RAYMOND, ROLF ET LES AUTRES. #2020

Corrigé.

Photo. POULIDOR et WOLFSHOHL. L’ambiance parfaite ?

Il faut bien faire bonne figure quelques fois … devant la presse. Généralement, celui qui empêche un potentiel vainqueur de remporter une course qui est faite pour lui, ne fait pas souvent l’unanimité. Manifestement, Rolf WOLFSHOHL devait perdre. Car quand il gagnait, il n’était pas considéré comme tel. Dans le cas présent, c’était avec POULIDOR. Dans notre région, il a gagné un cyclo-cross à Overboelare dans les années 1960 devant un des DECLERCQ. Autant vous dire que les néerlandophones ne voyaient pas ce petit allemand d’un très bon œil. Les commentaires relevés dans « Le Postillon » sont éloquents. Mais ça, c’est la compétition. S’il fallait toujours laisser gagner les rouleurs du crû, cela deviendrait d’un comique assez peu convaincant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s