« LE SAVIEZ-VOUS ? ».

  1. L’AR du 01/12/1975, portant règlement général sur la circulation routière et de l’usage de la voie publique, n’autorise que les marques routières expressément prévues par la législation : ligne continue, discontinue, flèche directionnelle, îlot, passage piéton, bus, tram, … . Une liste complète existe.

Les organisateurs de toutes sortes flèchent très souvent sur la voie publique avec un marquage qui leur est propre. C’est INTERDIT. Ces marques excessivement nombreuses dans certains carrefours surchargent la voie publique et peuvent même masquer la signalétique nécessaire à une bonne circulation/sécurité routière. Si elles sont tolérées chez nous, dans certaines régions du pays, elles font l’objet d’une verbalisation. Jaunes, blanches, vertes, oranges, … il y en a de toutes les couleurs mais aussi de toutes les formes et de toutes les grandeurs. La plupart du temps, les flèches à la chaux ou à l’acrylique partent vite avec le passage du charroi ou les intempéries. L’utilisation des bombes est plus problématique. Les marques sont tenaces.

Ces dernières années, vous aurez constaté que les organisateurs de randonnées (cyclos, motos, …) commencent, doucement mais sûrement, à flécher avec des panneaux. Un exemple, le PROXIMUS CHALLENGE. Aucune flèche au sol. Un autre, le TRW, aucune flèche au sol. Première remarque, ce panneautage représente un budget à prévoir. Seconde, il faut attacher les flèches et les retirer. Le temps à y consacrer sera plus important. Et il est INTERDIT de les mettre n’importe où. Sur un poteau de signalisation routière, c’est interdit. Le long des grands axes, il faut l’accord du SPW. Et sur les voiries communales, il faut les autorisations des entités traversées. Tout comme dans les propriétés privées, il faut l’accord des propriétaires. Et tout ça, en espérant encore que des vandales ne viendront pas vous faire un sale tour. C’est fréquent en vtt.

NB : Des Règlements de police locaux existent quant aux exigences en la matière. Si le code ne suffit pas, les Villes et communes peuvent aussi imposer des conditions sur leur territoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s