PÉRIGUEUX-BERGERAC : LA COURSE.

Nous étions positionnés juste après le ravito et juste avant le village du tour. Un endroit que nous avions estimé propice à prendre des photos et voir de près les coureurs. Des spectateurs de Colombie, de Norvège, d’Andorre, … se trouvaient sur les trottoirs. Les bobs COCHONOU et les casquettes CARREFOUR coloraient les bords de route. Dans les campings cars, tout l’attirail était installé : drapeaux, flèches, banderoles, … et leurs propriétaires avaient la plupart du temps un maillot à poix sur le dos et une casquette SKODA sur la tête. Tous, nous avons constaté qu’ils sont passés très vite et en file indienne. Cela n’a pas été évident pour les reconnaître. Quoique. Mais nous avons bien vu le coureur local Thomas DEGAND occupé de se sustenter. Et quelques autres comme BENOOT, GREIPEL, VANSPEYBROECK, MINNAARD, VANKEIRSBULCK, CHAVANEL, URAN, QUINTANA, VERMOTTE, KETTEL, GILBERT, MC LAY, … . L’étape a été menée tambour battant. OFFREDO, encore un WANTY GOBERT, était à l’attaque. Nous avons vu toute la course sur l’écran géant du village du tour. Il a fait une fameuse course. Pas étonnant qu’il soit fâché de voir que personne ne bouge pour tenter d’aller au bout plutôt que d’attendre le sprint. Il a raison. KITTEL, BOUHANNI, KRISTOF, GREIPEL et les sprinters n’ont qu’à rouler dans les roues et attendre. Mais ce n’est pas ça que les spectateurs veulent voir. Ils veulent du panache, de la bravoure. Des attaques, de la bagarre. Pas des coureurs qui attendent et se réservent pour les jours prochains. Si le but est d’atteindre Paris plutôt que de gagner des étapes, alors, ils sont tous bien partis pour laisser à FROOME toute la latitude de porter le jaune tout le Tour. Et à KITTEL, vainqueur de l’étape, de porter le vert. Ce cyclisme est trop stéréotypé et trop encadré par les directeurs sportifs. Il n’y a plus aucune spontanéité dans le vélo actuel et c’est bien dommage. C’est trop rationnel. Comme nous le disions, nous étions dans le centre de SARLAT. Pas la peine d’applaudir et de crier, vous ne vous entendiez pas vous-même, à croire que nous étions aphones. Mais quelle ferveur pour un passage de coureurs qui finalement ne dure que 30 sec pour une attente de 02h00. Nous avons aussi vu les voitures WANTY mais nous n’avons pas pu déceler qui étaient nos régionaux dans l’habitacle. Nous aurions peut-être été plus inspirés d’aller dans la côte de DOMME car manifestement, cela valait la peine. Notez que la ville n’était pas totalement barrée et qu’il aurait été possible d’atteindre le parcours au plus proche. Finalement, nous aurons fait bien de la marche. Encore une bien belle activité durant les vacances. Pas sûr toutefois que ça valait le CLM de Vallon Pont d’Arc de l’an dernier.

Des images sont dans Twitter ci-contre avec les classements. Pour les vidéos, nous avons un souci car notre WIFI ne permet pas leur publication. On vous fera un retour en arrière vers le 20/07.

Quelques images dans le diaporama ci-dessus. Elles passeront toutes dans le blog annexe en fin de mois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s