parcs et jardins, il a décidé d’être « AMBASSADEUR DE LA PROPRETÉ » pour le SPW. Stefan en avait marre de ne plus savoir se promener aux alentours de chez lui sans y voir des tonnes de canettes, des bouteilles, des papiers, des machines, des tubes, … un peu partout dans son paysage. Alors, il s’y est mis. Il a postulé auprès de la Région Wallonne comme Ambassadeur. Il fait partie d’un groupe. En effet, des équipes se partagent les quartiers. Globalement, il a la Rue de la Loge, la Rue de Gages, le Hameau Bladacq. Quand il arpente, les deux bords, il a vite marché 4-5 km et ramassé quatre à cinq sacs. Même jusqu’à 10 sacs en une après-midi. Vous vous rendez compte !!! Oui, vous avez bien lu, il passe souvent et malgré cela, il ramasse toujours des quantités astronomiques de déchets. Cela n’arrête pas. A être découragé. Mais pas lui, plutôt que de rester devant sa TV le samedi et le dimanche, il nettoie son quartier. Le SPW lui fourni les gants, une pince, une chasuble et des sacs. Il est un interlocuteur particulier pour le service des travaux de la ville et pour les constatateurs communaux. Comment se rendre utile à la collectivité ? Il a trouvé. FÉLICITATIONS à Stéfan. Il faut le faire.

Maintenant, cela soulève tout de même des questions.

  • Un particulier doit-il ramasser les saloperies des citoyens irrespectueux ?
  • A souhaiter même qu’il soit couvert en assurance civile/juridique et en assurance maladie car il peut très vite choper un point sur la figure voire une maladie avec les détritus ramassés. Quand ce n’est pas se faire percuter par une voiture puisqu’il est toujours en porte à faux sur la route et le fossé.
  • Il fait cela GRATUITEMENT. Le reste du temps, il travaille. C’est du vrai bénévolat non rémunéré.
  • Il s’agit d’un acte CIVIQUE. Mais le civisme n’a plus trop la cote de nos jours.
  • Ne faudrait-il pas leur donner une petite formation et les accréditer pour qu’ils puissent tout de même verbaliser/sanctionner quand ils retrouvent des noms, identifient des plaques d’immatriculation, … .
  • A force de retrouver des déchets sur nos voies publiques, ne serait-il pas utile de sanctionner plus durement les salopards ? Les SAC(s) ne sont pas (assez) dissuasives. Même le gars qui boit une chope sur la voie publique, en ville et qui en reçoit une, recommence dès le lendemain. Les incivilités doivent être poursuivies par les Tribunaux.
  • Cela devrait constituer une priorité Régionale et/voire Nationale.

MERCI à Stéfan pour son implication, pour sa disponibilité et sa motivation. Quand Stefan passe, la saleté trépasse !!! Et s’il a un souci, il peut venir nous chercher, … .

N.B : Il y a des voies de passage identifiées. Pourquoi ne pas mettre ces espèces de paniers de basket grand format à l’entrée et à la sortie de ces périmètres ? Peut être est-ce là une solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s