@Xandro_Meurisse VAINQUEUR A GRAMMONT.

Nous avons transmis la course en direct sur Twitter. Vidéos et photos déjà en nombre.

Vers 13h00, nous étions sur les « Vesten » (marché aux bestiaux) à Grammont. Pour une fois, le fiston nous accompagnait. Il fallait donc redoubler de prudence pour éviter l’accident. Nous avons immédiatement constaté que le parcours avait changé. Et de fait, il semble que les pompiers n’ont plus autorisé certains passages de l’an dernier. Les coureurs auront donc à franchir 15 fois la montée allant de la Dendre jusqu’au pied du Muur de Grammont. Pas facile le machin. Le temps est moyen, il ne fait ni chaud ni froid mais on supporte un pull. Pas évident non plus de stationner. Surtout quand on est confronté à un signaleur limite discriminant pour les francophones que nous sommes. Quel mal embouché !!! Finalement on trouvera à hauteur du nouveau Muur. Le temps de descendre et on constatera que des coureurs connus sont là comme MORTIER, DEWINTER G, STEVENS (avait même pris son petit teckel) , CATANIA, … . Et puis, un peu plus bas, les TPALM sont installés. La grosse armada de Pascal est occupée de se faire masser : PICOUX, KORNER, DECOSTER, HAUBRUGE, BUNTINX, CARABIN et les deux canadiens WALSH et ELLIOTT. C’est la joie dans le team. Il faut dire qu’ils font de belles choses en cette période estivale. Régis PICOUX est venu saluer la troupe. Le paternel a le sourire. Jeanne et Libert (équipier site) sont motivés. Libert prendra d’ailleurs place dans la voiture TPALM durant toute l’épreuve. Top man. Il était accompagné de ROSIER (el za) qui officiait comme mécano. Laurent EVRARD vient dire bonjour à son ancienne équipe. Gaétan PONS fait de même et demande l’aide de leur soigneur pour les bidons. Heureux d’avoir rencontré PONS et EVRARD car ce sont deux très bons coursiers qui devraient avoir leur place chez les pros. Passage dans le stand WANTY GOBERT. Mais là, les vedettes sont toutes enfermées dans le car. On ne joue plus dans la même cours. Ils ont fait le TdF !!! Dommage, cette distance que certains imposent aux spectateurs. On a vu les vélos. Bon et après ?. Faudrait pas non plus attraper la grosse tête. Nous mettrons ça sur le compte de la pression car avec le nombre qu’ils étaient, ils ne pouvaient que l’emporter. On a vu Michel, Fernand, Jean-marie (les « 4 as ») et on a su que Thomas DEGAND, le coureur bois-de-lessinois, était présent. Pas de Kevin VANMELSEN qui est à la BRUSSEL CLASSIC samedi. Puis on a rencontré d’anciens coureurs comme VANDERPERRE, VANDENHAUTE, DECLERCQ, BRACKE, SCHOELENS, … . Avant d’arriver sur la place pour assister au départ. Et finalement avec la liste et le peloton sur la ligne, nous avons vu que DEROOZE, DESMECHT, VANDERHOORN, une KYRIELLE de WANTY GOBERT, autant de METEC ou de GAZPROM, des CIBEL, des METEC, des VDM, DIFFERDANGE, PAUWELS, … attendaient le lâcher de pigeons. 117 partants, c’est une belle réussite. (alors que la liste comptait 149 dossards) Pas de POELS avec la cloche pour donner le départ cette année. Et une disposition des lieux différente. Le podium était bien mieux mis près du Manneken Pis que le long de la collégiale. Moins de monde aussi cette année. Plus de buvettes sur tout le périmètre. Pendant les tours, nous avons visité l’office du tourisme qui est en soi un petit musée. Nous en ferons un article la semaine prochaine.

