HIVER = REPOS ??? !!!

Pour préparer la jambe à la future saison – petit clin d’œil avec la photo ci-dessus – il n’est pas vraiment conseillé d’imiter Henri SALVADOR : « Le travail, c’est la santé … ne rien faire c’est la conserver … « . Cyclo ou coureur, le sportif moderne arrête rarement très longtemps en saison creuse. Une « coupure » n’est jamais longue. Prenons les premiers. Une bonne part des cyclotouristes roulent encore en hiver. Certains s’adonnent au jogging, à la marche intensive, d’autres à la natation, au VTT, aux rouleaux voire à la musculation. Rares sont ceux qui ne font plus rien du tout. Quant aux vététistes, la mode actuelle est de faire des saisons pleines. Ils roulent autant en été qu’en hiver. Le programme dans les chemins et sentiers est hyper complet toute l’année. Celui qui fait du vélo, ce sport très exigeant, connait les sacrifices à consentir pour garder la forme. La pratique hivernale contribue à une reprise plus facile. Ne dit-on pas que celui qui passe un bon hiver aura placé les jalons pour une bonne saison ?  C’est pareil pour tout le monde. Du côté des coureurs, c’est un peu la même chanson. Il y a des sports mieux adaptés aux muscles que d’autres. Il est clair que le football n’est pas très conseillé pour un cycliste. Mais en plus de ceux cités pour les cyclos, nous pouvons noter que deux écoles s’opposent très souvent chez les entraîneurs. Il y a les fans de la piste et puis les autres du cyclo-cross. Difficile de dire si l’un est meilleur que l’autre sans entrer dans la polémique. Voyons plutôt ça sous l’aspect du climat !!! Le vélodrome est couvert et chauffé. Le circuit de cross est en plein air et souvent boueux. De toutes les époques, il y a eu des adeptes des deux disciplines. Roger DEVLAEMINCK ne rêvait que par les labourés. Eddy MERCKX a toujours fait de la piste.  Il s’agit probablement d’un choix très personnel. Les deux sports ne donnent pas les mêmes résultats physiologiques. Et puis, n’oublions pas qu’il existe encore une autre catégorie de rouleurs, de plus en plus nombreux, qui vont pour des périodes répétées sous des latitudes plus favorables à la pratique du vélo pour se préparer. En un mot comme en cent, le mot d’ordre est « bougez, éliminez !! ». Ne rien faire dans le trimestre à venir, c’est s’assurer de déconvenues certaines lors de la reprise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s