« LE RETOUR DU SUISSE ». #EntretienJhonny #Cyclotour #LacLeman #Pluie #2019

Photo. Qui a dit qu’il n’était pas en Suisse ? Bande de petits médisants !!! lol Et ne dites pas que c’est flou … c’est bien lui. 😉

Il y a une dizaine de jours, quand il nous a fait comprendre qu’il ne venait pas au « GP CRIQUIELION », nous nous sommes directement demandé pourquoi. Mais après deux minutes, il était trop content de nous confier qu’il partait faire le « CYCLOTOUR » en Suisse.

LL1

En Suisse ? Bin mon gars. Oups. Ouais, le tour du Lac Leman, dit-il. Nous étions trop heureux pour lui. Deux-Acren ou Genève, il n’y a pas photo. Derechef, nous avons pris l’initiative de lui consacrer quelques articles. Les périples cyclistes, tout le monde en raffole. Le jour où Jhonny a eu son premier post, nous avons tout entendu. « Il quitte la Belgique ». « Il va planquer ses sous. » 😉 « Il va ouvrir un magasin de vélos. » Et même, qu’il partait faire le tour du monde. lol hein. Finalement, ni vous ni moi n’avons été en Suisse (maintenant) mais grâce à lui, nous avons voyagé. C’est aussi le but de LCOW. Permettre à ceux qui n’ont pas les moyens de bouger, (boulot, âge, handicap, finances limitées, condition physique, … ) de profiter de belles expériences. Il nous a envoyé le compte-rendu de sa virée au pays de la vache à cloche. Vous savez, celle qui est colorée de mauve et de blanc … .

Un album sera publié dans les prochains jours

« Réveil à 4h du mat (pff), c’est tôt mais il faut bien manger pour digérer avant le départ fixé à 6h00. J’ai choisi un hôtel à 15 minutes du départ, ce qui favorise la suite. Vers 5h15, j’arrive au parking où il y a déjà des cyclos (beaucoup d’anglais) qui s’affairent, pas facile de se préparer dans la pénombre (montage du vélo et habillage en essayant de ne rien oublier). Je décide de laisser mon k-way dans la voiture et de rouler en court ; je le regretterai par la suite… . 5h45, me voici sur le site de départ, il y a déjà 200 cyclos sur la ligne ! Un rapide coup d’œil pour analyser les participants ; il y a de tout : hommes, femmes, des affûtés, des costauds, des triathlètes avec leur matériel spécifique, toutes les tranches d’âge sont représentées … .

Départ Cyclotour1

Je ne suis pas trop inquiet. 6h00, le coup de pistolet est donné, les motos ouvreuses démarrent et les cyclos sont lâchés par grappes de +/- 50. Vers 6h13, c’est mon tour, on démarre à une cadence incroyable, je décide de rester dans ce groupe. Après 45km, une drache terrible nous tombe dessus jusqu’au 1er ravito au km 66. Arrivé au ravito, la moyenne horaire est de 32 ! Je trouve que c’est trop rapide et ne connaissant pas la suite du parcours, je pense me ménager un peu car le dénivelé est quasi nul pour l’instant (et + de 900 m annoncés par l’organisation). Au menu : soupe et café, barres de céréales, fruits, boissons isotoniques, pain et même fromage (Suisse, lol); pause sanitaire et je repars, trempé et frigorifié.  Je tremble tellement que j’ai difficile à tenir mon vélo (sensation incroyable). Je me remet à l’avant d’un groupe et imprime une cadence soutenue pour tenter de me réchauffer, et ça marche… . La pluie s’arrête et le moral revient. Les groupes commencent à jouer à l’élastique de plus en plus, ça devient dangereux dès que la route s’élève (certains partis en trombe ont du mal) ; je me retrouve seul car certains roulent trop vite, et ceux que je rattrape ne roulent pas vite assez, je décide alors de continuer seul, à mon rythme ; pendant pratiquement 100 km. Les paysages sont majestueux (bord du lac, montagnes) mais ne reflète pas leur vraie beauté en l’absence de soleil ; dommage. La sécurité des endroits dangereux est assurée par des signaleurs, des motards et la police ; top ! Les km s’enchaînent, les routes vallonnées aussi, je m’arrête au prochain ravito à Evian (km 118) pour refaire le plein de boisson, fruits et barres. Au km 120, je commence à déduire chaque km (il en reste 56 et je sais avec l’expérience que ça va aller vite ; enfin, c’est relatif car seul …) ; ça peut paraître fou mais c’est bon pour ma motivation personnelle. A 22 km du but, il y a un dernier ravito, beaucoup font l’impasse ; moi, je refais « un dernier plein » et bien m’en fit. Je rattrape pas mal de cyclos « à la dérive » et qui arriveront longtemps après moi. L’entrée dans Genève est dangereuse, il y a une circulation de dingue, les policiers tentent de faire « comme ils peuvent » mais c’est difficile. Une bande de circulation nous est réservée (mais il y a des piétons, des cyclistes locaux, …).  Les riverains et touristes encouragent, l’ambiance est super. Le passage de la ligne est une pleine satisfaction (un beau challenge ; quand on sait qu’il y a 2 ans, j’avais des difficultés à marcher et que les médecins me préconisaient le repos complet !) ; les conditions du jour étaient vraiment délicates. Sous le chapiteau, on fait la file ; chaque cyclo a droit à une assiette de pâtes (et quelle assiette ; un traiteur italien vous sert avec le sourire, un régal qui réchauffe après une dépense d’énergie aussi intense). Chacun doit passer au stand DataSport pour recevoir son diplôme et ainsi connaître son temps officiel.

dav

Pour l’anecdote, j’ai bouclé les 176 km en 5 : 54 : 41 (3 ravitos compris ; cadence compteur : 31,1 km/h) . Chouette expérience ; à réitérer pourquoi pas en groupe … . 

Vous avez vu le chrono !!! C’est pas une anecdote ça. 31 de moyenne … . Oups. Merci grandement à Jhonny pour son investissement mais surtout pour sa performance. C’est une fameuse expédition. #Méritant #Fatigue #Pluie #Route . Et là, à peine revenu, il repart pour « Lille-Hardelot » avec le bus des cyclos de son club. Oulalala.

N.B : Il y a trois posts avant celui-ci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s