« Un peu de tout ». #ChampionnatsDuMonde #Imola #2020

Pour la plupart des belges, la préférence de cœur avait été donnée à Wout VAN AERT. Normal. MAIS, il faut réalisme garder. Julian ALAPHILIPPE était le plus fort. Il méritait de l’emporter. BRAVO !!! Tout comme Anna VAN DER BREGGEN, deux fois championne du monde de CLM et sur ROUTE. Quelles performances de la hollandaise !!!

  • FELICITATIONS aux organisateurs italiens. Permettre une telle qualité : infrastructures, circuits, mesures sanitaires, … sur une semaine, c’est simplement incroyable. Sachant que le lieu n’avait été retenu qu’il y a quelques jours, il faut vraiment faire acte de reconnaissance. Un EXPLOIT.
  • IMOLA. Mais quels beaux paysages. Par moments, nous nous sommes évadés en pensant à la route des Crêtes dans les Vosges. Cette côte sur le sommet de la montagne était surréaliste. Et puis, ces pourcentages ont été impitoyables pour les moins grimpeurs des pelotons dames et hommes.
  • IMOLA. Le feu. Un circuit de vitesse F1 qui a vu la mort de Ayrton SENNA qui s’est rappelé à nous. Mais aussi de RATZENBERGER, la veille, lors des essais. Enfin le circuit du plus grand coureur automobile de tous les temps. Enzo FERRARI était un précurseur. Circuit dédié à son fils Dino (ingénieur) décédé à l’âge de 24 ans d’une maladie génétique. Sur un seul lieu, des légendes du passé et des légendes en devenir. Avec comme point de jonction les pilotes actuels qui pratiquent tous ou presque le cyclisme. IMOLA, un très bon choix.
  • Le CLM. Chez les dames, nous n’y avons pas cru. Qui pouvait faire un podium ? Personne. Anna VAN DER BREGGEN a roulé comme un avion supersonique. La hollandaise … qui peut souvent en cacher, une ou plusieurs autres, n’a rien laissé filer. La Suisse REUSSER lui a souvent tenu tête précédemment mais n’a pu faire mieux que seconde. Troisième, VAN DIJCK (P-B) clôture un podium fait de « oranjes ». Les belges : VAN DE VELLE 33e à plus de 4 min et DUYCK 34e dans le même écart. Les carottes étaient cuites avant de commencer.
  • Le CLM. Chez les messieurs. Tous avaient donné GANNA et ce fut Filippo GANNA. Un coureur dont nous n’entendons que le nom lors de CLM. Belle position, belle prestation. Rien à dire. La course fut indécise. Mais pas trop. Au vu de la vitesse de l’italien, la messe fut vite dite. L’un ayant été meilleur dans un sens et l’autre dans le retour du circuit. La différence s’est jouée sur peu : 26 sec. VAN AERT a été bon. Troisième, Stefan KUNG aurait de quoi se plaindre. Il n’est pas loin des deux premiers. Quant à CAMPENAERTS, il pestait. 8e, c’est très bien mais … le voilà qui n’est pas sélectionné pour les J.O. BJERG, plusieurs fois vainqueurs chez les espoirs se rend compte de la grande différence avec les pros : 17e.
  • Sur Route. Chez les dames. Anna VAN DER BREGGEN fait un cavalier seul de premier ordre. Qui pouvait rivaliser avec une telle championne qui remporte quasiment tout depuis des semaines ? VAN VLEUTEN est seconde. LONGO BORGHINI a une manière spéciale de courir. 3e, c’est finalement une bonne prestation mais elle copie sa course sur les maillots oranges. Et elle a peu de soutien de ses équipières. Nous pensions plus de DEIGNAN. Idem pour CORDON-RAGOT. Quant aux belges, nous les avons cherchées … . DEMEY est 50e, VANDENBULCKE 53e.
  • Sur Route. Chez les messieurs. Julian ALAPHILLIPE a été tout bonnement l’homme du jour. Un attaquant, un entreprenant mais surtout, un gagneur. Wout VAN AERT est second pour la deuxième fois de la semaine. Il rate deux fois le maillot arc-en-ciel. Pourtant, quel coureur !!! Il avait une équipe formidable à son service. Tout comme le français. Ces championnats étaient de belle facture même si la course ne s’est décantée que dans les derniers tours. Comme de coutume. C’est toujours trop stéréotypé. On attend, on passe des heures à laisser quelques hommes s’époumoner devant et enfin, cela démarre. Niveau belges, notons la fidélité de VAN AVERMAET, de VLIEGEN, de NAESSEN, de BENOOT. Un peu moins de WELLENS qui ne sortait pas du TDF et semblait plus fragile. STUYVEN et SERRY ont fait la besogne avant d’abandonner. Une belle équipe de Belgique. VAN AERT ne termine pas l’ouvrage ? Peu importe, nous avons vu de superbes choses. Il était bien présent.
  • D’autres points. Nous noterons l’absence de VAN DER POEL. Du peu d’entrain des colombiens sur un circuit à leur portée. Plusieurs allemands pouvaient faire front. Nous ne les avons pas vus. Finalement, nous aurons eu l’impression que belges et français devaient se partager les fleurs. Avec les espagnols et les polonais. POGACAR a bien tenté le coup mais cette attaque lointaine semblait bien présomptueuse. Néanmoins, quel attaquant. Les Slovènes ont montré le maillot.
  • Les courses étaient réduites aux pros dames et hommes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s