« C’ÉTAIT HIER ». #PasséLointain #Y.Lessens #2020

Photo. D’un journal. Le « Courrier de l’Escaut » certainement. Il est devant la façade.

Yves LESSENS est un ancien coureur de la commune de HELLEBECQ. (quasiment accolée à Lessines) Son papa René, mais aussi sa maman et sa sœur ont toujours été des acharnés de cyclisme. Idem pour son épouse et ses beaux-parents. Évoluer dans un tel milieu ne peut qu’élever l’athlète. Très jeune, il a roulé à la ligue « ALEX CLOSE » avant d’entrer directement chez les juniors. Chez les « non licenciés », les gars de Silly étaient nombreux avec André CHIRY, Jacques LECOCQ, PAINDAVEINE, MALBRECQ, … . Que de souvenirs chez « Georgette et Marcel » au « BATTARD ». D’autres comme Marc BOUILLON et Jean-Jacques LEROY en faisaient partie. Il y avait souvent une épreuve organisée à l’ancien café de la Place d’HELLEBECQ. Puis, avec le temps, il est devenu une vedette régionale. D’abord, celle de « L’UNION CYCLISTE DU PAYS D’ATH » avec les maillots jaunes « RODANIA » et enfin celle de « WANFERCEE-BAULET » qui portait alors, le traditionnel maillot bleu et blanc étoilé. (« EUROTRAFIC ») C’était un coursier qui sentait la course. Il était rare qu’il rate la bonne. Et même quand c’était le cas, il bouchait le trou sans se décontenancer. N’oublions pas que l’époque était rude avec des costauds comme HOEBEKE, DEBUYSSCHERE, CAMBIER, DUFRASNES, DUSSAUSOIT, BEIRNAERT, VANDERPOORTEN, BROODCORENS, les SEYNAEVE, MOENS, BIANCUCCI, GOOSSENS, DEGLAS, ROBBAERT, HUSTIN, DEROECK, … and the rest. La liste serait trop longue pour tous les citer. A chacune de ses courses, il attirait un monde assez impressionnant. Il était abordable et faisait de bons résultats. Il faut avouer que vous pouviez vous attendre à du spectacle de sa part. Seul bémol, il fallait éviter le sprint groupé. Ce n’était pas un point faible mais s’il arrivait dans un petit groupe, il devait s’en extraire. A Bois-de-Lessines, Yves LESSENS a fait vibrer les foules. Il ne prenait le départ que pour gagner. Grand braquet en continu. Il avait une belle position sur la machine. Un longiligne. Il partageait sa passion du cyclisme avec le sucrerie de Brugelette. Tout le monde sait ce que travailler, s’entraîner et courir veut dire. Les temps de repos sont moins efficaces et ceux relatifs à la fatigue sont supérieurs. Avec les années, il a fait une croix sur une carrière pro. Nous dirons qu’il a assuré son avenir. Mais le « deux roues » est une obsession. De retour dans le milieu, il est incorporé au team « CIRCUS-WANTY-GOBERT » (raccourci) comme ses beaux-fils : Thomas DEGAND et Kevin VAN MELSEN. Mais il roule toujours avec les mordus de Lessines. Et il est impliqué dans le « GP DUBOIS » isièrois avec Jean-François BOURLART (manager de l’équipe pro), un autre ancien coureur régional. Comme nous venons de le constater, être vacciné avec un rayon de bicyclette à toute sa signification. C’est certainement le cas de ce PASSIONNE de vélo. Mais que voilà une bonne occasion de nous souvenir de Yves LESSENS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s