« BINKBANKTOUR » A GRAMMONT.

En ce dimanche après-midi, nous avons pris la décision de nous rendre en vélo à Grammont. A la fois, pour avoir un accès plus facile et pouvoir passer partout.  Nous ne voulions pas rester statique comme de coutume. Bonne ou mauvaise idée, nous ne savons pas encore. (réflexion) En effet, nous avions déjà roulé à peu près 60 bornes à midi et aller en vélo, rallongeait le programme sachant que les guibolles étaient déjà bien moulues. Puis, prendre un appareil n’est pas évident. Alors nous n’avons pris que le petit. Qui est moins performant. Finalement, cela s’est avéré plus compliqué que prévu car pas question de déposer la bécane dans un coin sous peine de ne plus la retrouver. Sur la place de Grammont, c’était la big foule. Pas évident de passer. Aux Vesten, le côté droit est réservé aux VIP, des gardes empêchent le passage. A gauche, si vous avez vu les images TV, c’était inabordable. Et monter le Muur avec le vélo à la main, n’était pas envisageable. Trop de monde. Nous nous sommes donc placé sur la chaussée de Grammont à Zottegem pour l’arrivée dans la région. C’était très dégagé. Il y avait une échappée avec DEHAES et un peloton qui roulait le feu derrière. Il y avait de gros embouteillages au carrefour de la route de Ninove et dans le centre même. Puis, sur la place, c’était la cohue, idem aux Vesten. Nous avons vu Romu de loin, il était sous l’écran de retransmission. Nous avions rendez-vous mais nous n’avons pas pu le rejoindre. Nous sommes donc monté via le nouveau Muur. Dur dur. En haut, nous avons encore eu un passage. Puis nous sommes parti vers le Sanatorium. Nous avons encore eu un passage. De gros dégâts ont été faits dans cette côte. Il y avait des lâchés partout. Nous avons ensuite vu la route de Zandbergen avec la totalité des bus. Incroyable ce que le cyclisme a changé. Plus une seule équipe ne sait se passer d’un tel confort. Nous avons vu VANENDERT qui abandonnait. Puis nous avons pris le chemin du retour pour arrêter encore une fois à la place de Overboelare. Nous avons vu les coureurs. Cela flinguait de partout. POLLIT, BACKAERT, … sont presque passés sur nos pieds. Puis retour maison avec encore 56 km au compteur. Plus les 60 premiers, vous avez fait le calcul. lol. Mais nous n’en sommes pas resté là. La course avait été enregistrée et nous avons donc regardé les images. Effectivement, la course fut belle. Super de retrouver notre région vue d’en haut. Et puis, il faut bien le dire, le circuit était bien costaud avec le Bosberg, la montée d’Iddegem, le Sanatorium, le Muur. Normal qu’il y en a plusieurs qui n’ont pas terminé l’étape.

Et voilà, habituellement, l’ENECO TOUR passait à Deux-Acren. L’organisateur ayant changé ses plans, il faut aller à Grammont. Mais nous n’y perdons rien au change car la course fut belle et mouvementée. A refaire l’an prochain.

Quelques photos dans le diaporama ci-dessus. Elles seront replacées en blog aux images en fin de semaine.

Prochaine sortie de LCOW à Lessines, ce jeudi. Et samedi à Maarkedael pour le Tour de Flandre Occidentale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s