ENTRETIEN : Antoine LELEU #Comines. #DovyKeukens

Corrigé, le 04/02/2019.

Photo. En première ligne à Ghoy en 2018.

Les entretiens de Liam ROBYNS (jun), Claude DUBOIS (1er président des cyclos de Saint-Roch), Serge DEGAUQUE et Sébastien DEBAYE (coureurs alpins), Gilles VANDENBOSCH, (jun) Arnaud GUILLAUME, (chargé de ‘com chez DIFFERDANGE GeBa – Royal Namur Vélo) Joris CORNET (anc champion de Belgique sur piste) et Myriam MARIAULLE (cheville ouvrière du Rallye Théâtre de la Petite Reine – CCRM) sont sur le site. Sauf imprévus, il devrait rester Yanis DUBOIS. (aspirant) Les surprises ne sont pas exclues.

Pour le présent entretien, nous donnons la parole à celui qui a réalisé un très beau parcours tant chez les espoirs que chez les élites sans contrat. Un coureur très sympathique. Antoine LELEU, a en outre remporté le titre de champion de Belgique des services de police 2018. L’an dernier, il avait pris la direction de « DUNKERQUE LITTORAL » mais surtout, il avait tout misé sur ses examens d’entrée comme inspecteur. Bien lui en a pris. Un « LELEU », Monsieur, c’est vacciné avec un rayon de bicyclette. (cf le « petit » frère) Pas question d’arrêter le vélo alors que sur les kermesses, il fait encore parler la poudre. Il va donc endosser le maillot de « DOVY KEUKENS » cette saison. Nous l’avons contacté pour savoir s’il voulait bien s’entretenir avec LCOW sur son passé, son présent et son futur. Il a directement accepté. Nous le remercions grandement pour le temps consacré à cet entretien. Top !!!

L’entretien :

1) Un rappel des clubs pour une bonne mise en jambe !!! « ARMENTIÈRES », … et la dernière « DUNKERQUE LITTORAL ». Quasiment toutes des continentales. C’était TOP ? Une petite explication.

J’ai commencé à l’âge de 12 ans au « CC Armentières ». Amené au cyclisme par mon oncle Benoît Santraine. Ensuite, à 18 ans, après deux bonnes années junior, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe « IDEMASPORT ». S’en suivront encore 2 ans chez « COLOR CODE ». Après 3 années, chez la petite sœur de « WALLONIE-BRUXELLES », et de nombreux pépins physiques, j’ai eu la chance de pouvoir me relancer chez « VERANCLASSIC ». Après 2 ans chez « VERANCLASSIC », je me suis aperçu que je n’étais pas fait pour le monde professionnel. J’ai donc décidé de rechercher du travail et j’en suis arrivé à postuler pour un poste dans la zone de police de Comines-Warneton. En parallèle, je courrais pour « DUNKERQUE LITTORAL CYCLISME ». Cet hiver, j’ai pris la décision de me concentrer sur les kermesses et j’ai intégré « DOVY KEUKENS ». (LCOW : Armentières est un très bon club formateur.)

leleu
Les débuts … hohohoh.

2) A bien y regarder, il y a encore des « COLOR CODE » dans le peloton. Tout comme des « VERANCLASSIC ». C’est dire s’il y en a encore une paire de mordus ? Toujours le virus ? #DEMOITIE #DUQUENNOY

Il y en a encore mais nous sommes peu. Un tel niveau de compétition demande beaucoup de sacrifices et je comprends qu’en rentrant dans la vie active certains de mes anciens équipiers ont préféré arrêter. Me concernant, je sais que je ne pourrais pas avoir un tel rythme de vie pendant 20 ans. Entre boulot-vélo-dodo, vous ne faites pas grand chose d’autre en semaine … .

criq23
Au « GP CRIQUIELION ».

3) Jusqu’à présent, qu’elles étaient tes plus belles années – saisons ?

Je pense que celle de l’année dernière a été l’une des plus belles, pas mal de résultats et un titre de champion de Belgique des services de police… . Après je pense que chaque saison a apporté son lot de joies et satisfactions. Selon moi, revenir de mon opération au genoux a été une véritable victoire. Mais ça ce n’est jamais sur un palmarès ! Dommage A-ha.

2
Effectivement, avec le maillot bleu, c’était top de chez top !!!

4) 2019, destination « DOVY KEUKENS ». Pourquoi cette équipe en particulier ? Déjà une petite appréciation du team et des troupes ? L’an dernier, nous l’avons vue à l’œuvre. Une bonne !!!

C’est une très bonne structure qui se concentre sur les épreuves régionales et la coupe de Belgique. Je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre de coureurs comme Geldofh, Deweer, De Marez et Borry. Ce sont des coureurs qui ont la gagne dans le sang et je pense que c’est ce qu’il me manque… . Il y a une super ambiance. Les jeunes semblent à l’écoute. Lors des entraînements, cela roule fort, voir très fort. La Flandre, c’est un autre monde. La Wallonie amateur a encore beaucoup à apprendre. Avant de s’en prendre à la fédération et aux hautes instances, les coureurs devraient se mettre en question … .

