ENTRETIEN : DIEGO SAUVAGE. #2022

Photo. Lors de l’épreuve de LESSINES.

Diego SAUVAGE (Isières) roule chez les MIN/ASP – FCWB dans le team « IWG-WAPI ». C’est en présence de son « papy » que nous avons procédé à son entretien. Ce fut un bon moment. A la fois pour parler des courses du gamin mais aussi pour remémorer celles de Pascal PLAITIN. Alors, c’est sans tarder que nous débutons le récit. Merci à la famille, merci à Diego et longue route dans le cyclisme !!!

  1. Alors Diego, voilà deux ans que tu es dans le circuit. Toujours un peu plus par saison. Est-ce ce à quoi tu t’attendais ???

En 2021, j’ai fait trois courses. En 2022, je prévois d’en faire une quinzaine au maximum. En fait, je ne pensais pas que c’était aussi dur. Plus que prévu. Bien sûr, il y a le peloton mais il y a surtout une grande différence entre les catégories.

  1. Pour toi, le plus facile c’est … ? Le plus difficile, c’est … ???

Je dirais que le plus facile, ce sont les descentes et le plus difficile, les côtes. Rouler dans les roues c’est assez facile mais pour moi, les relances, c’est plus compliqué.

  1. Tu es chez « IWG-WAPI », pourquoi ce choix ???

C’est le club le plus proche. C’est plus facile pour les entrainements.

  1. Peux-tu déjà nous donner une anecdote d’une de tes courses ?

J’ai encore en mémoire les applaudissements sur la ligne de départ de Houraing-Lessines quand on a annoncé les noms. Beaucoup de supporters étaient présents !!!

  1. Comment t’entraînes-tu ??? Pas trop de soucis pour tout combiner avec l’école ?

Je roule trois fois par semaine. Souvent avec « papy » et un peu seul. Je vais quelques fois avec le club. Dans l’ensemble, de 30 à 45 km.

  1. Quel est ton rêve pour le futur ???

J’aimerais bien rouler avec les pros. J’aime beaucoup VAN AERT et JUMBO-VISMA. J’aime aussi SAGAN.

Après LESSINES, quel est ton sentiment ??? >>> 

J’ai fait de mon mieux. J’ai roulé à fond. J’ai roulé devant aussi pour me montrer dans ma région.

Pascal,

7. Tu avais dit qu’il fallait prendre son temps. Trop tôt, ce n’est pas forcément bon. Mais voilà, le « petit » y est depuis ses 10 ans. Le bon âge ??? Jusque là, tu en penses quoi de ses performances ??? (question pas facile-et ne l’oublions pas, cela reste de l’amusement) Quelles sont ses qualités ??? Comment le vois-tu (si tout va comme espéré) dans deux ans, une fois chez les débutants ?

C’est difficile à dire si c’est le bon âge. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas en faire trop très tôt. Concernant ses performances, je trouve que ce n’est pas mal au vu de ses entrainements. Il en fait moins que la plupart des autres. Au niveau de ses qualités, je dirais qu’il est bon rouleur, régulier et accrocheur. Il arrive à tenir bon très longtemps sur un même rythme.

8. Tu connais notre propension pour l’histoire du cyclisme local. Aurais-tu en mémoire une anecdote de tes courses ??? Pour en faire profiter les amateurs !!!

C’était lors d’une course pour JUNIORS à PETIT-ENGHIEN. Au premier tour, je casse le câble de frein de mon vélo. C’était chez les juniors. Je me suis dit que c’était mieux d’être devant avec ce souci. J’ai attaqué. Nous étions trois ou quatre. Nous sommes repris. Je suis reparti avec BRUSSELMAN. On a fait la course devant. Il gagne, je fais second.

LCOW : Encore merci à tous et bonne suite de saison pour DIEGO sur les courses et pour Pascal chez les cyclos.