La course : Dans le premier tour, il a du se passer un problème (chute) car il y avait 14 coureurs devant, avec déjà DEHAES, MEURISSE et EVRARD, suivis de 14 autres avec beaucoup de WANTY. Et finalement six dont DEGAND et PONS suivis eux-mêmes du peloton à quelques secondes. Derrière, il y a des lâchés. GAVIRIA fait partie de ceux-là. Ce qui fera dire au gamin en voyant le maillot qu’il en aimerait bien un pareil car il a la pub LIDL, magasin où maman va faire les commissions. Bon on va voir ce qu’on peut faire. Après quelques tours, ils sont 26 devant. Puis 31. PONS retombera au peloton. DEGAND ira dans celui de devant. MEURISSE avait mangé du chien enragé. Il a tenté plusieurs fois de mettre les bouts. Vers 16h30, c’était le déluge sur la localité. Nous sommes passés de 24° à 17° en 5 minutes et d’un sol sec à 3 cm d’eau partout. Cela tombait vraiment très fort. Il y a eu des chutes nombreuses. Le peloton s’est totalement écrémé. Devant cela restait pareil avec quelques fois des attaques comme ces 8 qui se sont retrouvés isolés mais qui ont été repris sous l’impulsion d’un SERRY très en jambes ce mercredi. DEGAND était avec. MORTIER et DUQUENNOY étaient dans le peloton alors que PEYSKENS faisait forte impression devant. Quand à WARNIER c’est l’abandon. Toujours à ce moment, ELLIOTT était entre les deux groupes. Il ne reviendra pas sur la tête. Seul, c’était compliqué. Mais WALSH faisait fort et comme c’est un dur, il ne sera pas loin au final. PICOUX fait une belle course mais restera au peloton. KORNER est lâché momentanément. PONS abandonne. Dernier tour trois hommes se détachent : MEURISSE, BAUGNIES et HAMELINK. Ils sont repris. DEGAND attaque à quelques encablures. Il est repris. Du haut de la place, nous voyons un WANTY GOBERT se pointer seul ou presque. MEURISSE remporte cette course de main de maître. Il était dit que c’était pour lui qui a été très bon toute la journée. WALSH sprinte pour la 6e place. DEGAND pour la 7e et EVRARD pour la 8e. Puis après quelques minutes arrive ce qui est le peloton, soit une trentaine de coureurs au maximum. DEWINTER n’est pas mal de même que DUQUENNOY et MORTIER. PICOUX COBBAERT, DHAENE, HAVIK, COOLS, GIBBONS terminent dans le paquet. Nous ajouterons que WALSH et EVRARD nous ont impressionné. Ce ne sont pas totalement des pros et ils ont été dans le coup. Ils pouvaient même espérer l’emporter.

Classement : MEURISSE 1, GMELICH 2, DEVRIES 3, BAUGNIES 4, SERRY 5, WALSH 6, DEGAND 7, EVRARD 8, VKSB 9, RAILEAU 10, VSB 11, WELTEN 12, MINNAARD 13, PEYSKENS 15, KREDER 16, PHILIPSEN 18, STEVENS 23, ELLIOTT 24, GIBBONS 27, MORTIER 31, PICOUX 32, DEROOZE 34, DEWINTER G 37, KORNER 40, DHAENE 41, DUQUENNOY 43, MCNALLY 48, COBBAERT 51, BOEV 52 termine le classement.

Et puis, une fois la course terminée, nous avons été saluer les copains et prendre quelques photos. Avant de rentrer, passage par la ducasse et ses carrousels !!! Et oui, c’était le deal avec le fiston. Pas de retransmission possible en soirée car plus d’Internet au domicile. Nous avons passé une bien belle journée. Attention, durant le mois de septembre les événements vont s’enchaîner. (récapitulatif minimal ci-dessous)

Photos et vidéos sur Twitter. Photos dans le diaporama ci-dessus. Photos dans le blog annexe en soirée via ce lien >>>

A venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s