5) Mais revenons sur 2018. Une belle saison avec 4e à Bredene, 8e à Hooglede, 4e à Heule, 2e à Oostduinkerke, 5e à Rekkem ? Mais les jours de course semblent moins nombreux qu’en 2016 et même qu’en 2017 ? Une bonne saison ? Plus de courses en France ?

Maintenant, c’est le travail avant tout. Donc, les courses passent au second plan. Je suis fort, voir trop investi dans mon travail. Mon but à Dunkerque était avant tout d’être capitaine de route et donc d’aiguiller les plus jeunes. C’est limite plus gratifiant que de faire une placette quand tu vois tes gars jouer la gagne. Après je ne suis pas en reste, toujours classé en coupe de France, +- 15 top 10 voir 20, je ne sais même plus.

bievene 2017 164

6) Champion de Belgique des services de police. Une fameuse carte de visite pour entrer dans la police ? C’est pour bientôt ? Pas trop chambré par les potes ? Il y a une section cyclo/vtt à la ZP Comines ? lol

Oula à voir, mais en tout cas je n’ai jamais évoqué ce titre lors des commissions de sélection. Ce n’était pas le moment ni le lieu. Je rentre le 3 juin en formation à Jurbise. Mes amis sont contents pour moi. Je les ai tellement saoulés avec ce concours qu’ils doivent être soulagés maintenant que c’est fini 😉 (LCOW : Félicitations car l’ensemble des tests et commissions ne sont pas faciles.)

7) Antoine LELEU a 25 ans, l’avenir, c’est le boulot ou encore les courses avec un espoir de passer chez les pros ? Plus tôt, il n’y a pas eu moyen de faire le bon ?

Oh non, le vélo pro c’est du passé. Je sais que je n’ai pas les qualités nécessaires. J’ai mis toutes les chances de mon côté et je n’y suis pas arrivé tant pis. C’est pas comme si on ne m’avait pas donné ma chance. Après je me dis que si je n’avais pas eu mes pépins de santé, cela aurait pu se passer autrement. Mais le passé c’est du passé, je n’en garde que des bons souvenirs.

2018
Les deux VAN EYCK se demandent qui est celui qui est filmé !!! lol

8) Les entraînements ont repris ? De quelles manières ? Qui sont les copains de route hors des courses ? Que peut-on espérer cette année ? Quel sera le programme ?

La plupart du temps, c’est sur le rouleau, les entraînements, avec mon temps plein de 38h, c’est impossible de rouler le soir en hiver. J’ai une bonne bande de potes avec qui je roule régulièrement le soir, une fois les horaires d’été arrivés. Nous sommes amis sur le vélo mais surtout dans la vie de tous les jours. Je veux absolument gagner une kermesse en Belgique. Cela devient une obsession. Après, j’avoue que le classement de la coupe de Belgique me fait de l’œil … .

leleux 2016
Blanc, orange, bleu ou vert, il a toujours fait honneur à ses couleurs.

9) La famille LELEU, c’est aussi Audric, le petit frère. Des saisons « canon » en 2016-2017 et même s’il a gagné à BURY et fait de nombreux TOP 10, il semble avoir moins roulé cette saison. Il est d’attaque pour 2019 ? On lui souhaite car il marche bien.

Mon frère a du subir une grosse opération au genoux en début d’année 2018. C’est dommage car il m’impressionnait. Je ne l’avais jamais vu aussi fort. Cet hiver, il est remonté. Quand tu es un des meilleures cadets de Belgique, que tu gagnes une top compétions, etc … et que du jour au lendemain tu es stoppé net, c’est dur à encaisser pour un jeune. Mais je peux vous assurer que cette année, il aura sa revanche.

10) Le dernier point est toujours laissé à la personne entretenue afin qu’elle puisse évoquer un ou plusieurs sujets qui lui tiennent à cœur. C’est le moment.

Merci à vous de faire en sorte que ce qui reste du cyclisme wallon reste médiatisé et partagé.

LCOW : Si vous êtes comme nous, vous avez pu lire entre les lignes. Voilà un coursier qui a compris que devenir professionnel ne sera pas possible. Il va entrer dans la vie active. MAIS, sa motivation est intacte. Comme un débutant, il semble déjà avoir le couteau entre les dents. Dans un groupe comme les « DOVY KEUKENS », il devrait avoir une chance de remplir son objectif : remporter une kermesse belge. C’est souvent quand un coursier a moins de pression qu’il lâche les chevaux. Pour sûr, il va en étonner plus d’un cette saison. Nous lui souhaitons bonne réussite durant son année d’apprentissage à l’Académie de police. Et surtout, qu’il nous montre encore de belles choses sur la bicyclette. Merci encore grandement à lui pour ce moment passé en notre compagnie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s