« VÉLODROME » #Gent #Gand #2019 Partie 2 : Le roulage.

Photo. Pour prendre place dans ce groupe et sur la ligne bleue, il faut déjà avoir un sacré coup de pédale. Le débutant aura du mal à tenir le rythme.

Comme nous l’avons signalé, l’approche en deux parties est réservée aux novices. Dans la première, vous avez les modalités pratiques. Dans la présente, nous abordons le roulage. La piste a ses codes et ses règles. Une ou deux séances ne suffiront pas pour que « le métier » rentre. Il faudra persévérer pour vous accoutumer. Reprenons où nous vous avions laissé dans le post précédent.

L’initiation. (globalement) Vélo en main, équipé, paré à passer à l’action, vous vous présentez chez l’éducateur qui se trouve en entrée de piste. Il va passer un gros quart d’heure à vous donner les consignes essentielles. Tout d’abord, prise de la hauteur de selle. Ensuite, tenue du guidon. La chaîne à laisser en tension. Le rappel de ce qu’est un pignon fixe et comment freiner. Ne jamais lever la roue avant. Toujours dépasser par la droite et se laisser dépasser du même côté. Vous tournez dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ne jamais faire demi-tour une fois en piste. Regardez devant vous. Évitez de faire le touriste. Pour l’arrêt, laissez glisser la main sur la rambarde. Ne jamais la saisir car c’est la chute assurée. Si vous ne savez pas rentrer, vous continuez un tour de plus. Il vous explique alors la signification des lignes.

velodrome20197
On roule d’abord en 1, puis en 2, puis en 3. En 4, peut-être !!!

Tout en bas, (1) c’est le plat. Pour s’échauffer ou souffler. La bleue clair, (2) c’est la « Côte d’Azur ». Une ligne intermédiaire avant de vous retrouver sur la piste. Entre la blanche et la rouge, (3) pour rouler cool, pas trop haut. Le mieux est de rester le plus près de la blanche. Enfin, la bleue, (4) c’est quand vous savez rouler à un gros rythme. Il a parlé très rapidement du virage (5) qui ne sert pas à y rouler de manière continue mais seulement à y passer. Par exemple, pour s’élancer. Vous avez une veste jaune, marquée « STARTER » sur le dos. Cela signifie que vous êtes un novice. De cette manière, les plus aguerris savent à quoi s’en tenir. Attention, il y a là des débutants (fluo) qui roulent sur la ligne bleue. Cela signifie bien que vous ne devenez pas un « expert » en une ou deux séances. Vous resterez un « STARTER », le temps qu’il le faudra. L’éducateur vous demande d’entrer en piste et de vous accoutumer une dizaine de tours sur le bas. Question de vous échauffer, de prendre connaissance du vélo et d’appréhender les lieux. Ensuite, il vous demandera d’augmenter votre vitesse. Enfin, il vous invitera à prendre la « Côte d’Azur ». Après 1/2 heure, vous montez encore d’un cran. Dès que vous n’en pouvez plus, vous pouvez rentrer pour souffler. Lors de votre premier essai, restez en visuel avec l’éducateur. Il pourrait vous recadrer.

Piste.

  1. N’oubliez pas le dossard !!! lol
  2. Ne vous mettez pas trop vite dans le rouge. Un 54 x 13, c’est dur à pousser. Une piste, cela ne « rend » pas comme sur la route. En bas, vous avez l’impression que le parquet craque. Sur l’anneau, vous avez le sentiment que ça colle.
  3. Par ailleurs, ce qui est assez impressionnant, c’est la résistance à l’air. Si vous savez prendre les roues, vous allez sentir l’énorme différence. Même dans une salle fermée.
  4. Si vous vous mettez dans un groupe, n’oubliez pas que ces vélos n’ont pas de freins. Roue dans roue, il faut faire attention de ne pas toucher. Vous ne pourrez compter que sur vos jambes pour éviter la culbute. L’idéal est de redescendre tout en bas.
  5. Avec un vélo aussi court, il faut s’habituer. Mettre les mains en bas n’est pas aisé. Vous aurez vite le dos cassé.
  6. La longueur de la piste est de 200 m. Ne croyez pas que le tour soit vite fait. En une heure, vous ne ferez pas 40 km !!!
  7. Tenir « la ligne » n’est pas quelque chose d’évident. Ne cherchez pas à faire le styliste. Garder le vélo sur l’anneau sera déjà un exploit. Suivre la ligne sans faire d’écart est compliqué.
  8. Regardez les autres rouler. Ils peuvent vous apprendre bien des choses.

A l’entrée, il est indiqué « de 8 à 88 ans ». Il est vrai que la piste est accessible à tout le monde. Néanmoins, il est conseillé d’avoir déjà pratiqué le vélo. Par ailleurs, un jeune cycliste évoluera certainement plus vite que celui qui à un certain âge. Roulez à votre main, n’est pas Patrick SERCU qui veut !!! (on est pas au « Kuipke »)

La semaine prochaine, Liam ROBYNS nous accompagne pour tâter de l’anneau pour la première fois !!! Bonne piste à tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s