« SOUVENEZ-VOUS » : Raymond IMPANIS. #2020

Photo. Raymond IMPANIS est considéré comme un de nos meilleurs coursiers.

En 1957, Raymond IMPANIS, Robert NAEYE et Roger BAUDECHON sont sur les tribunes de l’arrivée de « PARIS-TOURS ». Ils spéculent sur l’épreuve de 300 km qui les attend. IMPANIS et BAUDECHON font même le show pour le photographe en tentant un sprint en culottes « golf ». Nous avons la seconde image.

PT1957

IMPANIS, c’était un fameux coursier. Un râblé. Après sa carrière, il a même presté très longtemps pour le RLVB. (Radio Tour ?) Il est souvent venu à Bois-de-Lessines. Donc, nous le connaissons relativement bien. Ils s’estimaient. S’il était né à Kampenhout, il est décédé en 2010 à Vilvorde. (où le père a habité) Il avait 85 ans. Il aura été indépendant avant de devenir professionnel durant 17 années dans les équipes suivantes : « ALCYON-DUNLOP », « MONDIA », « TITAN »,  » BIANCHI-URSUS », « GIRARDENGO » et variantes,  » WOLF », « GARIN-WOLBER », « MERCIER-BP-HUTCHINSON », « ELVE » et variantes, « PEUGEOT » et variantes, « FAEMA » et « FLANDRIA ». Au niveau de ses équipiers, il serait vraiment trop long de tous les énumérer mais en voici quelques uns : DESIMPELAERE, IDEE, les JANSSENS, E MASSON, SCHOTTE, GUEURS, OCKERS, REMUE, SCHAR, BUYSSE, DE MULDER, FURNIERE, les HENDRICKX, KETELEER, MARINELLI, MATHIJS, BAYENS, les CASASCHI, DUPONT, LAMBRECHT, VAN STEENBERGHE, BOUVET, DEBRUYNE, GAUTHIER, REMY, les HAAN, KETELEERS, les KIRCHEN, SCHILS, VAN NEST, BRANKAERT, CLOSE, COLETTE, CERAMI, DEMUNSTER, les JOMAUX, les SCHOUBBEN, SORGELOOS, VAN CAUTER, ADRIAENSENS, BAENS, MEUNIER, PLAZA, WALKOWIAK, COUVREUR, DESMEDT G, HOEVENAERS, SCHILS, SCHROEDERS, VAN MENEN, BOCKLANDT, BOONEN, BORRA, les DEKKERS, FORE, les SAMYN, VAN LOOY, VAN TONGERLOO, BRACKE, DAEMS, DUEZ, FORESTIER, GAUL, MATHY, MONTY, SIMPSON, VAN NITSEN, WOLFSHOHL, … . De ses succès, retenons principalement : des étapes au « TOUR DE BELGIQUE », au « TOUR DE FRANCE » (presque 10 tours), au « TOUR D’ALLEMAGNE », « PARIS-NICE » dont le général, … et dans les autres épreuves : BASTOGNE, le « CIRCUIT DES ARDENNES FLAMANDES », VILVORDE, « A TRAVERS LES FLANDRES », « GAND-WEVELGEM », « TOUR DES FLANDRES », « PARIS-ROUBAIX », HUY, NAMUR, « LA FLECHE WALLONNE », KNOKKE, BRAINE-LE-COMTE, « GP STAN OCKERS », … . Il compte 66 victoires. Gamin, nous l’avons souvent entendu parler avec le père. Nous nous remémorons encore très bien qu’ils comparaient « leur » époque avec celles d’après. Ils étaient nostalgiques. Remarquons que Raymond IMPANIS aura tout de même été dans le peloton de l’après-guerre (1945) et qu’il a connu des « anciens ». Dans la continuité, il se sera frotté à de nouvelles générations sans faire de grandes concessions jusqu’en 1963. Allez, lançons-nous !!! Sa meilleure saison, 1954.  #Souvenons-nous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s