ENTRETIEN 2 : Laurent DUBOIS. #2021-2022

Photo. Ils sont toujours sur un vélo !!! 👍

Sur site :

  1. Sébastien DEBAYE (+ Emilien + Epouse) : Un coureur de fond !!! Une famille sur deux-roues. Des déplacements qui font rêver. Des mordus.

Pour ce second entretien hivernal, nous aborderons un ancien coureur dont le fils est dans les pelotons. Nous débutons par sa carrière. Il est bien évident que nous ne ferons pas abstraction du fiston que nous avons suivi et que nous suivrons encore en 2022. Merci à Laurent DUBOIS d’avoir accepté de répondre à quelques questions. Un connaisseur du sport cycliste qui est devenu un véritable entraineur pour Yanis. Et avec comme souvent, une maman qui veille à la destinée de son petiot. Nous ne pouvions lancer l’entretien sans remercier Harold et Françoise DEMARBAIX-CAPITTE qui ont été nos « chargés de mission ». Nous saluons amicalement Jean DUMONCEAU et son épouse. Vous le constaterez aisément, le milieu est propice à l’éclosion d’une jeune pousse. MERCI A TOUS. Remontons le temps … .

Q1. Bonjour Laurent, peux-tu nous remémorer le meilleur moment lorsque tu étais coureur cycliste ? (même plus si tu le souhaites)

Lorsque j’ai gagné en « débutants » à Lessines devant mes supporters.

Et quand j’ai remporté la victoire à Isières quelques années après mon cousin (Dominique Gheenens) devant de nombreux supporters également.

1er à ISIERES – avec Michel, son entraineur-soigneur. Le village de Dominique, un as des pelotons alors au UC PAYS VERT – ATH !!!

Q2. Ce qui nous a toujours impressionné, c’est ton club de supporters. Peux-tu nous rappeler quelques faits importants ? Quelques personnes ? Que de souvenirs.

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir un club de supporters qui était toujours là pour me soutenir aussi bien dans les victoires que dans les défaites.

Il organisait chaque année une course et un souper.

Au début, le souper se faisait à la Taverne des Princes, café qui se trouvait sur la Grand Place de Lessines ; ensuite, on a dû se diriger vers un endroit plus spacieux, la salle de l’IPAM.

Ce club était constitué principalement par ma famille mais aussi d’autres personnes que je ne remercierai jamais assez, notamment, Michel dit « Le Petit Facteur » qui m’accompagnait partout (les courses, la piste, le cyclocross). Il était également mon masseur attitré.

1990. Ce n’est qu’une (petite) partie. Sur les courses, il en avait deux ou trois fois plus !!! Le tenancier du café est à gauche. Loster, Pascal, Harold, Françoise, Michel, … oufti !!!

Q3. Vous organisiez aussi des courses. Un petit mot sur chacune d’elles ??? Quelle époque !!! 

Oui, des courses ont été organisées pour les catégories « débutants et juniors » avec chaque fois l’arrivée sur la Grand Place de Lessines.

Ces courses ont généralement eu beaucoup de succès au niveau des participants mais aussi du public qui répondait à chaque fois présent.

De très beaux vainqueurs se sont succédés comme Danny Bayens,… J’ai moi-même terminé une fois 3ème.

Lors d’une des courses, j’étais parti en échappée avec notamment Emile Amorison. C’était toujours plaisant de se retrouver en échappée devant son public.

3e à LESSINES – Grand Place (blanc). Quel monde !!! Si vous regardez bien, vous reconnaitrez des spectateurs. Ernest LEERENS, le Secrétaire Communal, … .

Q4. Quand tu as arrêté de courir, tu as toujours fait du vélo mais plus en compétition, même dans une ligue pour amateurs. Cela ne t’a jamais manqué ??? Tu as gardé tes copains de cette période ? On a tout de même en mémoire un petit cross du côté de Wodecq … .

Oui, après la catégorie « amateurs », j’ai arrêté les courses car je n’avais plus assez de temps pour m’entraîner sur de longues distances, c’est pourquoi je me suis rabattu sur les courses « Tout coureur ».

Ca me manque énormément, c’est pour cela que je regarde chaque course à la télé et que malgré les compétitions de Yanis, j’essaie de me rendre sur chaque course dans la région.

J’ai gardé quelques contacts avec Christophe Moreau, qui était tous les jours à l’entraînement avec moi; et Régis Picoux qui est maintenant le mécanicien de Yanis.

WODECQ CROSS. Vélo un jour, vélo toujours !!!

Q5. La dernière concerne Yanis. De ton point de vue, il a réalisé une bonne saison ??? Si tu compares avec les aspirants de tes années « jeunesse », tu y vois des différences importantes ? Yanis passera en débutant en 2022. Il te semble prêt à affronter la concurrence ? Encouragements au fiston !!! Un battant.

Yanis a réalisé une saison moyenne et courte à cause de la crise sanitaire. Il a chuté à trois reprises, heureusement sans trop de gravité. Son point fort, ce sont les circuits vallonnés et son point faible est la peur de frotter en peloton.

Ce qui a changé par rapport à « mon époque », c’est l’évolution de la technologie. Maintenant, certaines équipes, même en aspirants, sont équipées comme des professionnels.

Il est toujours au taquet pour les entraînements ; mais vu son âge (anniversaire en fin d’année) il va devoir se mesurer à des jeunes qui ont presque 3 ans en plus que lui. De plus, Yanis est un tout petit gabarit en comparaison avec certains coureurs qui ont déjà une carrure d’homme.

Il a quand même bien pris du volume depuis ce cross de début 2020 !!! Top. Le gamin a évolué ces derniers mois. Allez Yanis, ça va payer !!!

Mot pour mot :

Débutants-Deux-Acren 2022 >>>  Ce sera la première course de Yanis en débutants, presque dans son jardin.

« La Pédale Petit-Enghien » >>> Mon club pendant plus de 10 ans qui était aussi le premier club de Claudy Criquielion.

« Ghoy » >>> Un village qui devrait refaire des courses pour les jeunes.

Bientôt un club de supporters pour Yanis >>> Pas au programme pour le moment.

Le meilleur résultat 2021 du gamin >>> 5ème à Ere et à Pommeroeul.

Les prochaines courses de Yanis sont prévues le 26 décembre et le 31 décembre 2021 à Mettet pour un cyclocross ainsi que le 16 janvier 2022 à Wodecq, en attendant avec impatience la route… Prenez note !!!

LCOW : Nous souhaitons remercier la famille qui avait donné les photos de Laurent pour « LESSINES, TERRE DE CHAMPIONS » (2013-2014). Concernant Yanis, nous dirons que « bon sang ne saurait mentir ». Le gamin possède quelque chose d’important : « LA MOTIVATION ». A l’avenir, nous devrions encore avoir des épreuves dans le beau village de Ghoy !!! Merci à Laurent, à Yanis, à sa maman et aux familles. Portez-vous bien. Recevez nos vœux anticipés pour 2022.

A.B pour LCOW.

> Le prochain entretien devrait paraitre vendredi ou samedi matin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s