« WANTY-GOBERT » SURVOLE LE « VOO TOUR DE WALLONIE ». Loïc VLIEGEN 1er #2019

Photo. La parade colorée du dernier jour. Les maillots : VERMEULEN en rose. AERTS en blanc. VLIEGEN en jaune. COQUARD en vert. LAWLESS en rouge. Et en LOTTO SOUDAL, Tosh VAN DER SANDE. A l’inter-équipe, INEOS.

Etape 4 de VILLERS LE BOUILLET à LIERNEUX, soit 178,2 km. Mais quelle belle étape !!! C’était vraiment du costaud. Et la retransmission TV a bien mis en valeur nos superbes paysages. Une étape plus touristique que sportive finalement. TBien. Si vous aviez dit à Arnaud DEMARRE qu’il allait l’emporter au sprint, il aurait misé son salaire mensuel … sur lui-même tant il semblait vraiment surpris par sa performance. Il n’empêche, c’est un beau champion qui gagne. Lui qui était de l’échappée matinale avec six comparses dont VERMEULEN et BOUDAT. Et qui sera à suivre lors des prochains championnats d’Europe. Qu’ajouter de plus aux superlatifs énoncés à l’encontre de l’équipe « WANTY GOBERT » qui a toujours été présente aux moments cruciaux. VLIEGEN a eu beaucoup de chance de pouvoir compter sur un tel collectif. Mention + à Thomas DEGAND qui a constamment été devant. Il a abattu un boulot phénoménal. Mais d’autres comme DOUBEY, DUPONT, DEWINTER, BAUGNIES ou VALLEE n’ont pas lésiné sur leurs efforts. Bien sûr, l’équipe binchoise a fait un peu d’ombre aux « WB CYCLING TEAM » mais ce n’est que partie remise. Nous n’oublierons pas Sébastien DEMARBAIX, un directeur sportif qui doit certainement être très heureux de ce magnifique TRW. Bien Séba !!! N’oublions pas Jean-Marc ROSSIGNON dans l’aventure.

ET42019

Etape 5 de COUVIN à THUIN, soit 190,7 km. Une nouvelle fois dans une région magique. L’étape fut mouvementée. Le mur de Thuin faisait figure d’épouvantail. Ils sont plusieurs à avoir tenté leur chance mais en vain. Lionel TAMINIAUX a fait partie de l’échappée au long cours. (combatif du jour) Dans les boucles locales, il ne fallait rien lâcher. Une nouvelle fois, DEGAND et les « WANTY GOBERT » étaient omniprésents. VLIEGEN devait rester vigilant jusque dans les derniers hectomètres car ils étaient plusieurs à pouvoir le détrôner. Et il s’en est fallu de peu (8 sec) pour que Tosh VAN DER SANDE, le vainqueur du jour, n’en vienne à bout. DE BONDT aussi était en embuscade. Un vainqueur d’étape radieux. Et un vainqueur wallon d’un « VOO TOUR DE WALLONIE », qui l’est tout autant, c’est rare. VLIEGEN l’a fait. A 25 ans, il a peut-être franchi un palier. Maintenant, il faudra confirmer. Mais ce qui est pris n’est plus à prendre. FÉLICITATIONS !!!

ET52019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s