LES COLS PYRÉNÉENS SUITE ET FINS.

Le 20 mars, nous vous avions quittés tout en signalant que nous allions vous donner quelques détails sur les cols situés dans l’arrière pays de Lourdes. Pas tous car ils sont tout de même assez disséminés dans l’ensemble des Pyrénées.

Alors, débutons en partant de Lourdes. Carte.

gaves

Du centre ville, vous pouvez monter sur la « VOIE VERTE DU GAVES », le Ravel local. Superbe. Le panneau est situé pas très loin de la Place. Vers le Nord, il y a encore un tronçon mais qui n’a pas cette appellation mais qui est aussi beau.

cols pyrennees

HAUTACAM > à environ 20 km de Lourdes, sortez à Argelés > Souvenez-vous, ARMSTRONG y a gagné lors d’un TdF. Il montait ce col comme sur une mobylette. Pourtant, nous l’avons fait. Très court, pentu et surtout, il arrive sur une pastorale donc il faut redescendre par la même voie. Vous n’êtes pas gène par les animaux en liberté. Mais sur le plateau du haut, il fait frais, même en été. Et surtout, il n’y a rien de rien. Si, des cailloux et de l’herbe. Un bistro ouvert quand il y pense. Le col fait 15 km, il y a des pentes à du 11 % et vous traversez des petits hameaux et des bois. La route est variable. Il y a des tronçons étroits et puis d’autres bien larges. Arrivée aux alentours de 1500 m. Pour nous, un des plus durs. Il fait des paliers cassants. C’est difficile.

LE TOURMALET > à environ 40 bornes de Lourdes, sortez à Luz Saint-Sauveur > Si vous venez de Lourdes, vous ne monterez par par où les coureurs passent mais par le versant arrière. Les coursiers viennent par Campan ou Aspin. Mais vous allez être gâtés. La route est très étroite et parsemée de vaches couchées sur votre passage. Attention aussi aux petits tas bruns !!! lol Vous êtes dans une espèce de vallée encaissée donc si le soleil luit, vous allez avoir chaud. Vous voyez presque constamment le somment. Ne regardez pas, cela décourage. Vous allez rouler environ 20 km avec un pourcentage maximal de 10%. C’est surtout sur les derniers lacets du haut que c’est dur. Quand vous verrez le resto et la statue du cycliste, vous pourrez vous dire que vous êtes arrivés. Maintenant, si vous êtes d’attaque, descendez jusqu’à Campan et remontez le versant le plus connu. Cela vous fera les deux cols en un jour mais pensez au retour, il y en a encore 40 à refaire pour rejoindre l’hôtel. On l’a fait. Nous étions complètement à sec. Et avec ça, des dames nous passaient encore sur des braquets pas possibles avec une facilité déconcertante. Le Tourmalet est plus beau que difficile. C’est un mythe. Photo vite faite sur le dessus car on avait caillé des billes.

LE SOULOR > à environ 20 km de Lourdes, sortez à Argelès > le Soulor est un col sans en être un. Il en rejoint un autre et permet de faire la jonction entre deux vallées. Il est beau et large. Il sillonne bien. Il passe dans deux ou trois beaux villages de montagne. Il est irrégulier et dur. Un pépé nous a dépassé et à un moment s’est retourné. Il nous a parlé. Nous, on ne savait pu. Il habite le bas dans la vallée et grimpe le Soulor une fois par jour. Bon, ok, good pour le moral !!! Il monte sur 20 km et a une moyenne de 11 %. Nous avouons ne pas l’aimer. Le tarmac rend mal et on ne voit jamais le tournant suivant puisque la route est assez encaissée. Puis ces panneaux qui annoncent les km, non, trop c’est trop. Quand vous arrivez sur le haut, il y a un ou deux chalets et un grand parking mais c’est tout. Là, il faudra vous décider. Soit vous redescendez ou vous prenez par Asson. Dernière possibilité, vous allez tout droit et vous montez l’Aubisque. Le meilleur des cas est de redescendre le Soulor. Mais nous, on a pris l’Aubisque et on l’a redescendue. En éffet descendre l’autre versant c’était faire une rando de plus de 50 bornes pour remonter par Asson. C’était largement suffisant car ces trois cols sont extrêmement longs et épuisants. Puis, il faut encore rentrer sur Lourdes.

L’AUBISQUE > dans le prolongement du SOULOR, c’est tout droit. Vous allez monter par où les coureurs descendent. Soyez tranquilles c’est magnifique. Ce col ne fait que 17 km mais il est particulier. Pas large au début. Routes mauvaises. Plusieurs tunnels avec revêtement en béton irrégulier mouillé. Pas ou peu d’éclairage ou une seule lampe. Passer du clair au noir impressionne. Puis des gardes fous en pierre sur les côtés car à votre droite, c’est l’abîme. Il grimpe aussi à du 10 % de moyenne. Il n’est pas évident car il tourne beaucoup. En haut, il n’y a quasiment rien. Nous nous souvenons qu’un fort vent était présent ce jour-là. Nous en avions perdu notre casquette. Il a fallu courir la chercher dans les fourrés. Pas de bêtes non plus comme dans Hautacam ou le Tourmalet. Continuez un peu après le col, il y a deux ou trois cafés restaurants. Col « à l’ancienne ». C’était une belle expérience.

N’oubliez pas que si vous partez de Lourdes, il faudra chaque fois ajouter le retour. Généralement, vos journées seront bien remplies. Encore un conseil, prenez à boire ou de la monnaie (distributeurs) pour vous rafraîchir en route. Préparez votre engin avec des braquets adéquats. Ce n’est pas ici qu’un 54 X 12 fera l’affaire !!! N’oubliez jamais un coupe-vent et une casquette pour les descentes. Quand le soleil n’est pas présent, vous prenez vite froid surtout à du 70-80 Km/h. Ne cherchez pas à être absolument légers. Une pompe et un pneu/boyau seront nécessaires. Certains vous diront que pour rouler plus confortable il faut changer la position. Plus haut sur la potence et plus bas sur la selle. Faudra voir si votre dos, vos genoux, votre cou supportent ces modifications. Et puis, l’incontournable !!! L’appareil photo ou le smartphone pour immortaliser l’événement.

Bonne route et bon séjour dans les Pyrénées. C’est encore l’état nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s