BREDENE-SLUIS-BREDENE. PARCOURS 2.

p2Photo. Pour avoir accès au hollandse centrum van Sluis. Il faut parcourir près de 50 km. Et vous savez qu’à la mer du Nord, le vent est TOUJOURS présent !!! Coupe vent ou copain costaud conseillé pour se mettre dans sa roue.

Nous n’avons pas fait un circuit trop touristique et qui tournicote dans les petits chemins des Polders mais il y en a. Le but étant d’aller et de revenir de Sluis. Prenez un départ du centre de Bredene Aan Zee. La taverne « Alaska » est face à un énorme parking public mais payant. Tout est payant en bordure de côte. Direction Le Coq via la Driftweg et sa superbe piste cyclable hors voirie jusqu’au centre, puis, vous prenez la route de Wenduine. En passant, n’oubliez pas de regarder sur votre droite les très beaux immeubles de style « Belle Epoque ». La gare des trams est sur votre route. C’est une très belle cité. Là également, il y a une superbe piste. Vous passerez en face du SUN PARKS. A votre gauche, le bois vous sépare de la deux fois deux bandes. A Wenduine, ne contournez pas le centre, préférez passer par la digue. La petite station est très attractive.  Un moulin miniature vous accueille juste à l’entrée. Puis en ville, regardez sur votre gauche, il y a un promontoire, un peu comme un champignon rouge, qui vous permet de voir très loin. Ensuite, vous prenez la direction de Blankenberge. Pour quitter Wenduine, gaffe, il faut traverser la chaussée assez dangereuse. Attention, la piste est moins belle mais vous donne une vue sur les Polders à droite et sur les dunes, très longues, à gauche. Notez au passage que de Ostende à Blankenberge, la plage n’est que d’une pièce. Très préservée. Vous passerez sous une nouvelle passerelle qui est … disons spéciale. Elle est faite de bois entremêlés. Sur sa droite, il y a de supers chemins pour la balade. Arrivés au port de plaisance de Blankenberge, vous constaterez derechef que toute la pédestre est remise à neuf. Cette ville n’arrête jamais de se construire et de se reconstruire. Ne passez pas par le contournement mais par le centre. Via cette route intra muros, vous arrivez à la gare en passant par la place du marché. Attention, les voitures ne peuvent plus passer, il y a du sens unique partout. A la gare, vous vous souviendrez que toute la région de Lessines pouvait prendre un train direct à Grammont et qu’en moins d’une heure vous étiez à la mer. Maintenant, il faut bien 03h. De cet endroit, tout le centre ville s’offre à votre vue sur la gauche. Assez bizarrement, la mer n’est jamais loin, mais on là voit très rarement. Nous continuons sur une piste cyclable à droite. Pas terrible mais hors chaussée. Vous passez à coté du Floréal, de l’espace qui servait aux statues de sable, du SEE LIFE remis à neuf et plus attrayant pour les enfants. ZEEBRUGGE approche. Le port a encore grandi. Quel bazar !!! Soyons honnêtes, ce n’est pas franchement un endroit pour aller bronzer même s’il y a une digue et une belle plage. Avec vue sur les supers pétroliers et autres gros tonnages, il y a mieux pour des vacances. Que vous passiez par le centre du village ou par le contournement, il faut du bol pour que le pont soit remonté. Enfin arrive HEIST et KNOKKE. Tout le monde trouve ces lieux supers mais pas nous. A knokke aussi, vous avez vue sur les grandes grues qui débordent sur le port … . A partir d’ici, regardez où vous mettez les roues. C’est très aggloméré et les pistes sont minimalistes. N’oubliez pas que vous êtes à présent au bout du bout de la Belgique. Vous prendrez par Le Zoute. Ce n’est pas facile à trouver. Visez le village hollandais dénommé Retranchement. Vous longez le canal jusqu’à Cadzand. Une petit station de bord de mer hollandaise mais qui n’a rien de spécial sauf le village qui est construit de manière typique avec de petites maisons le long de canaux. Vous prenez Potjes. Puis vous arrivez à Sluis par l’arrière de la ville. Vous verrez ainsi ce que beaucoup ne voient pas, ce sont les digues. Vue sur le moulin. Si vous comptez repartir après-midi, attention de ne pas trop vous mettre à la balade commerciale car tout Sluis est devenu un véritable centre à touristes venus de partout.

SLUIS5

Attention aussi de mettre votre engin à l’abri. Ce n’est pas parce que le hollandais est cycliste qu’il n’y a pas de vols. Et puis, ne forcez pas trop sur l’apéro ou sur les moules frites … . Il y a du choix. Ce ne sont pas les restos et snaks qui manquent. Par ailleurs, si vous avez pris le sac à dos, visitez les drogueries. Les produits cosmétiques sont mi prix. Idem pour le fromage mais nous doutons que vous allez rentrer avec une meule de 20 kilos sur le dos … lol. Et si par chance, la famille est là en voiture, vous pouvez remplir le coffre. Tout en ayant veillé à prendre un parking à 2€ la journée plutôt qu’un public à 7 ou 8€. Si ces dames et les enfants restent, la halle est à visiter, de même que le musée.

