« SOUVENEZ-VOUS » : Willy BOCKLANT. #2020

Photo. Willy BOCKLANT. (Teksman)

Willy BOCKLANT est né à Bellegem. (Courtrai) Il a habité Tournai. Il est décédé des suites d’un infarctus à Mouscron. (1985) Il avait 44 ans. Mais quelle courte carrière aura finalement eu ce coursier entreprenant, classieux et volontaire. En 1966, il participe au « TOUR DU LITTORAL OUEST ». Il chute et se fracture le fémur. C’est compliqué. Il reprend (texte ci-dessous) mais cela s’annonce plus délicat que prévu. Il revient mais à un moindre niveau. Il gagne encore. La machine est enrayée. Deux ans plus tard, il arrête les frais. Sa reconversion sera très diversifiée. Il abandonnera même son sport. Comment un athlète tel que Willy BOCKLANT a pu décliner alors qu’il était devenu une véritable vedette internationale ? Tomber laisse souvent des séquelles. Pour en savoir plus, lisez le livre de Mr DEGAUQUIER. (« Cadors et Lieutenants du vélo »)

willy bocklant 2020
Extrait du journal « Le Postillon » lessinois. 

BOCKLANT, c’était le gars dont nous parlions en famille. Un flamand de Tournai qui marchait du tonnerre. Il a roulé comme indépendant avant de devenir professionnel durant 7-8 ans chez : « FLANDRIA » et variantes, « MANN-GRUNDIG », « PULL OVER CENTRALE – TASMANIE ». Il aura côtoyé : Briek SCHOTTE, Tuur DECABOOTER et Guillaume DRIESSENS comme DS mais aussi, BOONEN J, BORRA, COPPENS, les DESMET, FORE, les GOMEZ DEL MORAL, les DELAMAEILLEURE, PLANCKAERT J et W, SAMIJN, STEVENS, VAN TONGERLOO, CLAES, les DEMUNSTER, EECKHOUT R, EVERARTS, HAELTERMAN, les JOOSEN, VANHESTE, les VRANCKEN, HOEVENAERS, HUYSMANS, les IN ‘T VEN, KERKHOVE, MESSELIS A, NOYELLE, les PROOST, VAN SPRINGEL, VANNITSEN, VAN RYCKEGHEM, WALSCHAERTS, BEHEYT B, BOUQUET, DE CLERCQ R, DE GEEST, NECKEBROECK H, VAN VRECKOM, WATTIEZ JP, … . Il a +/- 50 victoires à son actif : 1er à GRAMMONT, 1er du « GP STAN OCKERS », 1er du général du « TOUR DE ROMANDIE », 1er à CAMORS, 1er à MOUSCRON, 1er à « LIEGE-BASTOGNE-LIEGE », 1er à AUVELAIS, 1er à FOUGERES, 1er au « GP D’ISBERGUES », 1er d’étape à « PARIS-NICE », 1er à la « FLECHE BRABANÇONNE », 1er à OSTENDE, 1er du « CIRCUIT DES FRONTIÈRES à MOUSCRON », 2e d’un critérium à ATH et 2e à RENAIX/RONSE (celui des AS), 1er au « GP E3 », 1er à TOURNAI, 1er à RUMES, … . Un palmarès qui en dit long sur ses capacités physiques sur des courses d’un jour ou des petits tours. Il a participé à trois « TOUR DE FRANCE » sans en terminer un seul. BOCKLANT, c’était un rouleur, un dur au mal mais probablement pas un grimpeur. Avec une stature pareille !!! #Souvenons-nous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s