LE « BINCKBANK TOUR » 2020 DEBUTE CE 29/09/2020.

Photo. Les motards hollandais vont-ils devoir donner leur température chaque jour ? Traversée de Grammont.

Le « BINCKBANK TOUR » se déroule du 29 septembre au 03 octobre. Voici les étapes :

Le plateau des participants est très conséquent. Même si la « FLECHE WALLONNE », « LIEGE-BASTOGNE- LIEGE » et le GIRO sont dans le même périmètre. Nous vous invitons à lire la page de la Ville de Grammont au sujet de la dernière étape. ArnaudG était perplexe. De fait, tout le parcours sera interdit. Pourtant, nous sommes plusieurs équipiers de LCOW à faire le déplacement individuellement … SI le temps est meilleur que celui qui est annoncé pour toute cette semaine.

Dès demain, plus de précisons sur cette épreuve qui passe en TV chaque jour !!!

YANIS DUBOIS ETAIT A LANGEMARK. #Aspirants #2020

Photo. Merci à HaroldD pour la transmission d ‘images.

LaurentD nous informe que ce weekend, Yanis a été à LANGEMARK. Il termine 24ème sur 32, belle course.  La semaine prochaine, dimanche, il sera à Elst-Brakel. Dès demain, on vous annonce une très bonne nouvelle à propos de Yanis. Un méritant doit recevoir sa récompense !!!

Images de LANGEMARK que nous devons à HaroldD en blog annexe =

https://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-non-locales-2020.html

Ma petite Flèche Wallonne, 27-09-2020 — PASSION VELO

En ce jour de Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une flèche wallonne s’impose ! Les pros rouleront ce mercredi 30 septembre sur les routes entre Herve et Huy. A Huy, il y aura un circuit qu’ils parcourront à 3 reprises. C’est depuis mon domicile à Grand Axhe (Waremme) vers 11h20 que je suis parti en […]

Ma petite Flèche Wallonne, 27-09-2020 — PASSION VELO

LCOW : « LA FLECHE WALLONNE » approche !!! Voilà un cyclo qui nous propose de faire un tout petit tour dans le périmètre. Et quel tour !!! Tout le monde commence à stresser du côté de HUY … .

« Un peu de tout ». #ChampionnatsDuMonde #Imola #2020

Pour la plupart des belges, la préférence de cœur avait été donnée à Wout VAN AERT. Normal. MAIS, il faut réalisme garder. Julian ALAPHILIPPE était le plus fort. Il méritait de l’emporter. BRAVO !!! Tout comme Anna VAN DER BREGGEN, deux fois championne du monde de CLM et sur ROUTE. Quelles performances de la hollandaise !!!

