« SOUVENEZ-VOUS » : Jean BRANKART. #2020

Photo. Jean BRANKART, un de nos plus illustres coureurs.

Dans la littérature cycliste, Jean BRANKART est souvent cité. Ce liégeois de 89 ans est considéré comme une force de la nature. Le TOUR en a fait une vedette internationale.

1959 geminiani

Comment des coureurs de cette génération ont-ils pu être oubliés en juillet 2019 ? (TDF) C’eut été une belle occasion de nous souvenir. DAEMS (le bruxellois) est dans le même cas. Une occasion manquée par l’organisateur, les villes étapes et les médias. Jean BRANKART, nous l’avions déjà évoqué dans l’historique du paternel. Il avait été invité dans le sud de la France pour le « Camp Simplex ». Coureur de Momalle où il a une « classic » (cyclos) à son nom, ce coursier aura d’abord été indépendant avant de passer professionnel durant huit ans chez (incertitudes pour certaines équipes) : « GITANE-HUTCHINSON », « LIBERTAS-HURET », « CORA », « GIRARDENGO-CLÉMENT » et variantes, « ELVE » et variantes, « PEUGEOT-BP-DUNLOP », « SAINT-RAPHAEL – GEMINIANI », « PHILCO ». Il stoppera sa carrière pour raison de santé. Il a côtoyé les coureurs suivants : CAPUT, STABLINSKI, VANGENEUGDEN, VERMOTE, LOWIE, CERAMI, COUVREUR, IMPANIS, KEMPALAIRE, SORGELOOS, VLIEGEN, OCKERS, VAN CAUTER, CLOSE, DEBOITSELIER, VAN STEENBERGEN, VAN NITSEN, les SCHOUBBEN, SCHOTTE, HASSENFORDER, MAHE, RIVIERE, SCHMITZ, ADRIAENSENS, DAEMS, VAN EST, … . A son palmarès, on retrouve bien évidemment des titres de champion de Belgique sur piste et des places au « TOUR DE FRANCE ». Vainqueur d’étapes sur le Tour, sur le « Dauphiné Libéré », sur le « Tour de Suisse », sur le « Tour de Belgique » ou encore sur le « Tour d’Espagne ». 3e d’un « Challenge Desgrange-Colombo », 2e d’un « Baracchi », d’un « GP des Nations », 2e du général des « Quatre Jours de Dunkerque », 1er des grimpeurs sur le « Tour d’Italie », 2e à Tournai, vainqueur du « Midi Libre », 3e du général de « Paris-Nice », … . Une pointure qui mérite de ne pas rester dans l’oubli. Dans la région liégeoise, ce n’est pas un inconnu. Par contre, dans le bout du monde lessinois, BRANKART est un nom qui ne fait pas directement « tilt ». Des informations récoltées, il ne roule plus. Il n’est plus trop attentif aux choses du cyclisme sans pour autant délaisser le suivi des courses devant la télévision. #Souvenons-nous

« LU POUR VOUS ». #2020

Cette semaine, la « DH » titrait en page 15 :  » LE CRÉDIT VÉLO, UNE AFFAIRE QUI ROULE ».

Résumé. (brut)

Plusieurs grandes banques annoncent des hausses de 50 à 100% pour des crédits vélos. Un taux particulièrement alléchant attire les candidats à l’emprunt. Le prêt est plus populaire en Flandre que dans le sud du pays. Un exemple : 7% en Hainaut et 20% en Flandre Orientale. Ils sont sept sur dix à avoir plus de quarante ans. Un sur quatre a entre cinquante et soixante ans. Il y est précisé que le e-bike prend la plus grande part du marché. Le vélo classique est délaissé. Par ailleurs, les montants grimpent année après année. Le montant moyen d’un emprunt est de 3.000 €. Globalement, il est remboursé dans un délai de deux ans et plus.

