« VELOFOLLIES » PARTS1. #18/01/2020

« VELOFOLLIES » n’est pas un salon comme les autres. Il est d’ailleurs possible de l’aborder par de nombreuses facettes tant les stands et les produits sont diversifiés. Cette première partie est une mise en bouche. Il y en aura quatre ou cinq durant le weekend. Un salon qui vaut la peine de se déplacer.

Cibler le vendredi devait être un gage de facilité. Il n’en fut rien. En matinée, les routes environnantes étaient déjà bouchonnées. Les parkings étaient full et le public en nombre dans les travées. Si vous aimez marcher, c’est votre jour. Sécurité oblige, vous êtes totalement contrôlé à l’entrée. Les bars et restaurants ne désemplissaient pas. Les palais sont au nombre de six + une piste pour les essais. Il y avait des stands qui vous présentaient des vélos, du matériel, du textile, de l’alimentation sportive, des accessoires, des hôtels, des clubs sportifs, des agences de voyages, des musées, des fédérations, des éditeurs, … et des vedettes à profusion. Avouons que nous ne savions plus où donner de la tête. Nous étions trois et nous en avons pris plein les mirettes. Nous avons rencontré pas mal de connaissances. (Lessines, Grammont, Ploegsteert, Bruxelles, … ) Globalement, nous avons convenu que les vélos devenaient de plus en plus coûteux alors qu’ils devraient se démocratiser. Mais l’assemblage personnalisé passe aussi par là, même pour les lunettes. Par ailleurs, le vélo assisté électriquement était représenté à plus de 60%. C’est dire l’essor que ce moyen de transport prend dans les ventes actuelles. Une mode ou un réel besoin de revenir à une mobilité douce ? Nous avons essayé le vélo de course assisté (LAPIERRE – 5.000€), un vrai bonheur. Nous avons aussi fait de belles rencontres, comme celle avec Dirk BAERT. Nous en évoquerons quelques unes dans les prochains jours. Finalement, quand vous vous rendez au salon de l’auto à Bruxelles, ce n’est pas pour voir Jacky ICKX mais des voitures. Alors que ce qui fait la philosophie de ce salon coutraisien, c’est bien de tout se/vous permettre. Voir et toucher du matos, rencontrer des vedettes, assister à des débats, prendre un pot dans un bel endroit, bien vous documenter, vous inscrire pour l’ARDECHOISE, … et faire vos emplettes pour toute l’année. Juste un petit bémol : le prix. Entrée (16€- moins chère sur site), parking (4€ et +), vestiaires (3€), … il faut compter +/-20€. Soyez certains que vous en aurez pour votre argent. Il vous reste ces samedi et dimanche pour ne rien rater de « VELOFOLLIES ». #VautLargementLeDétour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s