  • FELICITATIONS aux organisateurs italiens. Permettre une telle qualité : infrastructures, circuits, mesures sanitaires, … sur une semaine, c’est simplement incroyable. Sachant que le lieu n’avait été retenu qu’il y a quelques jours, il faut vraiment faire acte de reconnaissance. Un EXPLOIT.
  • IMOLA. Mais quels beaux paysages. Par moments, nous nous sommes évadés en pensant à la route des Crêtes dans les Vosges. Cette côte sur le sommet de la montagne était surréaliste. Et puis, ces pourcentages ont été impitoyables pour les moins grimpeurs des pelotons dames et hommes.
  • IMOLA. Le feu. Un circuit de vitesse F1 qui a vu la mort de Ayrton SENNA qui s’est rappelé à nous. Mais aussi de RATZENBERGER, la veille, lors des essais. Enfin le circuit du plus grand coureur automobile de tous les temps. Enzo FERRARI était un précurseur. Circuit dédié à son fils Dino (ingénieur) décédé à l’âge de 24 ans d’une maladie génétique. Sur un seul lieu, des légendes du passé et des légendes en devenir. Avec comme point de jonction les pilotes actuels qui pratiquent tous ou presque le cyclisme. IMOLA, un très bon choix.
  • Le CLM. Chez les dames, nous n’y avons pas cru. Qui pouvait faire un podium ? Personne. Anna VAN DER BREGGEN a roulé comme un avion supersonique. La hollandaise … qui peut souvent en cacher, une ou plusieurs autres, n’a rien laissé filer. La Suisse REUSSER lui a souvent tenu tête précédemment mais n’a pu faire mieux que seconde. Troisième, VAN DIJCK (P-B) clôture un podium fait de « oranjes ». Les belges : VAN DE VELLE 33e à plus de 4 min et DUYCK 34e dans le même écart. Les carottes étaient cuites avant de commencer.
  • Le CLM. Chez les messieurs. Tous avaient donné GANNA et ce fut Filippo GANNA. Un coureur dont nous n’entendons que le nom lors de CLM. Belle position, belle prestation. Rien à dire. La course fut indécise. Mais pas trop. Au vu de la vitesse de l’italien, la messe fut vite dite. L’un ayant été meilleur dans un sens et l’autre dans le retour du circuit. La différence s’est jouée sur peu : 26 sec. VAN AERT a été bon. Troisième, Stefan KUNG aurait de quoi se plaindre. Il n’est pas loin des deux premiers. Quant à CAMPENAERTS, il pestait. 8e, c’est très bien mais … le voilà qui n’est pas sélectionné pour les J.O. BJERG, plusieurs fois vainqueurs chez les espoirs se rend compte de la grande différence avec les pros : 17e.
  • Sur Route. Chez les dames. Anna VAN DER BREGGEN fait un cavalier seul de premier ordre. Qui pouvait rivaliser avec une telle championne qui remporte quasiment tout depuis des semaines ? VAN VLEUTEN est seconde. LONGO BORGHINI a une manière spéciale de courir. 3e, c’est finalement une bonne prestation mais elle copie sa course sur les maillots oranges. Et elle a peu de soutien de ses équipières. Nous pensions plus de DEIGNAN. Idem pour CORDON-RAGOT. Quant aux belges, nous les avons cherchées … . DEMEY est 50e, VANDENBULCKE 53e.
  • Sur Route. Chez les messieurs. Julian ALAPHILLIPE a été tout bonnement l’homme du jour. Un attaquant, un entreprenant mais surtout, un gagneur. Wout VAN AERT est second pour la deuxième fois de la semaine. Il rate deux fois le maillot arc-en-ciel. Pourtant, quel coureur !!! Il avait une équipe formidable à son service. Tout comme le français. Ces championnats étaient de belle facture même si la course ne s’est décantée que dans les derniers tours. Comme de coutume. C’est toujours trop stéréotypé. On attend, on passe des heures à laisser quelques hommes s’époumoner devant et enfin, cela démarre. Niveau belges, notons la fidélité de VAN AVERMAET, de VLIEGEN, de NAESSEN, de BENOOT. Un peu moins de WELLENS qui ne sortait pas du TDF et semblait plus fragile. STUYVEN et SERRY ont fait la besogne avant d’abandonner. Une belle équipe de Belgique. VAN AERT ne termine pas l’ouvrage ? Peu importe, nous avons vu de superbes choses. Il était bien présent.
  • D’autres points. Nous noterons l’absence de VAN DER POEL. Du peu d’entrain des colombiens sur un circuit à leur portée. Plusieurs allemands pouvaient faire front. Nous ne les avons pas vus. Finalement, nous aurons eu l’impression que belges et français devaient se partager les fleurs. Avec les espagnols et les polonais. POGACAR a bien tenté le coup mais cette attaque lointaine semblait bien présomptueuse. Néanmoins, quel attaquant. Les Slovènes ont montré le maillot.
  • Les courses étaient réduites aux pros dames et hommes.

