« SIGING IN THE RAIN » AT #DDV #DDV18

Aujourd’hui, il n’ a plu qu’une seule fois. Toute la journée. Pas trop froid, mais humide de chez humide. Il fallait aimer. Pas trop de vent non plus, c’était déjà ça. Nous sommes partis vers Maarkedal/Etkhove pour voir un passage mais l’attente était trop longue. Alors, nous en avons profité pour faire le tour du périmètre. Les tronçons pavés, les côtes, les installations en place, … tout est déjà au logo du RONDE de dimanche. Ce « DWARS DOOR VLAANDEREN », en ayant été déplacé à ce mercredi, fait vraiment office de faire-valoir à son grand frère. Vous savez tout le bien que nous pensons de ces changements qui n’ont plus rien de sportif. Sur le terrain, vous avez tout compris en un clin d’œil. Nous vous avons réservé quelques articles pour expliciter/étayer notre vision. Ce sera pour demain et la semaine prochaine. Puis, comme nous avions toujours du temps, nous avons pris la direction de Mont de l’Enclus. Impossible d’y grimper tant il y avait du monde et des embouteillages. Demi-tour vers Ruien. Tout en haut, à la sortie du Kwarmont, sur près de 3 km, il n’y a plus une place. Il y a des chapiteaux du RONDE et de DDV qui se succèdent dans le haut de Trieu. (Knokteberg) Amaiiii, quel bazar !!! On ne sait même plus sur quelle course on est. A force de tourner, nous trouvons une place juste au carrefour adéquat. Les coureuses viennent de passer et les pros vont déferler trois fois devant nous en l’espace d’une heure. Ajoutez-y une fois dans le bas, à la sortie du Hotond et cela fera quatre passages auxquels nous participons. Dommage d’avoir loupé ces dames. Encore fallait-il que nous sachions qu’elles passaient aussi là. Il y a beaucoup, vraiment beaucoup de spectateurs. La pluie et ce foutu temps ne leur fait pas peur. Il y en a même en short. Si si. De toutes les nationalités. A notre hauteur, nous parlons avec des anglais qui nous expliquent être venus voir les SKY. (encore) Et quand ROWE passe détaché, ils ne se tiennent plus. L’un me prend par le bras (alors que je fais des photos) et m’explique que le gars avait eu 20 fractures en 2017 à la suite d’un accident de rafting et qu’il est déjà revenu au niveau. En plus en tête. Heureux, les mecs !!! Mais réalistes ou connaisseurs : « Il ne tiendra pas, trop tôt ». Il y a des norvégiens, des italiens, … . Certains sont en voiture, d’autres ont loué un camping car. Tous sont là pour la mise en bouche, mais aussi pour le plat consistant de dimanche. Nous en avons profité pour prendre des images spéciales. Premier passage de la côte de Trieu vers le Hotond. Peloton quasi groupé. ROWE passe seul en tête. Il y en a plusieurs qui font la grimace. Avec ce temps, les coursiers ont les traits tirés, la boue sur le visage, les yeux exorbités. DUQUENNOY est derrière dans les voitures, il n’en a plus pour longtemps. Mais il n’est pas seul. Nous avons vu VAN AVAERMAET, pas très frais. GROENEWEGEN avec des cuisses comme un taureau. OFFREDO pas très à son affaire. Les SKY en bloc. DEVREESE avec une tête qui en dit long. La course va débuter. Nous discutons avec les policiers de la PZ VLAAMSE ARDENNEN. Second passage, ils viennent de Trieu et vont vers le Patersberg qui est à quelques km de là. C’est l’hécatombe. Il en passe par groupes durant 5 minutes. VANTOMME ne rigole pas. SPENGLER L semble bien. VANSPEYBROECK limite la casse. NAESSEN L suit à l’aise. Sean DEBIE semblait bien, idem pour VAN AERT. Nous ne pouvons pas évoquer l’ensemble des coureurs reconnus. Mais ils n’étaient déjà plus des tonnes. Puis, à un moment donné, un camion perd du mazout sur la chaussée, juste dans le carrefour. La police contacte les pompiers de Audenarde qui arrivent en un rien de temps. Ils répandent du produit sur la chaussée et passe avec un camion à jets d’eau. La route est nettoyée instantanément, juste avant le passage de la course. Pas sûr que chez nous, il y aurait eu un tel déploiement pour des cyclistes. Enfin, troisième passage. Ils viennent toujours de Trieu et prennent la direction de Ruien. VANAVERMAET et BENOOT tentent de se faire la belle. Derrière, ils sont une petite vingtaine avec ROELANDTS, DURBRIDGE, THEUNS, LAMPAERTS, THEUNISSEN, STYBAR, TERPSTRA, VALVERDE, … a rester en visuel. Puis des groupes passent. C’est ainsi durant 10 minutes. OFFREDO, KREDER, MENTEN, … sont distancés. Un soigneur des BORA remballe. Il nous donne un bidon. Merci beaucoup monsieur. Ils nous reste à faire nos bagages pour rentrer et profiter des derniers km en TV. Notez que nous avions déjà un bon aperçu car nous avons pas mal visionné la course diffusée par SPORZA sur smartphone. Il n’y avait que 180 km today mais grand coup de chapeau aux participants car avec un temps pareil, ni vous ni moi ne sommes montés sur la bicyclette.

Les 40 derniers km ont été somptueux. Mais pas seulement. Pavés, côtes, attaques, … c’était parfait. Nous avons assisté à une course de guerriers. De petits groupes en petits groupes, l’épreuve qui n’avait pas d’échappées du départ, a laissé cinq coureurs partir. Notons que STYBAR aura bien tout fait péter dans le Taienberg. Les cinq : HAGEN, PEDERSEN, LAMPAERT, VANMARCKE et TEUNISSEN resteront devant pour se battre pour les lauriers. LAMPAERT a parfaitement joué le coup et a compté sur la rivalité des quatre autres pour partir seul dans le dernier km. Une belle victoire pour ce jeune garçon sympathique. Mardi, nous avions écrit que nous ne parlions pas des QUICK STEP dans la présentation de la course car ils allaient s’en charger eux-mêmes. Deviendrions-nous devins ???

Bonus ++ à LAMPAERT, à JULES, ROWE, BENOOT, DEVREESE, HAGEN, QUICK STEP.

Bonus — à THEUNS qui passe encore au travers. DEVRINDT qui attaque continuellement sans attaquer et qui se perd directement ensuite. WANTY GOBERT doit nettement mieux faire sur de telles courses.

Photos dans le mur ci-dessus. En blog annexe dès dimanche.

Classement

1.LAMPAERT, 2.TEUNISSEN, 3.VANMARCKE, 4.HAGEN, 7.BENOOT, 8.VANAVERMAET, 10.STRUYVEN, 11.VALVERDE, 18.DEBUYST, 22.ROWE, 24.THEUNS, 39.JULES, 44.DEVRESSE, 51.BACKAERT, 52.SPENGLER, 60.QUINTANA, 62.VKB, 69,VANTOMME, 71.SMITH, 73.BARDET, 83.VANAERT, 90.MENTEN, 92.NAESSEN L, 108.KREDER, 109.OFFREDO, 114.WAYETENS, … 116 finisseurs sur 173 partants c’est tout de même beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s