PAS SUR QUE LA CARAVANE NE SOIT QUE POUR LES ENFANTS !!! #TDF2017

Elle était attendue par des centaines, voire des milliers de personnes au centre de Sarlat, cette fameuse caravane publicitaire. Elle s’est faite attendre car c’est seulement sur le coup de 13h35 (au lieu de 12h25) que les premiers véhicules sont passés. En attendant, nous avons discuté avec un gendarme réserviste qui nous a expliqué comment ça fonctionne pour occuper cette mission en France. Pas mal !!! Et en plus le long convoi a filé à une vitesse folle. Cela aura duré près d’une demi heure. Comme toujours, il y avait des véhicules fantastiques, originaux, colorés, incroyables. Il faut réellement de l’imagination dans certains cas. Mais il y en avait également qui n’avaient pas de mine. Et puis, il y a les « récurrents », ceux qui reviennent identiques ou presque chaque année. Ce qui ne change pas, c’est le lancé de gadgets qui fait le plaisir des petits comme des grands. A se demander même si les adultes ne sont pas les plus concernés. Ainsi, voici deux anecdotes. Pour la première, nous rencontrons un français moyen, d’un certain âge, qui s’arrache les drapeaux du Périgord à la volée. Nous lui faisons remarquer que c’est un peu dommage de ne pas en laisser pour les enfants. Sur ce, il nous répond qu’il fait ce qu’il veut et que nous n’avons qu’à nous mêler de nos affaires. Nous lui signalons que le Tour est à tout le monde et qu’il est bien de partager. Nous n’avons pas insisté car il nous en aurait mis une tant il tenait à ses 10 drapeaux. Un couple d’anglais sans enfant nous a donné ses gadgets. Thanks. Une fois dans la file le long de la chaussée, nous avions mis le gamin en arrière car la caravane, c’est trop dangereux. Les véhicules passent très près des bords. Un accident est tellement vite arrivé. Et puis, nous tombent dessus des livres, des saucissons, des sacs, des porte-clefs, des frisbees, … . Nous sommes rentrés avec un sac plein. Mais à un moment donné, une vieille dame située juste derrière nous fait remarquer qu’elle ne comprend pas les gens qui ramassent ces saloperies. Nous lui faisons remarquer qu’elle peut très bien changer de rue, il n’y a rien plus bas dans le centre ville. Puis, elle remet une couche en signalant que c’est bête le tour. Tout en ajoutant qu’elle veut bien le bob que nous venons de recevoir, pour ses petits-enfants. Mon épouse remontée comme une montre suisse la regarde et lui dit qu’elle est occupée de nous gâcher le passage de la caravane. Elle ira trois mètres plus loin refaire le coup à une autre dame. Rien à dire, il y a tout de même des cas spéciaux dans notre société. Mais revenons à la caravane. Oui, certains diront que c’est uniquement publicitaire. Oui, il n’y a rien de vraiment instructif là dedans. Mais alors, il faudra nous expliquer pourquoi il y a temps de monde pour la voir passer. Car le problème est bien là. Il y a peut-être plus de monde pour voir la caravane que pour voir le peloton passer. Il reste que nous avons profité de cet événement pré course car c’était super chouette, délassant. Et ce n’était pas spécialement pour les cadeaux mais ils font toujours plaisir au gamin et … à ceux qui l’ont accompagné !!!

Quelques photos dans le diaporama ci-dessus. Puis dans une dizaine de jours plus encore dans le blog annexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s