« DE BELLES IMAGES ». #CyclesClément #DixVinsBlog #2021

Affiche.

Il y a ainsi des personnages très entreprenants. « LA MARQUE AU COQ ».

Inévitablement qui dit : « CLEMENT » dit boyau fait main, en soie, léger … mais coûteux, des années +/- 1970-1980. Dans le cas présent, l’affiche nous donne à connaître les « CYCLES CLEMENT ». Il ne s’agit pas du magasin de Pascal, un ancien coureur cycliste de « LA ROYALE PEDALE SAINT-MARTIN » de Tournai. Présentement, il s’agit d’une usine française dont l’initiateur est Adolphe CLEMENT. Elle sera fondée en 1878 avec cinq ouvriers. Elle en occupera plus de 2.000 en 1903. Après avoir acquis les « CYCLES GLADIATOR », l’entreprise portera le nom de « CLEMENT-GLADIATOR ». Initialement, il débute avec la fabrication du « GRAND-BI », du « TRICYCLE » et du « QUADRICYLE ». Mais il aura vite compris tout l’intérêt de passer aux « loisirs » et aux modèles de « course ». Le marché est en plein boum !!! Il était Directeur Général lorsque son contrat expire. Il se lancera alors dans la construction d’une nouvelle firme visant l’automobile, le dirigeable et l’aéroplane. Ingénieur de son état, il n’avait que 25 ans, et pas un sous en poche, lorsqu’il créa son premier atelier. En un rien de temps, ses vélos : « les meilleurs du monde », ont gagné des prix comme : des médailles d’argent aux salons de TOURS, NICE, LE MANS, EPERNAY, … , des diplômes d’honneur lors de diverses expositions parisiennes, un grand prix à Bruxelles, une médaille d’or à Berlin, … . C’était un visionnaire. Il sera le premier à faire Londres-Paris en aéroplane. Il embauchera même Henri DESGRANGE (le créateur du « TDF ») comme Directeur sportif de son équipe cycliste. Dans sa nouvelle et vaste propriété, il continuera de produire des vélos et des pièces détachées. Il développera également des machines hydrauliques et à vapeur pour remplacer les centaines de chevaux. Il veille fortement au bien-être de ses collaborateurs. Enfin, il cède les CYCLES et les AUTOMOBILES à « CITROEN » en 1922. Pour ses mérites nationaux et internationaux, il fut décoré de la médaille de « GRAND COMMANDEUR DE LA LEGION D’HONNEUR ». Quant au pneu « CLEMENT », il a débuté par le rachat de « DUNLOP » : « Le gros boudin ». La marque a été fabriquée jusqu’en 1980. Rachetée par des asiatiques, elle a changé de nom. En 1983, « VELOFLEX » refait des boyaux (INEOS- GRENADIER) avec des anciens de chez « CLEMENT ». En 2009, le nom refait surface – boyau – sous son appellation d’origine. Mais il est devenu taiwanais et dispose de fonds américains. Une marque de qualité ne meurt jamais vraiment !!! (Diverses sources-nombreuses)

Image du « TOURING-CLUB de France.

Attention, à cette période, il y a trois « CLEMENT » dans la fabrication de la bicyclette : Adolphe (la qualité), Louis (la légèreté) et Fernand (la robustesse). Une philosophie pour les différencier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s