LA BOURSE AUX ACCESSOIRES DU @RetroRonde

La bourse aux accessoires se trouvait sur tout le pourtour du Markt à Audenarde. Mais également sous les escaliers de l’Hôtel de Ville, splendide monument ancien. Ils étaient une cinquantaine à vendre toutes sortes de reliques. Vélos, roues, cadres, pédales, maillots, gants, chaussures, photos, livres, bidons, objets décoratifs, plaques en céramique, casquettes, affiches, plateaux, pignons, pneus, jantes, dvd, selles, sonnettes, freins, dérailleurs, … tout, il se vendait de tout, pourvu que ce soit du vintage. Et honnêtement, il y en avait pour toutes les bourses …. hohoho. Des bidons à 2€, pas cher !!! Un maillot à 15€, pas cher !!! Mais des vélos complets ou des cadres seuls à 800€ , cher !!! Il ne faut pas perdre de vue que certaines bicyclettes se vendaient à 300 € en 1974. Il y a un commerce intéressé qui se développe. C’est indubitable. Il y a de vielles pièces en seconde main mais il y a également du vieux « nouveau ». Mais ne gâchons pas le rêve. Ne soyons pas non plus naïfs. L’argent est partout. Il n’y a plus que des gars comme ceux de LCOW qui font ça gratuitement.

Dans le vintage, retenez aussi qu’il y a le « vrai » et la copie. Un exemple. Il y a d’abord le vrai maillot MOLTENI d’époque qui n’a pas de prix. Le maillot MOLTENI copie d’époque en laine qui peut être acquis à 120 €. Mais vous avez aussi le faux MOLTENI en polyester à 50 €. A vous de voir. Vous pouvez constater que le choix est large.

Mais qu’il est plaisant de faire le tour des échoppes. Les souvenirs remontent à la surface. Pourvu que la mémoire ne nous fasse pas faux bond. Ainsi, nous avons revu des « ALAN », premiers vélos en tubes fixés, non soudés. Les premiers « VITUS », en tubes collés. Des « JEUNET » et des « LEJEUNE » qui étaient vendus chez DEMEULDRE à Lessines. Beaucoup de « CONCORDE » qui était la marque SPONSOR du « VC ATH ». Des « MERCIER », des « PEUGEOT », un « BIANCHI » comme celui qu’avait le paternel vers 1990. Un « FLANDRIA top classe comme avait Freddy MAERTENS que nous avons aussi rencontré sur place et que nous avons salué. Il travaille au musée. Un « LA FRANÇAISE » de 1910. Un « GROENE LEEUW » dans son jus. Même les premiers modèles de cale-pieds. Des plaques de chaussures, des sangles en cuir, … . Enfin, des bidons de toutes marques en plastique mais également en aluminium. Et des objets insolites. Un retour en arrière qui fait réellement plaisir. On en redemande. Tellement que nous irons sur une seconde activité VINTAGE en août.

Le temps à consacrer à la bourse était limité. Nous avions un programme chargé. GHOY et « DWARS DOOR DE VLAAMSE ARDENNEN » ne pouvaient attendre. Nous aurions souhaité y passer plus de temps. Mais … .

Sur de telles bourses, il n’est pas nécessaire d’acheter, un regard ne coûte rien. Et s’il coûtait, nous pouvons vous dire que nous en aurions été pour nos frais. lol

Quelques images dans le mur ci-dessus. Passage en blog avec les autres photos du « RETRO RONDE » durant le weekend.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s