Pour en savoir plus >>> L’article est sur leur site mais pour le lire dans son entièreté, il faut payer. (sauf abonné ou journal librairie)

NIEUW BOEK VAN RUDY PEVENAGE — « dagelijks iets degelijks » sur « WRITER’S BLOG » #2020

Rudy Pevenage stelde gisteren officieel zijn biografie « Der Rudy » voor. Het boek viel niet bij iedereen in de smaak. Zo reageerde Johan Bruyneel bijzonder giftig op Twitter, maar Pevenage laat zich niet doen door de kritiek.

via Nieuw boek van Rudy Pevenage — dagelijks iets degelijks

Hier, Libert nous a avisé que Rudy PEVENAGE passait en TV sur la « VRT » pour présenter son nouveau livre. Nous étions indisponible. Un internaute néerlandophone en a fait un post. Un amateur de cyclisme. Le Livre de Rudy, le grammontois, directeur de course à Viane à ses heures, est certainement à lire. Nous ne savons pas encore s’il sera traduit en français.

« LES CAMPIONISSIMES ». #ThononPierre #1974 #2020

Photo. Couverture du livre « LES CAMPIONISSIMES » de Pierre THONON.

Ce livre est paru aux « EDITIONS ARTS ET HISTOIRE » de « DIFFUSION GAMMA ». 141 pages. Il date de 1974 et a été tiré à 8000 exemplaires. Celui-ci est le n° 7. C’est du belge. L’auteur, Pierre THONON, avait débuté comme journaliste sportif pour plusieurs médias. Motards émérite, il avait suivi le TOUR et les grandes épreuves internationales sur un deux roues. Dans cet ouvrage, il nous présente SES champions. Ceux, qui a ses yeux sont des extraterrestres. Il semblait d’ailleurs contrarié par la qualification donnée par le journaliste Pierre CHANY de l’EQUIPE. Ce dernier enfermait les meilleurs dans quelque chose de normé, classifié. Est-ce un palmarès qui fait un champion ? Le livre est plaisant. Des anecdotes sont vécues. Des passages sont emplis d’émotion. Un homme de terrain qui raconte la vie du peloton.

Voici son classement : MERCKX, COPPI, BOBET L, VAN LOOY R, ANQUETIL, KOBLET, VAN STEENBERGEN, KUBLER, GAUL et BAHAMONTES sur la dernière marche. Auriez-vous donné la même suite de « FUORICLASSE » ? (VAN HAUWAERT ? THYS P ? SCHOTTE ? … .) Pour connaître son argumentaire, cherchez à vous procurer le livre. (seconde main) Ses images proviennent de « MÉMOIRE DU CYCLISME » et de ses archives personnelles.

« LE SAVIEZ-VOUS ? ». #Gravel #2020

Photo. Un « GRAVEL » ? Chez « VREDESTEIN », un vélo pose dans le stand de « Velofollies ».

Le terme anglais « GRAVEL » signifie « GRAVIER ». Pourquoi dès lors avoir donné un nom pareil à un engin qui finalement n’est qu’un vélo de cyclo-cross ? (nous appréhendons déjà vos regards chagrins) Les fabricants ont beau nous dire qu’ils sont dérivés du VTT, qu’ils sont conçus pour de longues distances, qu’ils servent autant pour aller au boulot que pour être utilisés dans les chemins, … et même sur les trottoirs. (sic) Nous n’y voyons qu’un vélo de cyclo-cross. Cette mode nous vient des USA. Elle est présentée comme un quatre en un : route, cyclo, vtt, voyage. Un vélo à tout faire.

Techniquement, les changements annoncés concernent le cadre plus large à l’arrière ainsi que la fourche. Il est plus court et plus léger. Les freins sont à disque et les pneus sont plus larges. Le développement varie. Jusque là rien de bien spectaculaire. Un vélo de cross amélioré. Certainement pas un VTT. Un « fixie », peut-être.

MAIS le « GRAVEL » se distingue par sa :

« PHILOSOPHIE »

d’utilisation. Nous y voilà !!! Un vélo pour rouler n’importe où, n’importe comment et n’importe quand. Finalement un nouveau vélo sur le marché.

Un magazine français réputé a bien résumé la position du « GRAVEL ».

