« SOUVENEZ-VOUS » : TERTRE 82, LE CHAMPIONNAT DE BELGIQUE DES PROS.

Corrigé, le 05/12/2018.

Photo. Frank HOSTE, remporte le titre de Champion de Belgique à Tertre. Il devance Eddy VAN HAERENS et Fons DEWOLF en costaud. En 1982, il roulait pour l’équipe »TI RALEIGH ». Il avait également remporté « GAND-WEVELGEM ». Ce gantois âgé de 63 ans a été pro durant quatorze années. Il a beaucoup roulé dans notre région : Templeuve, Grammont, Renaix, Viane, … . Peut-être même à Lessines. Ce n’est pas un inconnu. Une armoire à glace. Soixante six victoires à son actif. Retenons également qu’il était dans l’équipe ADR du Tour de France gagné par Greg LEMOND de 8 sec devant Laurent FIGNON. Tour dans lequel il a accroché des étapes. (8 participations)

Et à Tertre ? Le Championnat de Belgique fut jugé soporifique par les plumitifs. (nous aurions pu « piquer un roupillon ») 272 km laborieux dont seul le sprint final fut intéressant. Pendant plus de 06h30, cinq coureurs sont dans une échappée. Il aura fallu que HOSTE et VERLINDEN secouent le peloton à cinq bornes du but pour que la randonnée cyclo touristique se termine. Bien que repris, HOSTE lançait l’emballage final de loin sur un 53×12 !!! (les connaisseurs apprécieront) Personne ne parviendra à le remonter. Il l’emporte d’ailleurs avec plus d’un vélo d’écart.

Malgré les enjeux : une participation au Tour de France, le port du maillot tricolore durant un an, se mettre en valeur, aucun des favoris n’a semblé vouloir dicter sa loi. Ni MAERTENS, (qui se dit prêt à arrêter sa carrière) WILLEMS, DEWOLF, POLLENTIER, SERGEANT, VANDENBROUCKE, VAN CALSTER, CRIQUIELION, WAMPERS, VAN BRABANT, NULENS, DEVOS, … . Seul, le brillant Gerry VERLINDEN aura été là pour démontrer qu’un championnat comptait à ses yeux.

HOSTE n’a pas démérité. C’est un beau vainqueur qui a un palmarès très conséquent.  Quand le journaliste écrit qu’il manque de vedettes en Belgique, c’est une explication un peu courte. Il voulait surtout valoriser MERCKX qui était dans la voiture suiveuse de la DH. N’oublions pas que le pays regorgeait de grands coursiers. Mais voilà, à Tertre, aucun d’entre eux n’avait manifestement eu envie de se faire mal et de donner du spectacle aux nombreux supporters présents sur le parcours.

N.B : Terte a toujours eu un club à coureurs. Déjà en 1957, DELHAYE Maurice (Ollignies) en faisait partie. Le maillot jaune et noir était encore dans les pelotons des années 1980.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s