100 ANS. L’AVENIR EST SOMBRE.

Corrigé, le 19/11/2018.

Photo. « Le Courrier de l’Escaut », août 1935. Nous y apprenons que les coureurs MAGNE, LE GRÉVES, LEDUCQ et MAES s’échauffent avec le guidon retourné pour les « 6 JOURS DE PARIS ». (2014 à Tournai)

Aujourd’hui, le futur des « EDITIONS DE L’AVENIR » qui englobe « Le Courrier de l’Escaut », est sombre. Ce quotidien est sorti de presse en 1829. Il s’agit du plus ancien journal de Belgique. Il fait maintenant partie d’un tout composé de neuf éditions en Wallonie. Après quelques soubresauts, il appartient au groupe NETHYS. (Namur)

Les cyclistes doivent beaucoup à ce média qui a su rapporter les courses-les coursiers, le cyclotourisme, le vtt, les loisirs, la vie des clubs, les challenges, … de notre région, durant des décennies. Il a même été l’initiateur du « CHALLENGE BUSH BEER ». Le must des années 80′-90′. Un événement qui provoquait l’émulation des troupes. Toutes les courses du tournaisis étaient au programme. Des coureurs de tout le pays participaient pour y remporter des points. Voire le premier prix. Il était richement doté. Un peu le début de la fin vers 2011. Le challenge a stoppé.

Et puis, il sert énormément aux archivistes. Combien d’informations n’avons-nous pas pu glaner dans ses pages ? Un tel coureur a bien gagné là. Cette épreuve s’est bien déroulée jusqu’en 1938 dans telle localité. Ce club a mis la clef sous le paillasson en 1995. Ce vtt est organisé par telle association. C’est une mine d’indications. Avec Libert, nous avons pu compulser les archives, des journées durant, à la bibliothèque communale de Tournai. (elle dispose de toute la collection)

Avec le temps, « Le Courrier de l’Escaut » a réduit la quantité de ses articles relatifs à notre sport favori. Néanmoins, il a continué de produire des pages cyclistes. Et ce même si c’était moins porteur. La « matière première » (courses/coureurs) et les supporters étant moins nombreux.

Aujourd’hui, nous devons nous en souvenir !!! Même la presse écrite est touchée de plein fouet par les restructurations. #Danger

N.B : Concernant les quotidiens présents en Wallonie Picarde, il reste « SUD PRESSE » avec le « NORD ÉCLAIR ». Ajoutons « LE SOIR », « LA DERNIÈRE HEURE », « LA LIBRE BELGIQUE », « METRO » et « L’ECHO ». Toutefois, ils ont une vision plus nationale. Quelques fois, ils incorporent des pages sportives régionales. Rappelons que nous avons déjà perdu « LE PEUPLE » en 1998, « L’AVENIR DE TOURNAI ». « LA CITE ». « LA WALLONIE ». Cette énumération est certes incomplète.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s