« LA SEGMENTATION CRÉE LE MARCHE ».

CQFD > Une mode de plus. Commercialement parlant, elle donne du résultat. Le GRAVEL compte beaucoup de nouveaux adhérents qui ne connaissent pas le cyclo-cross. Des épreuves naissent sur ce concept. Finalement, si c’est pour amener plus de monde dans le vélo, cela ne peut qu’être positif.

L’IMAGE DU JOUR. #2020

Corrigé, le 23/02/2020.

Vous ne faites pas de compostage (déchets organiques) et vous ne voulez pas remplir votre sac poubelle avec des denrées réutilisables ? Et bien maintenant, des « points d’apport volontaire » sont à votre disposition un peu partout dans l’entité. Une initiative de premier choix à laquelle nous adhérons. #Top #Biométhanisation

UN ESSAI ? POURQUOI PAS !!! #Vélofollies #Lapierre #2020

Photo. A « VELOFOLLIES », un palais tout entier était réservé aux essais.

Il s’agit de l’avant-dernier post relatif au salon « VELOFOLLIES ». Il faut que nous posions des limites. Et puis, on ne va pas en parler tout l’été. 😉 Des « SOUVENEZ-VOUS » sont en préparation. Dans « KORTRIJK EXPO », une partie d’un palais était réservée aux essais. A l’entrée, des casques étaient à votre disposition. Non obligatoires. Il n’était pas possible de faire de la vitesse.

claude2020
Claude, 1er président des « Saint-Roch », a fait l’essai d’un « course » électrique.

+/- 50 marques vous permettaient d’essayer des vélos ÉLECTRIQUES : ville, vtt, enfant, course, … . L’accueil était très amical. C’était gratuit. Nous avons déjà un engin de ce genre en mode pliable avec moteur central. Essayons le modèle « cyclo ». Marque : LAPIERRE. Type : eSENSIUM500. Batterie : Lith dans le tube oblique. Puissance : 250 w. Moteur : dans la roue arrière. Vitesse maxi : 25km/h. Temps de recharge : 03 à 04h. Poids : + de 20 kg. Taille : M, réglée sur place. Pneus. Disques. Endurance : de 40 à 80 km en fonction d’une des trois positions. Equipé : SHIMANO, LAPIERRE et SELLE ITALIA. Cadre : aluminium. Coût approximatif : 3.000€.

Points positifs : D’une facilité déconcertante. Maniable. Pour tous, peu importe la force physique ou l’âge. Prix raisonnable pour une qualité respectable.

Points négatifs : Autonomie limitée en mode 3. Lourd. (surtout sans électricité) Si vous accompagnez d’autres rouleurs à plus 25 km/h, vous restez sur place. Une seule couleur dans ce modèle.

Note globale : 8/10. Un bon vélo pour débuter.

MAGASINS DE CYCLES. #Lessines #Histoire #1910 #2020

Photo. Article extrait du journal « Le Postillon ». 1910.

Énormément de coursiers tenaient un magasin de cycles pendant ou après leur carrière. (BOONE, LONGEVAL, BOUCHER, GALAND, WATTIEZ, … ) Mais tous n’étaient pas compétiteurs ou cyclos. (DAUMERS père, DEGAND D, … ) En 2020, nous allons vous présenter quelques commerces ayant existé dans l’entité. DEMEULDRE (Lessines et Bois-de-Lessines) sont déjà en ligne. Nous ne pourrons pas tous les remettre sous les projecteurs. Néanmoins, nous ferons le maximum pour faire revivre la mémoire collective. Et de préférence avec une image actuelle du bâtiment.

