« VÉLODROME » #Gent #Gand #2019 – 1ere partie : MODALITÉS.

Corrigé/complété, le 07/02/2018.

Photo. Durant une session, la participation est variable. Pour un « STARTER », il est plus intéressant que les cyclistes soient peu nombreux.

Comme nous l’avons signalé dans un post précédent, cette première partie est consacrée aux « modalités pratiques » pour accéder au vélodrome gantois. Nous n’entrons pas dans le détail du détail. Si vous avez des questions, passez par le mail.

1. Avant toutes choses, préparez votre route pour vous rendre à Gand. Le « BLAARMEERSEN » est un parc récréatif avec un étang et sports d’eau, une plage, du beach volley, une piste d’athlétisme indoor, de l’escalade, du rugby, du football, du squash, du tennis, du jogging, un café, un camping, … . Il est situé à l’ouest de la ville. Il n’est pas aisé de le trouver dans un espace qui est ceinturé de voiries et de canaux de toutes parts. De Lessines, comptez +/- 45 km et 50 min de route. Les deux possibilités offertes (par Renaix ou par Zottegem) ne sont pas évidentes. Le charroi y est dense. Et, … il y a des radars partout. L’entrée principale est située à côté de la piste d’athlétisme.BLAARMEERSEN

2. Il est impératif de consulter le site du « WIELERCENTRUM » ou celui de la « BWB – CYCLING VLAANDEREN » pour connaître les jours d’ouverture. De fait, vous devez savoir au préalable, s’il y a des sessions d’entraînements/récréatifs. Le vélodrome est occupé par d’autres groupes. C’est le cas de l’équipe nationale ou encore des écoles de cyclisme, des aspirants, des triathlètes, … . Par ailleurs, en mars, il est fermé. Et durant la saison de route, il est ouvert très parcimonieusement. Notez qu’il est nécessaire d’arriver entre 45 min et 15 min avant la session choisie pour effectuer toutes les formalités.

3. Tenue vestimentaire. Pour une première, il est utile d’emporter le casque, vos anciennes chaussures, des jambières et des manchettes. Un vol plané est vite arrivé … et c’est du parquet !!! N’oubliez pas des gants avec des doigts. Mais surtout prenez vos pédales. Il y a des vélos équipés pour rouler avec des baskets mais si vous souhaitez mettre vos propres chaussures, il faudra que vos cales soient adaptées. Un mécano les installe en deux minutes. Top !!!

3. Une fois sur place, il y a un très grand parking gratuit face à l’entrée principale. Le guichet des inscriptions se trouve dans le hall. L’accueil est top !!!

4. Au guichet. Il vous sera demandé si vous êtes licencié ou récréatif. Vous devez remplir un registre avec vos coordonnées. Vous devez signaler si vous souhaitez la location d’un vélo. Vous devez choisir une session. Une session, représente un horaire de deux heures d’affilée. Si vous êtes nouveau, le préposé vous explique tout le processus. Le coût est de 20 € pour un non licencié RLVB. Il est envisageable de prendre un abonnement. Dans ce prix, vous avez l’assurance, l’accès à la piste, les vestiaires/douches, le vélo, le transpondeur, (et l’accès au site) le placement de vos pédales et une initiation donnée par un éducateur. (BWB) Et enfin, le dossard. Celui-ci a une couleur différente à chaque session. Les couleurs ne se mélangent pas. Elles se succèdent.

5. Direction le local à vélos. Le stock des vélos est près des travées. Il n’est ouvert que lorsqu’une session se termine ou débute. Les vélos sont de la marque « MERCKX ». Ce sont des cadres très très courts. Vous donnez votre taille. Ici pas de S, M, L, … mais des mesures 48-50,50-52, 54-56, 56-58, … . Vous n’êtes pas « comme à la maison ». Vous n’aurez pas vos mensurations tip top. Vous roulerez avec des pneus. C’est un pignon fixe de 54 x 13 qui équipe les machines. Oui, vous avez bien lu !!! Vos pédales sont montées sur des manivelles assez courtes. Vous recevez un transpondeur qui affichera votre temps, vos tours, votre vitesse et votre horaire sur le grand panneau électronique situé dans le vélodrome. Par la suite, vous pourrez télécharger vos données sur le site qui vous sera renseigné. Elles vous permettront d’analyser vos « performances ».

6. Mettez-vous en condition. La nervosité peut être plus ou moins palpable. Soyez rassuré, pour votre première participation, vous ne serez pas autorisé à monter en haut des virages, (bien raides) ni même sur le milieu. (bande bleue) A moins que vous ne soyez une exception ou un rouleur très rapide. En effet, pour accéder à ces emplacements, il faut rouler très vite pour éviter de glisser. (min 40 km/h) Oubliez que ceux qui roulent là et que vous voyez passer comme des fusées, sont des habitués. Il y a un début à tout. C’est votre cas. Ne vous laissez pas impressionner.

7. Prenez le tunnel. Attention, dans le tunnel, ça glisse très fortement !!! Et vous entrez dans le vif du sujet. Dans la partie centrale du vélodrome, il y a des chaises et des supports à vélos. Vous pouvez installer votre bagage. Une seule entrée/sortie pour tous.

Dernières vérifications avant de vous rendre auprès de l’éducateur de « BELGIAN CYCLING ». Celui du jour était très agréable/pédagogique. Votre cœur va commencer à battre de plus en plus fort quand vous recevrez le gilet jaune avec la mention « STARTER ». Plus moyen de reculer. Il faut y aller !!!

La partie « initiation » et « roulage » dès samedi soir. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s