LES ÉCUREUILS DOIVENT-ILS ENCORE TOURNER DURANT SIX JOURS ?

En 1983, c’était une grande question à laquelle, vous allez le voir, la réponse fut cinglante. Après maintes péripéties, il n’y a finalement plus eu d’écureuils du tout.

Un peu d’histoire. Le SPORTPALEIS d’Anvers (fréquenté par des lessinois puisque THYS, BOONE, BOUCHER et d’autres y ont roulé entre 1935 et 50) a été construit durant de longues années avant d’ouvrir ses portes en 1933. L’inauguration a mis en scène un match Belgique – Pays-Bas. Il pouvait accueillir entre 15.000 et 20.000 spectateurs. Avec un programme attractif, il pouvait forcément remplir les caisses des propriétaires. La famille DE WINTER a cédé ses parts à un groupe luxembourgeois qui a aussitôt mis en place un tournoi de tennis. (CEE : les diamants sont éternels !!!) Si vous êtes un adepte, tout comme nous, du SPORTPALEIS, rappelez vous, il y a eu des concerts (« Supertramp ») du Hard cross (championnat moto indoor), de la boxe, … . La rentabilité était visée. Le cyclisme qui attirait de moins en moins va péricliter à un rythme fou. Les cinq dernières années, à lui seul, il rendait la société déficitaire. A un moment, la date des six jours a été cédée à Paris-Bercy. En 1984, ils ont fait l’impasse. La LVB n’était plus fervente de relancer le vélodrome et les sponsors n’étaient plus attirés. Et puis, n’oublions pas que l’hiver est de moins en moins long pour les coursiers. La piste a donc également moins de place dans un calendrier. Un peu plus tard, des directeurs sportifs comme Peter POST n’étaient plus trop chauds à l’idée d’envoyer des coureurs. C’est paradoxal car il reste le plus grand vainqueur des six jours avec 11 victoires. Les temps changent. La piste n’a plus la même notoriété et elle n’est pas soutenue. Puis est venue l’idée d’organiser en trois jours. D’amener la TV qui était rebelle à ce genre de programme sans grands rebondissements. Finalement, les six jours d’Anvers se sont éteints en 1994. Etienne DEWILDE sera le dernier tenant du titre. En 1956, Stan OCKERS y décédera d’ailleurs à la suite d’une chute. Il était loin, le temps où la SNCB calquait ses horaires sur le programme des épreuves pour permettre aux mordus de rentrer avec les transports en commun.

Étonnant que pour un aspect financier, le cyclisme sur piste ait totalement disparu du paysage anversois. Quand on décortique le palmarès, il faut bien avouer que les plus grands de chaque époque y figurent. VANSTEENBERGEN, VANLOOY, JANSSENS, SERCU, BUYSSE, SIMPSON, MERCKX, MAERTENS, VANDERAERDEN, TOURNE, BAFI, RISSI, CLARK, MARTINELLO, KEISE, … . Vous avez vu la grille de départ de nos jours ? Mais où sont passés nos coureurs ?

Pourtant, le SPORTPALEIS reste un bel endroit pour réaliser des six jours. Mais de là, notre question initiale. Faut-il encore faire des six jours ? Cette réflexion est générale. Il n’y a pas qu’Anvers qui se la pose certainement. Trop longs. Plus vraiment pareils aux anciennes éditions. Le modèle est passé, plus au goût du jour. Pas assez de coureurs connus. Pas assez de retombées médiatiques. Déjà trop de vélo, dans de nombreuses disciplines durant l’année. Et puis, la piste a aussi cette particularité qu’on a l’impression que tout est fait d’avance. Cela nuit à son image.

Notons aussi que les six jours de Bruxelles ont fonctionné de 1912 à 1974. Les derniers six jours français sont ceux de Grenoble qui ont stoppé en 2014. En Allemagne, Brême et Berlin tiennent encore le coup. En Italie, idem pour Pirenzuola, Turin et Arda. Après 50 ans d’arrêt, Londres vient de reprendre. Il reste huit six jours hivernaux. C’est vraiment peu à côté de ce qui se faisait encore il y a une vingtaine d’année. Certains organisateurs y croient encore. Tant que le public suivra et qu’ils pourront payer les intervenants, cela fonctionnera.

Peut-être qu’effectivement les écureuils n’attirent plus les foules. Peut-être aussi, faudrait-il encore une fois revoir la copie. Il faudrait aussi que la télé s’en mêle. Le cross était dans le 36e dessous il y a 30 ans. Vous avez ses parts de marché à l’heure actuelle ? Pourquoi pas un retour à Anvers pour les six jours après tout ?

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s