L’AVENIR DU JOURNAL PAPIER !!! #UneRemiseEnQuestion ? #NonPolémique #UneRéflexion

Corrigé, le 15/12/2018.

Le premier journal papier existait déjà au 16e siècle. Celui que nous connaissons tous a connu plusieurs formes, plusieurs couleurs et plusieurs titres depuis +/- 1850. (et avant) L’objectif du jour n’est pas de refaire l’histoire de ce support médiatique mais bien de se demander s’il a encore un avenir à l’heure de l’informatique (digital) et de la télévision. Il s’agit juste d’une réflexion à propos d’un support auquel nous tenons. Les avis sont partagés. Combien de fois n’entend-t-on pas dire que tout le monde sait tout via les réseaux sociaux bien avant de lire le journal. Nous ne pouvons pas contester que l’information parue sur le net est tellement rapide que la publication dans le journal du lendemain ou du surlendemain n’a plus l’effet escompté. Les « nouvelles fraîches » sont vite « réchauffées ». Sur ce temps, des sujets plus actualisés sont déjà à « la une » sur le net. L’espace papier disponible est un frein à la diffusion. Il n’est pas extensible à l’infini.  Et puis, il y a des priorités données aux sports plus porteurs. La visibilité donnée au cyclisme, l’athlétisme, le volley-ball, le moto- cross, le cyclo-cross, le bmx, … est réduite. Les médias l’ont bien compris. Il faut vendre pour subsister. Tous ont d’ailleurs des sites payants pour garder leurs abonnés et gagner des parts de marché. Les plus âgés lisent plus volontiers le journal papier et les plus jeunes le digital. Nous n’avons pas besoin d’un audit pour le constater. Les fameuses générations « X » et « Y ».  Alors, le journal papier vit-il ses derniers jours ? Nous ne le pensons pas. Du moins pas à court ou à moyen terme. Pour le long terme, la question reste posée. Le papier ne sera-t-il plus qu’une niche ? L’avenir est inévitablement virtuel. Voici un argumentaire qui vaut ce qu’il vaut et à n’en pas douter, il peut faire réagir. Nous pourrions d’ailleurs faire un parallèle avec la photographie, avec la géographie, avec la littérature, … . Le digital (tablette, pc, gps, …) ou le papier (livre, carte, photo) ?

Oui au papier. Pour le touché d’une matière, le bruit de ses pages, sa mise en forme et ses couleurs, pour son rendu, sa diversité, la relation qu’il engendre entre le lecteur, le libraire voire les rédacteurs, pour la possible discussion immédiate entre amateurs, pour l’archivage aisé, l’emploi créé en imprimerie, le recyclage, pour l’aspect passé/présent/futur, la communauté créée, … . Jamais, un journal digital ne remplacera le papier. JAMAIS. Et peu importe si cela représente un coût de plus en plus conséquent. Le journal papier restera toujours, à nos yeux, un média indispensable pour relayer nos informations cyclistes. #Crise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s