MILAN …SAN RYTHMO !!!!

294 km, plus de 07h de course, 03h de retransmission, … . C’est trop long. Surtout quand il n’y a rien à voir. Déjà, nous ne sommes pas des fans de la PRIMAVERA (elle est surfaite) mais quand il pleut, qu’une échappée part directement et que derrière on calcule à n’en plus finir pour ne pas laisser plus de 4-5 minutes à ceux de devant, c’est langoureux. Et si avec çà, on doit s’alimenter de commentaires tv trop classiques, comme la compétition, et de réchauffé, alors on atteint le bout du bout. La « Merckxéenne » (MERCKX a le plus grand nombre de victoires) devrait évoluer. Les « capots » (de voitures) de « la plus belle » on les a assez vus et entendus. La Cipressa n’est plus qu’un éternel fantôme car comme le dit VDB JL, MSR se joue maintenant dans la descente du Poggio, à la prise de risques, plus personne n’attaque dans les côtes. A quoi bon. Le monde à l’envers. Et puis, il y également ce commentaire judicieux du Roi Lion, CIPPOLINI, qui ne trouve plus de personnalité aux coureurs. Sous entendu, tout le monde écoute plus les cellules « communication » des équipes que de se montrer comme ils sont. Il n’a pas tort. Ces courses sont monotones. Ajoutez les DS et les oreillettes et tout est dit. Quand aurons-nous de nouveau des attaquants, des vrais ? Tout est devenu trop stéréotypé. Avec une attaque de DRUCKER dans le POGGIO, le feu a été mis à la poudre. NIBALI a eu le flair d’embrayer et la remporter de justesse, en solitaire. Il est évidement que nous avons eu une course qui a fait 10 bornes tout au plus. C’est tellement beau une épreuve de 300 km qui donne un peu de suspense pendant 10 bonnes minutes. La fois prochaine on allumera la télé dans le dernier quart d’heure. Ce que nous avons vu cette semaine en Belgique avait nettement plus de peps.

Niveau course, les huit : KOTPEPANYAK, SADIV, … sont restés devant jusqu’en fin d’épreuve. Derrière, le peloton était rythmé par les SKY, les BORA, les ETIXX, les GAZPROM, les BMC, les GROUPAMA, … un peu tout le monde. Les LOTTO ? Ils devaient être là dans les cinq dernières bornes.

Classement
1.NIBALI, 2.EWAN, 3.DEMARE, 5.ROELANDTS, 6.SAGAN, 10.STUYVEN, 17.VANAVERMAET,
Nous remarquerons que depuis le début de saison, les BAHRAIN MERIDA sont souvent dans les bons coups et scorent sur toutes les compétitions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s