ENTRETIEN 4/2020 : Yanis DUBOIS. #ASPIRANT #FCWB #GHOY

Photo. C’était l’événement de l’année et Yanis était dans le peloton. Top !!! Petite anecdote. Présent avec quatre « TOURMAKERS » sur la Place Royale, l’un d’eux nous dit spontanément : « Ils en ont de la chance les gamins ». Et c’est bin vrai que Yanis en a eu de la chance d’être dans un tel barnum.

Ce samedi, il sera à STAMBRUGES et par la suite à WODECQ !!!

Vous avez déjà sur site :

1.Jonathan PLATEAU : Président des Cyclos de Saint-Roch. Top Jonathan !!!

2.Arnaud GUILLAUME : La Com’ dans tous ses états. Com … comment ? Super Arnaud.

3.Gilles VANDENBOSCH : Un jeune de Obourg qui monte. De Binche ? Non de Obourg !!! 😉

Le 4eme entretien hivernal sera consacré à Yanis DUBOIS. Yanis habite Ghoy. Il s’agit presque du seul licencié FCWB de l’entité. (avec Serge DEGAUQUE et Bart DEURBROECK) C’est un JEUNE qui a envie de faire autre chose que de la « Switch » ou du football. Alors, chapeau. Ils ne sont plus très nombreux dans son cas. Fils de Laurent, un bon coursier des années 80′, il a de qui tenir. Un mordu de cyclisme. Il nous paraît IMPORTANT de donner du temps de parole aux COURAGEUX. Quand nous avons demandé à Harold de passer le message à Laurent, ce fut fait avec dextérité. Quand Laurent a reçu les questions, il a directement accepté. Et quand Yanis a répondu, c’était parfait. MERCI à toute la famille. C’est le moment de profiter de l’entretien du « petit gars du coin ».

