« RALLYE DE LA PETITE REINE ». QUEL WEEKEND !!! #Episode1Samedi #2020

Photo. Sur les deux grands axes, la police et les signaleurs étaient présents. L’un comme l’autre ont été à la hauteur pour préserver la sécurité des randonneurs du rallye. « LESSINES CYCLISME ON WEB » avait trois membres en tenue de combat pour aider. Les policiers étaient quatre. Une présence remarquée et utile.

Ce weekend, nous avions trois membres de « LESSINES CYCLISME ON WEB » sur le « RALLYE THÉÂTRE ». Merci à Ludo et Judith. Nous n’avions pas activé les autres membres qui ont déjà bien à faire de leur côté. Nous avons longuement hésité. La maladie est toujours bien là. Mais, nous ne voulions pas passer notre tour. Et surtout, nous voulions AIDER. Alors, armé jusqu’aux dents, nous avons fait ce qui nous a été demandé. Avec appréhension. Pas de présence, comme de coutume dans les groupes, mais la tenue de carrefours ou de lieux dangereux. Deux heures au Boulevard et deux heures au Château de Bois-de-Lessines. Sur deux jours, cela fatigue. Un « point fixe », c’est long en attendant les rouleurs. Un groupe était lâché une heure après l’autre. Nous savions par Myriam que les groupes étaient bien constitués. Un avec plus de 100 rouleurs et le second ultra complet avec 200 participants. C’était la bulle autorisée par les autorités. Une belle et grande réussite. Des « ouvreurs » étaient en vélo. Il y en avait moins que de coutume. Normal. Le masque n’était pas obligatoire sur le cycle mais bien une fois à l’arrêt. C’est dire s’il fallait jongler avec les conditions sanitaires. Un peloton, cela respire, donc la crainte pouvait naître d’une grande proximité. 25 km et des spectacles disséminés un peu partout dans l’entité. Sauf Ogy, Ollignies et Papignies-Wannebecq. Globalement tout s’est bien passé. Le circuit, ses arrêts et ses spectacles seront dans la post 2. La boucle était belle mais elle empruntait des chemins tortueux et caillouteux. Le Centre Culturel René Magritte avait prévu une voiture « dépannages » et un cycliste avec un engin spécial se trouvait dans les groupes pour effectuer les réparations. Il a été très utile. Félicitations. Le petit train emmenait ses spectateurs d’un lieu à un autre. Mme MADDY menait les opérations. Top. Et puis, le bus de la Ville emmenait d’autres passagers derrière le second groupe. C’est un événement magnifique. Très bien organisé. Tout est pensé de manière professionnelle. Nous avons juste un regret. Celui de ne pas avoir pu participer aux spectacles. Quant aux cycles, il y en avait de toutes les formes et de toutes les couleurs. Des électriques, des « musculaires », des grands, des petits et même de nombreuses charrettes pour les petits de chez petits. Enfin, il faut le noter, samedi, les forces étaient très homogènes. Il y avait peu de monde en perdition dans les chemins. Un fléchage efficace permettant de toute façon de ne pas perdre le fil … jaune.

Pour un prix défiant toute concurrence, les participants ont pu passer une journée extraordinaire. Après ces derniers mois de restrictions, c’était vraiment un cadeau que la Ville et le « CCRM » ont fait là. Notez que nous avons été étonnés de la présence d’un contingent de néerlandophones (50/50) qui fait vraiment plaisir. La preuve aussi que sur une « GRENS » (frontière linguistique) tout est possible.

Anecdote 1 : Au château de Bois-de-Lessines, nous montions la garde en attendant les pelotons. Il y avait là deux louvanistes (couple) qui se reposaient avant de reprendre la route. Nous avons entamé la conversation dans la langue de Vondel. Ils ont demandé leur chemin pour Ellezelles. Nous leur avons donné les caractéristiques de Lessines : Carrières, Magritte, Hôpital, … . Mais aussi celles de leur destination. Et puis, nous leur avons donné le moyen le plus sûr de rejoindre la cité des sorcières … via le nouveau « RAVEL ». Ils sont restés sur le muret le temps du passage des pelotons. Et puis, ils ont repris la route avec des vélos bien chargés de bagages. Enchantés d’avoir passé un moment à Lessines. Le vélo permet TOUJOURS DE BELLES rencontres. Il faut PARLER avec les gens.

Anecdote 2. Alors que nous tentions de faire un peu de folklore avec nos équipements « maillots à pois », nous avons vu passer JhonnyS. Il roulait comme une balle sur son « CUBE ». Cagoulé comme nous l’étions, nous nous sommes demandé comment il avait pu nous reconnaître … Hohohohohoho. Mais dans les groupes, les cyclos « SAINT-ROCH » comme Stéphane VANDAUL ou Christophe FLAMENT roulaient comme des bêtes. Pour sûr, ils auront fait les 25 km en 50 min. Et les spectacles ??????? #Cool

Quelques images de samedi dans le blog annexe aux images. (nous n’avons pas assisté aux spectacles par sécurité. Voyez le compte Facebook du « CCRM ») C’est le début des images, il en reste quasiment le double à paraître.

https://albums2bsiterogerbaudechon.blogspot.com/p/activites-locales-2020.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s