L’INSOLITE. #2020

Les plus perspicaces ou amateurs de colombophilie auront trouvé. Il s’agit d’une bague en aluminium qui sert de scellé pour les paniers dans lesquels sont enlogés les pigeons dans les camions des transporteurs. Le « plomb » est enlevé une fois le lâché prévu à une heure précise. Nous avons récemment placé une photo des camions hollandais venant dans l’entité à des intervalles réguliers. Les bagues restent sur place une fois qu’ils quittent les lieux. #CeciN’estPasUnDéchet … ?

N.B : Les plus âgés se remémoreront que les douanes belges mettaient un plomb similaire sur un appareil photo, une paire de jumelles, une radio, … pour pouvoir franchir les frontières. C’était au moment où nous n’étions pas encore dans la GRANDE EUROPE et que tout était contrôlé. En entrant comme en sortant du pays. Vous n’alliez pas sur un autre territoire avec n’importe quoi sans en faire la déclaration préalable.

« LA ROYALE UNION SPORTIVE LESSINOISE ». #Foot #2020

Photo. L’ancien terrain à la Rue des Près/Tordoir. Derrière « LA POLYCLINIQUE ». Actuellment « Home pour personnes âgées ». Ce terrain appartenait aux carrières. A la fusion, il a été utilisé quelques années puis laissé à l’abandon. Actuellement, les guichets et la buvette ont été rasés.

Plusieurs anciens terrains de football de l’entité ont fait l’objet d’articles sur ce site. Passez par « la recherche » à votre droite.

« L’UNION DE LESSINES » ne date pas d’aujourd’hui. On en retrouve des traces, autant dans le cyclisme que dans l’athlétisme, depuis le début des années 1910. (« LE POSTILLON ») Les deux premiers sports ont engendré le troisième. Car « L’UNION » a toujours su s’adapter. Dans les années 1960-1970, c’était Mr CAROUBEL qui gérait l’athlétisme. Puis Mr ROUGE. Pour le foot, c’était Mr BARBAY avec Mr MARQUEGNIES et Mr GOOSSENS. Lessines a toujours connu des « doublettes » voire plus. « L’UNION » (vert et rouge), c’était la vitrine des patrons. « LE FOOTBALL CLUB » (noir et blanc), celle des ouvriers. Et puis, il y avait de valeureux gaulois qui luttaient à leur échelle comme « L’ES ACREN » (mauve et blanc) ou encore le « FC OLLIGNIES » (jaune et bleu) ou celui de « LES DIBALES ROUGES – DE BOIS-DE-LESSINES » (rouge, jaune, noir). Evoquer « L’UNION » prendrait plusieurs volumes tant son passé est très riche. Riche de joueurs : BETTE, CARLIER, FOURMARIER, LAMBERT, DELPIERRE, VANDERSTOCK, DEROBERTMASURE, HANCE, DEBODT, BOUTRIAUX, les MASQUELIER, … . Riche aussi de performances. Souvent en division régionale 1 ou 2, sans oublier ses années en PROMOTION. « L’UNION » avait ses habitués. Ses derbys contre « L’ESA » ou le « FC », étaient dantesques. La bagarre n’était jamais très loin. Ou plutôt, nous dirons qu’un match sans bagarre n’existait quasiment pas. Nous avons joué quelques années à « L’UNION », en réserve et un (tout petit) peu en première après être passé par ACREN. Nous avons connu l’entraîneur VANDEROOST. Paul, un gentleman. Tout comme Richard CARLIER chez les mauves ou Jean-Pierre DEBLIQUY chez les jeunes. Enfin, vient l’époque des FUSIONS. Le « FC », « OLLIGNIES », « L’UNION » s’associent. 1996. Une première date noire pour le football de l’entité. Était-ce nécessaire ? A ce jour, il ne reste que DEUX-ACREN – « LA REAL » (une fusion de plus). Le choix n’étant plus permis au sein de nos murs, énormément de jeunes s’orientent vers FLOBECQ, ELLEZELLES, WODECQ, ENGHIEN, JS MESLIN-GRAND MARAIS mais surtout BIEVENE et même OVERBOELARE. Si vous passez par la Rue du Tordoir, regardez sur votre droite. La friche … que dire, le marais est l’ancien terrain de football de « LA ROYALE UNION SPORTIVE LESSINOISE » chère à la famille MOTTE (et VANDERSTOCK) qui se dévouait corps et âme pour ce club vers 1980. Comme la famille DEVILLEE l’a fait plus tard. (bénévoles) Un club qui mériterait un bouquin.

