« SOUVENEZ-VOUS » : Ghislain LECLERCQ. #Silly #2020

Photo. Extraite du journal « LE POSTILLON » lessinois. Ghislain LECLERCQ était fait dans de l’acier trempé. Sur l’image, il est avec M.LIMBOURG et M.HANNOTIER (ancien délégué) qui a encore des parents à Silly.

Ghislain LECLERCQ était vraiment un très grand coureur à la fin des années 1940 et au début des années 1950. Il était de Silly, au même titre qu’un autre pro de la localité, Marcel BOUVARD dont nous ferons un texte quand nous aurons un peu de temps. Il avait 68 ans lorsqu’il est décédé à La Louvière. Résumer la carrière de Ghislain, que nous avons très bien connu – il était souvent avec le paternel sur les courses – n’est pas facile. Nous avons énormément de documentation le concernant mais elle est éparpillée. Les grands sites cyclistes l’ont peu détaillé. Un tort. Voici donc un premier jet. Nous en ferons un autre dans le futur car il mérite bien qu’on s’attache à ses exploits. Avant toutes choses, mettons Ghislain LECLERCQ en lumière. Il a fait partie de l’Armée Secrète et avec ses amis du Maquis de Saint-Marcoult, il allait ramasser les « containers » lancés par des avions amis durant la guerre. (1940-1945) Un dur. Et puis, le cyclisme est devenu une passion dévorante. Petit, râblé, mais costaud. Avec un nez de boxeur, il ne craignait pas grand monde. Amateur, il fut très bon. La photo d’entête le présente comme vainqueur d’étape (SPA) sur le Tour de Belgique pour les purs. (13/06/1948) Il a été indépendant un moment. Il a gagné « BRUXELLES-SAINT/HUBERT » en 1949. Et puis, il est passé professionnel de 1950 à 1953, chez : « ELVE-METEOR », « GARIN-WOLBER » et « TERROT-HUTCHINSON ». Il a fréquenté : CLOSE, MATHIEU, MEULENBERG, VAN ENDE, Giuseppe CERAMI (pas encore Pino), BOLLY, LAVEAUX, DE CORTE, DIEDERICH, DEPREDOMME, DETELEER, LERNO, PETERS, SCHILS, SORGELOOS, VAN NEST, STERCKX, BRAEKEVELT O, CALLENS, COUVREUR, DE GRIBALDY, DESMET R, JOBE, MAHE, ROSSEEL, SMET, VERSCHUEREN, BARATIN, DE MULDER, GAUL, NICOLLET, ROBIC, TAILDEMAN, WIJNS, … . De ses résultats, retenons qu’il a roulé de nombreuses classiques dont « PARIS-BRUXELLES 1953″ qu’il termine 54e. PETRUCCI gagne cette épreuve longue de … 302 km en 08h32′ 53 ». Et oui !!! Pour le second post, nous aurons une liste plus complète.

gh leclercq

Finalement, fin 1953, il décide d’arrêter le vélo. Il va travailler à la sucrerie de Brugelette.

leclercq stoppe 1953

Le cyclisme coulera toujours dans ses veines. Il prendra des responsabilités à la RLVB. En 1960 et 1970, il était fréquent de le voir officier comme délégué sur les épreuves de la région. L’équipe était souvent constituée de Roger ANDRIES, (Mr PIPI) Valéry WITTENBERG (Mr Cyclos LVB) et Ghislain LECLERCQ. Et pour les cyclotouristes régionaux qui ne le savent peut-être pas, c’était le père de Marcel (anc coureur-cyclo) et de Patrick, son petit-fils (anc coureur-cyclo). #Souvenons-nous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s