1) Quand Yanis a-t-il débuté réellement ?
Il a commencé en août 2018 et a participé à 2 courses . Durant la saison 2019, il a participé à environ 25 courses.
2) Pourquoi avoir choisi le club de BURY-PERUWELZ pour sa première affiliation ?
Pour la facilité de la langue. Néanmoins, le club de Parike était attirant aussi.
Y1.jpg
Amoureux du vélo. Avec Franklin SIX à l’EUROMETROPOLE TOUR à Tournai.
3) Voilà presque deux saisons qu’il est sur le circuit. Quel(s) bilan(s) tires-tu de celles-ci ?
Une 4ème place ,2 fois 5ème et 2 fois 7ème en Flandres. J’ai terminé toutes les courses. Malheureusement, j’ai chuté à 2 reprises, dont une sérieuse à Montignies-lez-Lens .
4) Quels sont les points déjà en place et ceux à améliorer pour vraiment performer chez les débutants/cadets ? (dans 3 ans)
Je m’entraîne régulièrement avec mon papa dans les monts de la région car j’aime les côtes. J’essaie d’appliquer les conseils donnés par mon papa. Ce que je dois améliorer, c’est ma confiance en peloton car depuis mes chutes, j’éprouve des difficultés à frotter dans le peloton.
5) Cette année, il a été gâté avec le TOUR DE FRANCE à Bruxelles. Rien à dire, c’était quelque chose, non ? (à 11 ans) Honnêtement avec Jhonny, nous étions sur place comme « TOURMAKERS » et c’était grandiose. 
Oui, c’était une expérience Unique , Incroyable, Magique et Inoubliable. Il a eu beaucoup de chance d’être dans cette tranche d’âges au moment du grand départ. Ce souvenir restera à jamais dans sa mémoire.
6) Et puis, le « RVC Saint-Roch » a voulu organiser pour les « petits » en 2020. Cela aussi c’est top, non ? Houraing que de souvenirs vers 1980.
Oui et un grand merci aux organisateurs. Il est super heureux de rouler devant ses supporters, sur ses terres. Nous avons déjà repéré le circuit de 1400m (Pascal Plaitin nous l’a expliqué). Nous espérons que le temps sera avec nous. Pour moi, des bons souvenirs des années 1986 et 1987 où j’ai pu me mesurer aux meilleurs coureurs du moment.
7) Cette année, j’ai été sur quatre ou cinq courses voir le gamin. Tudieu, comme à la belle époque de « Laurent DUBOIS », déjà un fameux fan club ? Pas encore de local ? Pas de souper ? Pas de casquette du supporter comme toi de ton temps ? Un peu tôt, on a le temps ? 
Oui, environ 15 supporters me suivent à chaque course en Wallonie. Un peu moins en Flandres, car parfois un peu loin . Non, il n’a pas encore de club de supporters pour l’instant. C’est encore un peu tôt. On préfère attendre les résultats chez les cadets.
BELEOIL2019
A Beloeil, les jeunes sont récompensés. Il est en bas, juste au-dessus de « 2019 ».
8) Yanis, si tu devais retenir une ou deux choses de cette saison, lesquelles seraient-elles ?
Je me suis fait plein de nouveaux copains et j’adore l’ambiance des courses. J’adore être sur la ligne de départ et surtout quand le circuit est difficile et qu’il n’y a pas trop de virages. Mais mon plus beau souvenir a été d’emmener l’équipe Trek au milieu de cette foule, revêtu du maillot jaune. (au TDF à BRUXELLES) 
9) Tu vas bientôt terminer tes primaires. Direction la « grande école », cela ne te fait pas peur ? Et pour le vélo, tu te fais du souci ?
Je suis déjà en première secondaire depuis septembre ; c’est pas toujours facile de gérer les entraînements avec les tonnes de devoirs à faire à la maison. Maman me dit souvent « l’école passe avant le cyclisme » .
LCOW : nous étions resté sur la 6eme primaire. Mais que le temps passe vite. Qu’il se rassure, toutes les mères disent la même chose … 😉 (du réalisme)
10) Merci à vous pour cet entretien. Comme vous le savez, la dixième question est pour vous. Un sujet, une personne, … que vous souhaitez aborder. A vous la parole.
Un grand merci à tous les bénévoles qui œuvrent pour le bon déroulement des courses. C’est important que des personnes s’investissent pour le sport et sa sécurité. Merci aussi à mes supporters qui m’encouragent et qui croient en moi.
y2
A Bury, il a bien roulé.
Laurent a ajouté : « Cet hiver, Yanis participe à quelques cyclocross et des joggings d’environ 5km . Sa première course sur route aura lieu le 5 avril à Boortmeerbeek, et sa première en Wallonie le 26 avril à Courcelles. Il participera au cyclocross de Stambruges le 4 janvier, à Wodecq le 12 janvier , et le 29 mars à l’Athénée de Lessines ».
Merci à Laurent pour le transmis du calendrier 2020 des épreuves auxquelles Yanis participera. Il est placé dans la colonne de droite jusqu’en fin de saison. Pour les modifications, voyez la page Facebook de Laurent ou de Harold. (sur site, si possible)
N.B : Jean !!! Il ne fera pas de football … zut alors. (Jean est le Grand-père maternel avec qui nous avons bien tapé dans le ballon.)
LCOW : Nous pouvons comprendre que les parents soient réticents à ce que leur progéniture fasse de la bicyclette. Les dangers de la route, les chutes, … sont inhérents à la pratique. Un sport a ses aléas. Yanis en est à sa seconde saison. Il va entamer la troisième. Il sera fin prêt pour aborder les débutants. Mais avant tout, il faut que cela reste un plaisir. A cet âge, le formatage est important mais avant d’atteindre les 18-20 ans, il y a de la marge. Nous lui souhaitons beaucoup de prouesses dans le futur. Nous remercions encore grandement Yanis et toute la famille pour cet entretien très intéressant. MERCI et toujours à votre disposition. Nos meilleurs vœux pour 2020.

4 commentaires sur « ENTRETIEN 4/2020 : Yanis DUBOIS. #ASPIRANT #FCWB #GHOY »

Les commentaires sont fermés.