Anecdote. Un jour, nous avons assisté à un derby contre le « FC ATH » (aussi disparu tout comme la JS MAFFLES et OSTICHES). A moins de nous tromper, c’était un match de promotion. Il y avait plus de 1.500 spectateurs. C’était le débordement total. Tout le centre était embouteillé de voitures. Il avait même été nécessaire d’en mettre sur la Route Industrielle. Les gens courraient partout sur la voie publique. Il n’y avait plus une place sur le pourtour du terrain. Le match avait débuté que des files attendaient encore aux guichets.

FÊTE DE « LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES ». #2020

Une date : 27 septembre 2020. Un événement : « LA FÊTE DE LA FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES. En 1830, une date BELGE qui mettait à l’honneur le pays face à l’éviction des hollandais. Flamands, Bruxellois et Wallons ont refoulé l’envahisseur. C’est l’indépendance. Puis, date de notre « FETE NATIONALE » durant 50 ans. La Wallonie récupère ce jour historique à ses fins. Les dénominations changent en même temps que les structures du pays et le séparatisme naissant : COMMUNAUTE FRANCAISE, … . Fatalement, des termes souvent discutés et carrément contestés. Tout comme l’hymne wallon totalement inconnu de plus de 90% des citoyens. Et les GERMANOPHONES, … . Pourquoi « FEDERATION » … . Cette année, la FÊTE a été modeste, très modeste. #Covid

LA TEMPÊTE A FAIT DES DEGATS. #EntitéLessinoise #2020

Photo. Régionales.

L’I.R.M avait donné un avis de « TEMPÊTE » pour la nuit passée. Elle a bien eu lieu. Ce matin, vers 06h30, POMPIERS et POLICIERS barraient notre rue. Un arbre était tombé à hauteur du « TRAITEUR D’HAESE ». Un rien plus tard, nous avons sillonné le périmètre. L’entité a été secouée. Sûr que l’avant-midi aura été compliquée pour les cyclistes téméraires car le vent était TRES fort. D’ailleurs, nous avons rencontré TRES peu de promeneurs. Aujourd’hui, c’est la tronçonneuse qui était l’outil indispensable.

« LES CRAKS » SONT A L’EXPO DE RENAIX-RONSE. #Bourvil #2020

Photo. MichelF nous a envoyé cette image de l’EXPO renaisienne. Merci à lui.

En même temps, nous pouvons penser à BOURVIL qui a été un magnifique interprète dans « LES CRACKS ». Un film qui devrait être vu par TOUTES les générations. L’acteur est décédé il y a tout juste 50 ans (Paris) à l’âge de 53 ans.

Marc DELAUNOY (Bois-de-Lessines), trésorier du Cercle de Généalogie de Lessines, tient un site sur ce merveilleux acteur dont il est fan. Pour tout savoir sur BOURVIL, voici le lien =

http://users.skynet.be/bourvil/

EXPO A RENAIX/RONSE. #2020

MichelF nous rappelle qu’une superbe exposition sur le cyclisme a lieu à Renaix/Ronse. C’est le dernier jour demain. Mais une autre est déjà en préparation. MichelF nous signale qu’il y a été et qu’elle valait vraiment la peine. Si demain, vous n’avez pas envie de regarder les championnats du monde à Imola (en TV), il vous reste Renaix … c’est nettement plus près et c’est du réel.