LE « 150 KM » DES CYCLOS DE SAINT-ROCH A ÉTÉ PLUVIEUX. #2019 #Courageux #Brrr

Corrigé, le 21/05/2019.

Photo. Ils étaient près d’une trentaine à braver les éléments. Une chance que Jean-Marie soit petit. On a pu le mettre sur l’image !!! lol 😉

Sébastien nous avait fixé rendez-vous à 07h00, au café « Le Ramier ». Il ne peut pas savoir combien c’est difficile de devoir se lever à une heure aussi matinale. Petit à petit, les cyclos arrivent pour le départ des « 150 km ». Une activité qui n’est ouverte qu’aux membres du club. (et invités) Bien réveillés pour les uns, encore à moitié dans les bras de Morphée pour les autres. Il y en avait même en cuissards courts. Brrrrr …. !!! Sous l’empressement avaient-ils oublié de s’habiller chaudement ? Le temps gris n’incitait pas à la pratique cycliste. Mais il ne faisait pas froid. C’est déjà ça. Ce n’est qu’au départ du peloton que la bruine, puis la pluie, se sont mises à tomber. Et à moins que le Borinage soit sous microclimat, l’eau a certainement été la compagne de route de ces courageux cyclos. Ils sont partis à l’heure. Calmement.

Voici le circuit emprunté (pour que les amateurs puissent le faire ou refaire)

circuit1502019

150 km, dénivelé de 790m, ravito prévu au Delhaize de Maurage. Quelques curiosités historiques, économiques et industrielles étaient en bord de route.

Après un passage sur le site du « GP CRIQUIELION », Sébastien avait prévu un retour par Silly, lieu de départ de l’épreuve. Une vidéo des cyclos sur Deux-Acren est dans un post précédent.

Quelques images dans le mur ci-dessus. D’autres dans le blog annexe via ce lien >>>

http://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-locales-2019.html

Jonathan recevra quelques clichés. Si vous souhaitez le vôtre, vous pouvez nous envoyer un mail.

Sébastien nous informe : (il faut dire que nous avons été rapide à publier)

« La journée a été assez pluvieuse en effet. La pluie a été présente de Baudour à Estinne et puis encore de manière plus intermittente après. C’est comme cela que l’on devient des « warriors ». On a finalement boycotté le ravitaillement de Maurage car personne n’avait soif. Quatre problèmes que notre chef mécano, Patrick, a réparé magistralement en démontant notamment un dérailleur. »
Merci à Sébastien DUPONT pour ses informations et félicitations pour son organisation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s