NOMMAY – LE ISERBYT #CM #UCI #CX #19/01/2020

Photo. Merci à Eli ISERBYT pour l’image. #Velofollies

Vendredi, nous avions trouvé Mario DECLERCQ, DS des « PAUWELS-SAUZEN » relativement nerveux. Il faut dire que son poulain était à « VELOFOLLIES » pour ses sponsors. A deux jours d’un grand rendez-vous comme NOMMAY, DECLERCQ devait se faire du souci. Ce n’était peut-être pas l’idéal en matière de repos. Mais voilà, dimanche, en terres françaises, le petit gabarit belge n’a fait qu’une bouchée de Toon AERTS bien revenu après sa fracture aux côtes. La course fut palpitante jusqu’à son terme. SWEECK, le tout récent champion de Belgique termine 3e. Mathieu VAN DER POEL était absent. Il est en stage avec son équipe. Toon AERTS reste en tête de la Coupe du monde. Chez les dames, WORST l’emporte mais CAMPTON aura roulé son plus beau cross de la saison. 3e, elle aurait mérité mieux. Quant à MAJERUS 4e, il y avait un moment que nous ne l’avions plus vue à pareille fête. VAN LOOY 8e est 1ere belge. Pas de CANT à l’horizon.

Classements.

HE

1 ISERBYT Eli (PAUWELS SAUZEN-BINGOAL)
2 AERTS Toon (TELENET BALOISE LIONS)
3 SWEECK Laurens (PAUWELS SAUZEN-BINGOAL)
4 VAN DER HAAR Lars (TELENET BALOISE LIONS)
5 PIDCOCK Thomas (TRINITY RACING)
6 VAN KESSEL Corne (CIRCUS-WANTY GOBERT)
7 HERMANS Quinten (CIRCUS-WANTY GOBERT)
8 VERMEERSCH Gianni (CREAFIN-FRISTADS)
9 ADAMS Jens (Individuel)
10 MEEUSEN Tom (GROUP HENS-MAES CONTAINERS)
11 VANTHOURENHOUT Michael (PAUWELS SAUZEN-BINGOAL)
12 AERTS Thijs (TELENET BALOISE LIONS)
13 MEISEN Marcel (ALPECIN-FENIX)
14 VAN DER POEL David (ALPECIN-FENIX)
15 BAESTAENS Vincent (GROUP HENS-MAES CONTAINERS)
16 NIEUWENHUIS Joris
17 RUEGG Timon
18 ORTS LLORET Felipe (CYCLO-CROSS TEAM TEIKA-GSPORT-BH)
19 CLEPPE Nicolas (TELENET BALOISE LIONS)
20 VANTHOURENHOUT Dieter (PAUWELS SAUZEN-BINGOAL)

DE

1 WORST Annemarie (777)
2 ALVARADO Ceylin del Carmen (ALPECIN-FENIX)
3 COMPTON Katherine
4 MAJERUS Christine
5 BAKKER Manon (EXPERZA PRO CX)
6 HONSINGER Clara
7 MANI Caroline
8 VAN LOY Ellen (TELENET BALOISE LIONS)
9 LECHNER Eva (CREAFIN-FRISTADS)
10 * NORBERT RIBEROLLE Marion (EXPERZA PRO CX)

Chez les juniors, notons la prestation 5* de Thibaut NIJS.

VINTAGE. #PEUGEOT #Velofollies #2020

Photo. Il y a encore une production « PEUGEOT » en 2020. (Sochaux)

La gamme « PEUGEOT CYCLES » est large. Des dames aux enfants, en passant par le vélo de course ou le vélo électrique, il y a de quoi faire. « PEUGEOT », rien que ce mot fait resurgir la belle histoire du cyclisme avec : THEVENET, PINGEON, MERCKX, MATHY, BOSSIS, CERAMI, BRACKE, VANCONINGSLO, … et les plus anciens comme BUYSSE, THYS P, les HEUSGHEM, DANGUILLAUME, DE MUER, BRANKART, CLOSE, … Celui qui est en entête est modernisé. Il sert pour les déplacements en ville. Un autre, de course, de couleur orangée est un « fixie ». Ils sont en vente chez « FUN BIKE » (Berchem-Sainte-Agathe) chez Rosario DADARIO, un ancien sponsor du « VTT TEAM PAPIGNIES ».

La nouvelle gamme n’a rien à envier aux vélos actuels. #AVoir