« PORTRAIT » : Jean-Claude BOURGEOIS. #Papignies #2019

Corrigé, le 18/11/2019.

Photo. Mr BOURGEOIS et son épouse Nadine en 2004.

Nous n’avons pas demandé son autorisation pour ce « PORTRAIT ». Mr Jean-Claude BOURGEOIS est quasiment de la famille. Et si c’est « Monsieur », c’est parce que entre lui et nous, c’est du respect. Une valeur qui a tendance à s’évaporer dans les méandres des réseaux sociaux … et pas que … . Tout comme nous en avons toujours pour notre prof de gym Jean-Pierre DUJARDIN … un footeux/tennisman qui n’a jamais penché vers le cyclisme … pffff. Nous avons beau nous connaître, il a été un prof de math magnifique et à ce stade, il mérite toute notre estime. Il a enseigné durant de nombreuses années à Irchonwelz (pas dans les sections éducation physique) (Ath). Il était en provenance de Tunis (Tunisie) où il avait intégré une école internationale avec, feu Anne-Marie, sa première épouse. #Pensées. Il est entré dans la famille de cette manière. Il faut bien le dire, c’était/c’est un amateur de cyclisme. Dans la véranda de sa maison papignoise. A côté de la salle de : « LA COUTURELLE ». Il détenait un des premiers vélos en alu. Il aimait la belle mécanique. Un adepte du boyau. Il roulait sans compter. Il faisait beau, il sortait. C’était une passion. Mais ce n’était pas celui qui recherchait l’équipement premier cri. Un pantalon pouvait très bien lui suffire. Avec le paternel, il parlait vélo et courses. Il restait peu de place pour autre chose. Il avait également une bibliothèque de premier choix dans laquelle, il avait même rangé la photo de l’arrivée du paternel à « PARIS-TOURS » 1957. Une image très rare. Un érudit que tout intéresse. Il y a plus de 20 ans, Jean-Claude BOURGEOIS a quitté Lessines pour Leuze-en-Hainaut. Il a une villa en face de l’hôpital psychiatrique. (on ne sait jamais … lol) Des sportifs comme lui, (sans objectifs de performances) qui ne sont pas issus du sérail, il y en avait un paquet. Il en fallait pour éviter d’évoluer en vase clos. Le regard extérieur est souvent primordial pour éviter les erreurs et les répétitions. A son niveau, il aura fait avancer la bicyclette. Il roulait. Il allait sur les courses. Il lisait. Il parlait et propageait les nouvelles. En un mot, c’était une personnalité qui faisait de la propagande. Ce qui manque de nos jours. #PourCauseDe Désintérêt

Mr BOURGEOIS, nous sommes très heureux d’avoir pu vous insérer dans ce « PORTRAIT ». Merci encore pour tout et bonjour à toute la famille. Dont Nadine et Sabine (et la famille) off course.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s