SLUIS2

N’hésitez pas à aller dans le moulin, il y a un resto qui propose aussi des desserts de premier choix. Il y a de tout à Sluis, même du pédalo. Allez, c’est le moment de souffler, de faire un somme sur une chaise, une pelouse ou un banc pour digérer et de repartir dans le sens inverse. Priez juste que le vent soit du bon côté. Pour nous, il était de face à l’aller, on a mis pas loin de trois heures. Faut dire qu’il y a bien des feux rouges, des routes à traverser, des centres avec automobiles et piétons peu regardants, … . Pour le retour, on l’a dans le c … . A fond les manettes. Vous repartez par la route habituelle. Vous passez la frontière, qui entre nous, existait encore à l’époque où nous venions déjà à Sluis. Le père disait : « levez les pieds » quand nous passions. On a jamais compris pourquoi … . Direction la chaussée vers Schapenbrug. Vous passez près de Thumaide … hohoho, en fait il y a une centrale pour brûler les déchets quasiment identique. Vous arrivez au nouveau rond-point construit dans le prolongement de la nouvelle A11. En un peu plus de deux ans, la Flandre a construit une nouvelle autoroute qui va de Brugge à Zeebrugge et qui va également par Gand et Anvers. C’est à voir et vous allez le voir car vous allez longer l’énorme viaduc construit pour l’occasion.

SLUIS3

Donc, au carrefour, vous traversez Westkappelle. Juste le temps de voir l’église totalement détruite. Direction le canal Léopold. Les pistes sont nouvelles, larges et hors voirie. A voir. Dudzele, vous êtes dans un autre monde. Toutes les voiries sont neuves. Regardez ou vous mettez les roues. (encore une fois) Prenez vers Lisseweg pour sortir de Dudzele. Vous n’en croirez pas vos yeux quand vous emprunterez une piste qui est casée entre les deux fois deux bandes de l’autoroute. Même le train y est. Incroyable. En plus, vous avez une vue hors norme sur les derniers quais de Zeebrugge.

SLUIS4

Puis vous allez franchir le canal Zeebrugge Brugge. Ces canaux sont tous surdimensionnés. A voir. Tout roule. Vous arrivez à la chaussée de Blankenberge à Brugge. Vous aurez ainsi vu le chaînon manquant. Vous qui aimez Knokke ou Blankenberge, vous savez maintenant qu’il y a une A11 qui vous fait gagner du temps. Vous reprenez par Blankenberg sur plus de 5 km. Si vous avez le temps, poussez une pointe jusque Lisseweg. Il y a un cloché carré assez caractéristique. Et surtout, le centre est en pavés construit d’habitations très petites et anciennes. Au premier feu rouge, à gauche, vers Zuinkerke. Encore un petit village à l’ancienne et avec des pistes en très bon état. Nous y avons roulé un très beau VTT, il y a quelques années.

SLUIS6

Après Zuinkerke, vous arrivez à une nouvelle chaussée. Celle de Brugge à Wenduine. Vous revenez vers Wenduine et à un moment donné, vous prenez vers Le Coq. Vous reverrez le SUN PARKS de l’aller sur votre gauche. A l’entrée du Coq, vous prenez à gauche vers Vlissegem. Sur la place du village, vous avez le « IN DEN WITTEN DOORN ». C’est un café flamand comme il en existait il y a cent ans. Si vous avez soif, arrêtez vous. C’est un lieu authentique. Nous y avons été à plusieurs reprises quand il y avait des courses dans la localité. Super. A la sortie de Vlisssegem, à droite et puis à gauche. 2 km plus loin, encore à droite, vous rejoignez Klemskerke via une très belle route avec des fermes dans le pur style d’ici. Arrivé à Klemskerke, vous vous souviendrez qu’il y a une bonne dizaine d’années, Jean-Pilippe LOY a fait la nique au sprint à tout un peloton. Nous y étions et nous l’avons eu bon !!! Vous êtes presque au bout. Retour par Vosseslag. Aux « militaristes » à gauche puis à 2 km, à droite. La casemate, les campings et le centre ville. Retour en 01h45. Vent dans le c… on avait des jambes de feu. Nous vous le souhaitons.

BREDENE4

Avant de rentrer, nous vous conseillons ALASKA. Friterie et resto. Bien. Si vous voulez du plus cher, optez pour LAUTREC. Mais il y a aussi CARTOUCHE et surtout MIL’S. Un peu plus loin, il y a BISTREAU près du Staff Versluys. Et à côté de la blauwe toren, il y a une friterie tout fait maison qui vaut le déplacement. Pour un pot c’est MOEDER LAMBIK ou la PIZZERIA. Si vous passez le mardi, attention, c’est marché et le parking est occupé. Après 90 bornes, il est désormais temps de remiser les vélos et de rentrer « maison » pour un bon somme fait de rêves marins. Un parcours plus long existe par Bruges et Maldegem puis Damme. Dans cette contrée, ce ne sont pas les voiries intéressantes qui manquent. Ici, il y a toujours quelque chose à découvrir !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s