LE PETIT CIRCUIT DU @RetroRonde

Troisième des quatre articles consacrés au « RETRO RONDE ». Il les vaut bien !!! Celui-ci concerne la randonnée de 30 km destinée à franchir le PATERBERG et le KOPPENBERG. Pas une mince affaire. Voyez la carte >

Circuit P et K 2018

Le parcours n’était pas le même qu’en 2016. L’ancienne voie ferrée n’était pas utilisée contrairement au Ravel. Entre nous, pas terrible. Des grenailles et des trous partout !!! Il fallait faire attention. Et puis, sur ce tronçon, nous n’avons jamais quitté le 32 km/h (nous avions tout de même le compteur pas très vintage) Un guide ouvrait la route. Cela nous a permis de faire la causette avec un bordelais qui va de rando en rando vintage par passion mais aussi pour tenter de vendre ses 50 vélos tous retapés de ses mains. Un connaisseur et un rouleur. Bien que pensionné, il sera encore sur le 160 km le dimanche. Un chouette moment durant lequel nous n’avons pas parlé que de vélo. Il habite Mérignac … vous voyez ??? C’est la localité où se trouve l’aéroport. Et rien que d’y penser, on s’imagine déjà en vacances. Il logeait avec son épouse dans un gîte à Nukerke. Ensuite, après avoir quitté le Ravel, nous sillonnons dans la campagne par de petits chemins tranquilles. Enfin, s’annonce le PATERBERG. On le voit de loin. Un beau mont qui se prend sans élan. Chance, il a une rigole. Malchance, nous n’avons pas un braquet adéquat et par ailleurs, les pignons fixes restent vite … fixés aux pavés. Mi montée, un paquet met pied au sol. Nous aussi. Pas moyen d’aller plus loin. Passé le pan de mur, nous remontons sur la bécane pour terminer en roulant. Tout en haut, Sœur Pater nous donne l’absolution. Ouf, le ravito est juste à nos pieds. Il y avait de tout pour se sustenter. 30 minutes plus tard, nous repartons. LAMONT est franchi puis retour vers le KOPPENBERG par de nombreux petits chemins. Rebelotte, nous arrivons au pied du mont et c’est une nouvelle fois sans élan que nous l’entamons. Trois « anglish » nous talonnent, nous dépassent et … nous découragent. Pied à terre mais touché au vif, nous remontons sur l’engin pour terminer la montée. Les 50 derniers mètres ont été réalisés à l’aveugle. Lunettes opaques pour cause de buée. Tout le monde arrête pour se prendre en selfie. Nous continuons car il est près de 12 h 20 et nous ne sommes pas encore arrivé. Finalement, nous franchissons un petit parc nature qui débouche à proximité du centre d’Audenarde. Une bien belle balade dans une ambiance du feu de Dieu.

Mine de rien, la grande majorité des rouleurs n’est pas constituée que de cyclos du dimanche. Et même ceux ou celles qui étaient habillés en style « civil » poussaient à un bon rythme sur les pédales. Maintenant, il y a des novices. De ceux-là, il faut se méfier.

Alors, la prochaine fois, car il y en aura une dans moins de deux mois, il faudra changer les plateaux pour encore s’attaquer à des « berg ». Nous avions mis bien trop grand pour franchir de tels monuments !!! Notez au passage que nous mettrons aussi un peu de mousse sur notre BROOKS car même après 30 bornes, … vous voyez ce que nous voulons dire !!!

Quelques images dans le mur ci-dessus. Passage en blog avec les autres dès dimanche soir.

Plusieurs médias photographiaient et filmaient. Il est possible de voir samedi et dimanche sur le site/Facebook du « RR » et également sur les web tv.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s