ENTRETIEN 3 : Anthony DEBUY # « DOVY KEUKENS-FCC » #2021-2022

Photo. Lors d’un super entretien sur « NOTELE ». A voir ou à revoir !!! TOP.

Lien >>> https://www.notele.be/it113-media100936-ploegsteert-anthony-debuy-portrait-d-un-champion-sans-contrat.html

Vous avez déjà sur site – (2021/2022) :

  1. Sébastien DEBAYE (+ Emilien + Epouse) : Un coureur de fond !!! Une famille sur deux-roues. Des déplacements qui font rêver. Des mordus.
  2. Laurent DUBOIS ( + Yanis + Familles) : Un ancien coursier performant. Et son gamin qui va entrer chez les débutants. Le vélo fait partie de la famille.

Nous voici arrivés au troisième entretien de « LCOW ». Il y a quelques années que ce coursier discret est dans le viseur de nos équipiers site. Il passe un échelon chaque saison. Ce parfait bilingue, habitant dorénavant en Flandre Occidentale, fait « la une » de tous les journaux. DEBUY est un nom très connu dans le milieu cycliste. Pour le moment, il a fort à faire (maison, entraînement, travail) MAIS, il a répondu présent pour un site qui n’a pas l’aura des grands médias. Nous l’en remercions grandement. Tout comme nous le faisons à l’égard de son papa qui a été notre interlocuteur initial. Sa saison 2021 fut grandiose malgré cette pandémie envahissante. Soyez certains que Anthony DEBUY va mettre la surmultipliée en 2022. MERCI ENCORE POUR CET ENTRETIEN !!! Amateurs de compet’ … tous au poste !!!

Q1. En 2022, vous entamerez votre troisième saison au sein du team « DOVY KEUKENS-FCC ». Une équipe qui vous plait ? Vous pouvez nous en parler ? Il y a un sacré paquet de pointures dans les équipiers !!! Est-il facile d’y faire sa place ? Top équipements !!!

Je me sens très bien dans l’équipe « Dovy Keukens – FCC ». Pour moi c’est l’une des équipes la plus proche de chez moi, elle est notamment située à Roulers. En hiver il y a deux sorties collectives par week-end. Je peux m’y rendre à vélo et la route de retour me permet de rajouter quelques kilomètres à ma sortie. J’en profite le week-end car en semaine je ne peux pas faire d’entrainement d’endurance. Le samedi l’entraînement est plutôt corsé et le dimanche c’est plutôt cool. Je me sens très bien dans l’équipe une bonne bande de potes. Dans l’équipe on retrouve des coureurs de tout niveau avec chacun leur spécialité, un bon atout pour se rendre sur les interclubs. Nous avons des hommes très rapides et quelques bons rouleurs. Dès ma première saison je m’y suis senti le bienvenu dans un entourage familial. Nos équipements ressortent bien au sein du peloton ce qui est un avantage pour les supporters.

LCOW : « DOVY » a fait de nombreux recrutements à l’entre-saison.

Q2. 2021, quelle saison !!! Une victoire, des podiums, une quinzaine de « TOP 10 », de bonnes perfs sur de grosses épreuves, … . (un peu comme en 2019). MAIS que s’est-il passé cette année pour que le public retrouve un Anthony DEBUY aussi motivé et performant ??? 

2021 est pour moi une de mes meilleures saisons jusqu’à présent. La grande différence avec mes saisons précédentes est d’avoir trouvé le juste rythme. Avec mon boulot dans une concession Mercedes j’ai un planning qui m’oblige à m’entraîner avant ou après les heures. Et voilà une des plus grandes différences … beaucoup moins d’heures de selle en semaine. J’en profite de décrasser en semaine et de faire 1 voire 2 compétitions par week-end. Cela me permet d’être beaucoup plus frais pour les compétitions ce qui résulte en beaucoup plus de plaisir pendant les courses. Je pense que le boulot me permet de penser à autre chose et que faire un résultat n’est pas une obligation mais plutôt une récompense. 

Q3. Le titre et par voie de conséquence, le port du maillot de « CHAMPION DE FLANDRE OCCIDENTALE » (2021) pendant un an vous a, semble-t-il, transcendé ??? Nous le constatons aussi dans le « CHALLENGE EKOI-DH » (régularité) où vous faites partie des meilleurs (3e) !!! L’année DEBUY ??? 

J’ai eu la chance de décrocher le maillot de Champion de Flandre Occidentale. J’ai pris le départ de la course sans pression. Pendant le briefing l’équipe m’avait signalé ‘sache que tu as tes chances, aujourd’hui tu es considéré comme habitant de Flandre Occidentale’. Comme le Hainaut ne faisait pas de championnat, je pouvais prendre le départ là où mon équipe est située. Pendant la course je m’étais dit de me garder calme et de réserver mes forces pour le final car la course faisait 140km. Après 100km je me trouve dans une échappée de 8 coureurs et la je n’ai pas hésité ! Pendant ma saison j’ai été assez régulier ce qui a résulté d’un bon classement général au « Challenge Ekoi-DH ». Je m’y place 3ième derrière 2 coureurs qui vont faire leur rentrée dans le peloton professionnel.

Q4. Que pensez-vous de l’évolution du cyclisme ??? Autant régional que national !!! Voire international.

Ce que je pense de l’évolution du cyclisme niveau régional ? Qu’il manque de courses dans le Hainaut et que sur les quelques épreuves qui se sont déroulées, il y a eu trop peu de coureurs au départ. Dommage car il y a vraiment un potentiel pour y organiser de très belles courses. En aspirants et débutants, c’est possible mais pas pour les amateurs… ce qui nous mène vers un plus grand problème. Le budget qu’il faut pour organiser une course…

Sur un sprint à LEUZE-EN-HAINAUT lors du « TRIPTYQUE DES MONTS ET CHATEAUX » 2018. (à droite du casque blanc-maillot rouge) Une épreuve qui coûte !!!

Q5. PLOEGSTEERT. Quelle commune/entité !!! Depuis quelques saisons, il n’y en a plus que pour des coursiers de cette partie de « WALLONIE PICARDE ». L’air ??? La motivation ??? La concurrence ??? La formation ??? La proximité de la Flandre ??? Une mentalité de battants ??? VDB ??? 

Ploegsteert est le village où j’ai grandi et où j’ai appris à faire du vélo. Au sein du « CC Armentières » j’ai fait mon entrée dans le monde du vélo à 14 ans et depuis c’est devenu quelque chose de quotidien. On y trouve toujours un compagnon de route ou des copains pour s’amuser sur le vélo. Faire la course à l’entraînement c’est ce qui rend fort les Ploegsteertois. C’est le village « VDB » et ça le restera toujours.  

Mot pour mot :

Votre-vos modèle(s) en cyclisme ? Yves Lampaert

A ce jour, votre plus belle expérience dans le vélo ? Tour de Wallonie avec les pros

Votre marque préférée (cycle) ? Willier

De Westhoek ? Les routes d’entraînement dans Heuvelland

Mijn toekomst in fietsen ? Plezier maken !

LCOW : « LCOW » a peu visité la Flandre Occidentale ces dernières saisons. Voilà une bonne raison de quitter nos habitudes pour nous rendre un peu plus dans cette contrée où les épreuves sont nombreuses et les pelotons conséquents. Surtout que le Champion hennuyer portera encore le maillot distinctif de la FLANDRE OCCIDENTALE durant plusieurs mois en 2022. Bravo-Proficiat !!! 👍🎖

>>> Le prochain entretien sera publié la semaine prochaine. Et le suivant dans deux semaines.