NOS CHÈRES PISTES CYCLABLES !!!

Faut-il rouler en Flandre pour avoir de belles pistes cyclables ?

Tout est dans la question.

Le fait que la Wallonie ne soit pas particulièrement une terre de cyclisme ne peut pas être considéré comme une excuse au manque d’entretien ou à la vétusté de nos pistes cyclables. Nous nous attachons surtout ici à évoquer celles qui dépendent du SPW. Et seulement pour notre entité. Pour les autres, nous ferons un sujet plus tard.

Un mot résume bien la situation. TRISTE. Bien que de nouveaux axes aient été rénovés ces derniers temps, les trous et saletés sont omniprésents sur les espaces réservés aux vélos. Et comment voulez-vous dès lors circuler en toute sécurité et sans risque d’avoir des dégâts à votre engin ? Pas évident. Nous avons fait le tour du propriétaire ce weekend. Il n’est pas rare de voir des grenailles en masse sur plusieurs centaines de mètres. Idem pour de la terre et pis encore, la végétation des accotements qui prend possession des pistes jusqu’à les recouvrir totalement ou partiellement.

trav 2018 Lessines 0160

Le service voyer doit pourtant bien voir toutes ces anomalies que de simples citoyens constatent chaque jour. Passer en tournant la tête d’un autre côté n’est pas ce qui est attendu du public. Peut-être même, est-ce un problème d’effectif insuffisant. Et dire que nous ne parlons que des pistes cyclables. Que dire des voiries endommagées, des déchets jetés partout, des panneaux directionnels couchés dans le fossé depuis des semaines ou arrachés, des branches d’arbres qui obstruent les fossés, … . N’en jetons plus au risque de passer pour des acariâtres.

trav 2018 Lessines 0010

De promesses en promesses, nous sommes comme sœur Anne, nous ne voyons rien venir. Pourtant, à la RW, pas un jour ne passe sans qu’il nous soit signalé que des efforts sont consentis à ce domaine. Ailleurs peut-être, pas tellement chez nous. Ou alors très peu, trop peu. Avec le printemps et le beau temps qui s’annoncent, nous serons tous plus nombreux en extérieur dans quelques semaines. Et quand nous serons confrontés à des « obstacles », il faudra redoubler de prudence car il est un fait que le suivi des ses routes n’est pas la priorité du SPW. Saint Christophe, patron des cyclos, priez pour nous !!! Car avec la densité de circulation il va faire bon de regarder où mettre les deux roues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s