ETAPE 2 DU #TMC #TMC2018 . DURE !!! C’ÉTAIT LA GUERRE !!!

Photo. L’arrivée de la seconde étape dans le centre de Leuze, face à la Leuze ARENA.

Arrivé dans l’arrière pays leuzois, nous nous sommes placé à la sortie de Basécles, dans le ravito. Entre le passage de deux TGV, nous attendions les coursiers. Mal en a pris à quelques chineurs de bidons car il n’y a pas eu de ravito. De fait, la course est passée à une vitesse folle. Le vent et le froid avaient écumé les troupes. Il y avait des groupes sur dix minutes et plus encore. Quel bazar !!! Les gros bras étaient dans le premier : HIRSCHI, DE POORTER, DEBUY, VANDINGENEN le champion de Belgique, BARRA, DEWULF, THIJSSEN, … . Dans le second, MOONS se battait, les VL TECHNICS menaient grand train car ils avaient raté la bonne. Dans le troisième, GOEBEERT faisait le forcing avec le tirolien BAYER. Idem pour Célestin LEYMAN, le danois SALBY, LAGNEAUX et MACIEJUK. Un autre groupe arrive encore avec VENNER, KNAP, DEWINTER H, VERDONCK, CORNETTE, VASTMANS, PETIT, PORZNER, … . Arrivent ensuite CAPELLE. ET encore plus tard, D’ANGELO, ANDERSSON, LOENDERS, LEFEVER, … . C’était une nouvelle fois la grande hécatombe. Puis direction le centre de Leuze pour assister aux passages face à la Leuze Arena, une salle incroyable qui émane du recyclage d’une ancienne industrie. Top. Là, nous avons rencontré un super pote qui avait roulé des années en moto cross avec le club « Les Loups » de Bois-de-Lessines. Pascal mon gars, content de t’avoir revu. Néanmoins, il y avait tout de même un bean’s. Sur notre trottoir, il n’était pas possible d’aller à la salle. Le « portier » qui gardait l’espace VIP était plutôt incisif. Nous n’avons pas discuté. Nous avons pris le passage pour piétons mais là aussi pas possible de passer, les VIP installés en étage barraient le passage. Alors on a pris la route. Mais là, il y avait une gonzesse qui était totalement speed. Nous n’avions plus envie d’entrer dans la salle. Si d’aventure la Petite Reine passe encore à Leuze, il faudrait revoir ce périmètre. Ce n’était pas top. Ou alors, il fallait faire le grand tour pour prendre l’entrée des parkings. Nous avons rencontré bien des connus sur la ligne d’arrivée. ROELANDTS était de passage. Kurt VANDEWOUVER, le DS des LOTTO U23, s’est laissé prendre le portrait. Les VANDENABEELE faisaient les cents pas autour des AGO. MALRIN, l’ancien flic de Leuze et maintenant délégué prenait l’apéro sur sa terrasse. Pascal EECKHOUT, le délégué RLVB faisait toujours un travail sérieux. Freddy HAVELANGE, que nous remercions énormément, nous a fait un peu de pub devant toute l’assemblée présente. Nous avons également rencontré le patron du TMC qui nous a promis que l’an prochain, nous serions à un meilleur régime que cette année. Revenons à la course. Plus qu’un passage. Des coureurs passent presque sans discontinuer. Sûr que la police et les signaleurs ont été mis à rude épreuve sur ce circuit de 16 km. Puis, derniers 3 km. Freddy harangue la foule. Si on peut dire car les leuzois n’avaient pas la frite. Il n’y avait quasiment personne sur la ligne. Triste. Alors que c’est tout de même une grosse course. Et avec des vedettes de demain en devenir. Les supporters de PHILIPSEN y croyaient. Nous les avons immortalisés. Sans ces gens des équipes, la ligne aurait été déserte. Le temps peut-être ??? Le RONDE, certainement. Le désintérêt des courses probablement. Une ville n’est pas l’autre. Après Flobecq, Leuze faisait parent pauvre. L’organisateur avait prévu une caravane publicitaire. Bien. Des bonbons étaient lancés aux enfants en ce jour de veille de Pâques. Et enfin, au bout du suspens, le premier groupe arrive. Il avait été rejoint par le second et le troisième. Un coureur avait essayé de se faire la belle aux 3 km. En vain. Dans une longue et belle ligne droite, WEEMAAS (EFC), CULLAIGH (WIGGINS), THIJSEN (LOTTO) et PHILIPSEN (HAGENS) allaient se départager dans un corps à corps. Et c’est ce qui est arrivé. PHILIPSEN l’emporte mais derrière, c’est la photo finish. Quel finale pleine de suspens !!! Nous avons ensuite regagné le bout d’arrivée pour y voir les coursiers. Ils étaient tous bien entamés. « Za » attendait ses TPALM, seul WALSH était déjà rentré. MOONS était éprouvé mais il reste au contact. Les EFC groupés avaient pensé à la victoire de WEEMAAS, ils semblaient déçus. Les LEOPARD n’ont pas fait long feu avant de regagner les vestiaires. Le champion de Belgique racontait ses péripéties. Hugo DEWINTER avait grise mine, pas un bonjour, une tête d’enterrement. TAMINIAUX avait fait un beau sprint. D’ANGELO, ANDERSSON, CAPELLE, … arrivent … très tard. Un contrôle antidopage était prévu. Les trois premiers et un tirage au sort. TAMINIAUX en était. Et pendant qu’il attendait son tour, NOTELE en a profité pour faire son entretien. Plusieurs vélos étaient allongés sur un mur afin de subir le contrôle mécanique. On ne rigole plus avec le dopage en tout genre. Puis vint le podium. Le plus combatif TAMINIAUX. Nous avons discuté avec son papa qui nous dit qu’il est sélectionné en équipe nationale pour faire le tour des Flandres des espoirs. Bien. PHILIPSEN récupère le vert des points et le jaune du général. KOOISTRA garde celui des sprints. FOUCHE, le gris des monts. ZIJLAARD le blanc du meilleur jeune.

Et les régionaux ? Ils ne sont pas nombreux mais il y a de quoi être déçu. D’ANGELO cherche juste à finir. DEBUY cherche à ne pas perdre de temps. GOEBEERT fini avec mais n’est pas un sprinteur capable de battre un PHILIPSEN ou un WEEMAAS. GRIGNARD apprend très vite, il faut lui laisser du temps. NEVENS termine au paquet. FREHEN a abandonné. Nous avons connu des jours meilleurs.

Demain, nous serons en récupération, Libert, par contre, sera sur les étapes. A LCOW, on ne chôme pas.

Photos dans le mur ci-dessus et dans Twitter. Puis dans le blog annexe en fin de semaine.

Classement

1.PHILIPSEN, 2.CULLAIGH, 3.THIJSSEN, 4.WEEMAAS, 8.D’HEYGERE, 9.TAMINIAUX, 11.DEDECKER, 22.GOEBEERT, 25.DEPREZ, 29.WILLEMS, 30.DEBUY, 31.VANVEUCHELEN, 34.HIRSCHI, 39.DEWULF, 44.WALSH, 53.SPENGLER, 54.MECEJUIK, 58.T WIRTGEN, 63.RELAES, 72.GRIGNARD, 77.BEULLENS, 80.MOONS, 81.DEPOORTER, 84.L WIRTGEN, 85.NEVENS, à plus de 6 min 50, 92.DAME, 103.VENNER, 105.PETIT, 110.DEWINTER H, à plus de 19 min, ANDERSSON, D’ANGELO, CAPELLE. Peu d’abandons 6, mais des écarts incommensurables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s