« LE SAVIEZ-VOUS ? ».

Corrigé le 16/10/2018.

Photo. La photo est une chicane française à deux îlots. Ce « LE SAVIEZ-VOUS », n’est pas un cas particulier mais une généralité belge.

Dans un dispositif de ralentissement (la photo est une chicane) comme il y en a de nombreux un peu partout dans le monde, il y a des règles à respecter. C’est valable pour les véhicules à moteur mais également pour les cyclistes et les piétons. Une législation récente existe en la matière. En principe, un gestionnaire de voirie est formé (SPW) dans chaque entité. La mise en place a aussi son schéma.

Il n’y a pas toujours un usager qui a la priorité sur l’autre. Les panneaux généralement usités :

b21

b19

fleche

a7

La régulation est organisée pour éviter les accidents, les conflits, … . Certaines chicanes ne sont pas équipées de la même manière. Ainsi, le B21 et le B19 ne se trouvent pas partout. Quand il n’y a que des D1, c’est la règle du fair-play qui est d’application. Le A7 ne prévient pas toujours qu’il y a un rétrécissement de chaussée. Les modèles sont nombreux. L’uniformité manque un peu.

RETENONS que. Dans une chicane équipée de B21 et de B19, un usager prioritaire qui approche d’une chicane, n’a pas à accélérer, envers et contre tout, pour prendre une priorité qui s’avère improbable. Le but de la chicane est de réduire la vitesse dans un quartier, pas de l’augmenter. A la vue d’une chicane, il faut ralentir !!! Il est fréquent qu’un usager non prioritaire soit bloqué dans le dispositif par un usager prioritaire. La règle veut que celui qui est dedans doit en sortir. Même un non prioritaire !!! Mais attention, l’inverse est également vrai. Un non prioritaire n’a pas à manœuvrer intentionnellement pour qu’un prioritaire ne puisse pas s’engager. Tout le monde doit respecter les panneaux routiers.

Un cycliste, prend moins de place. Le véhicule motorisé, peut importe lequel, prioritaire ou pas, se soucie rarement de laisser ce type d’usager entrer ou sortir de la chicane. Le vélo n’est pas une denrée négligeable. C’est un véhicule comme un autre. Pas question d’être à deux entre les obstacles. La règle reste valable.

Le motocycliste est soumis aux mêmes attentes. En droits comme en devoirs.

Pour les piétons, c’est encore plus vrai. L’usager motorisé comme le cycliste ne peuvent sous aucun prétexte empêcher le piéton de traverser la chicane. La plupart du temps, il n’y a pas d’échappatoire sur les bas côtés, sauf le fossé. Il y a quelques fois des trottoirs ou des parties réservées mais ils sont rares. La chicane sans trottoirs de part et d’autre est un endroit très dangereux pour le piéton. La vigilance est conseillée. L’usager faible a aussi sa place sur la voie publique. Ce n’est pas « tout à la voiture ».

« La route appartient à tout le monde », prioritaires, non prioritaires, motorisés, cyclistes, piétons, … et ce n’est pas un panneau comme le B21 qui doit dispenser certains usagers pressés (école, train, magasin, horaire, … ) ou irrespectueux (égoïstes, …) de faire preuve d’un minimum de savoir-vivre … en société.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s