1919. A QUOI EN ÉTAIENT RÉDUITS NOS CHAMPIONS !!!

Photo. « Le Postillon » 1919.

Le cycliste (quasiment) professionnel qu’était BOONE Emile, alias « Mimile » ou encore « Milo » n’avait pas des moyens démesurés pour assouvir sa passion. Plusieurs articles nous démontrent qu’il a roulé de grandes courses. Il s’est très bien classé à certaines occasions. Et il a remporté de nombreuses petites épreuves, en ce y compris, chez les « tous coureurs ». Il a d’ailleurs une longévité sportive de près de vingt années. Emile BOONE tenait un magasin de cycles à la (rue) Porte d’Ogy à Lessines. Tout comme LONGEVAL, (à Acren) ou BOUCHER. (à Lessines) En réalité, les textes nous apprennent que c’était son épouse, dame DELHAUTE, qui assurait cette tâche. Profitant ainsi de la notoriété de son mari. Nous ne sommes pas encore parvenus à retrouver l’emplacement du magasin.

Et que vendait cette famille ? Lisez l’article. C’est assez édifiant. Une toute autre époque certainement. Juste dans l’après « Grande Guerre ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s